MASSACRE A LA TRONCONNEUSE

mercredi 05 mai
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 9 ans - Le 05/05/2010 à 07h05

Hier c'était la journée massacre. Les bourses, les obligations des pays faibles de l'europe et enfin l'euro ont subi une attaque en règle de la part des fonds spéculatifs mais pas seulement. Les investisseurs plus institutionnels ont également paniqué et liquidé une partie de leurs positions.

LE DECLENCHEUR ESPAGNOL

C'est une rumeur sur l'Espagne qui a mis le feu aux poudres. Mais le marché attendait un prétexte. La rumeur concernait un demande d'aide financière de l'Espagne au FMI, pour une aide massive. Madrid a d'ailleurs été le marché le plus affecté derrière Athénes avec une baisse de 5.41%.

L'ALLEMAGNE A ENFONCE LE CLOU

La vraie nouvelle du jour c'est d'Allemagne et des membres du parti d'Angela Merkel qu'elle est venue. Les Allemands ont pour la première fois, ouvertement, évoqué la possibilité de "faillites ordonnées" des Etats.
Et ça c'est une vraie bombe. Car si dés aujourd'hui les investisseurs pensent que les Etats peuvent faire dans l'avenir ce qu'on fait les entreprises en difficulté, se mettre en Chapter 11, plus aucune raison d'investir dans des obligations d'Etat.

L'EURO AU PLUS BAS DEPUIS UN AN

Il ne manquait plus hier qu'un petit délire de Joseph stiglitz sur l'éclatement de l'euro pour que le tableau soit parfait. Les fonds ont pu continuer à enfoncer la monnaie européenne sans rencontrer aucune résistance. Il faut dire que paradoxalement, la chute de l'euro fait le bonheur des industriels européens et en particulier des exportateurs allemands.

A QUI PROFITE LE CRIME?

Aux fonds spéculatifs bien sur mais l'Allemagne est la grande gagnante de ce chaos. Chaque jour, entre la baisse de l'euro et la baisse de ses taux d'intérêt, elle engrange des dizaines de milliards.

OU VA T'ON?

On est dans une situation où l'irrationnel, la panique et les rumeurs ont pris le pas sur la réalité. Mais c'est la base même du fonctionnement des marchés. On devrait se calmer dans les jours qui viennent car l'Espagne ne fera pas faillite. Mais pour cela il faudrait que l'Europe parle d'une seule voix mais laquelle ?

PENDANT CE TEMPS AUX ETATS UNIS

les bonnes nouvelles économiques continuent à tomber. Consommation et production industrielle continuent à progresser. Seule ombre au tableau: les ménages américains reprennent leurs mauvaises habitudes: le taux d'apargne est en forte baisse.

LE MYSTERE AMERICAIN

L'Europe est en crise, certes. Les Etats Unis repartent un peu, certes. Mais la situation des Etats Unis en matière de dette et de déficit me parait plus inquiétante que celle de l'Europe qui bénéficie de la machine allemande et de l'épargne des Européens. ET pourtant le dollar monte.

ON L'AVAIT OUBLIE

Ségoléne Royal parlait du jour du sauvetage d'Heuliez comme celui du plus beau jour de sa vie. Puis on a eu le Bill Gates Turc amené par Estrosi qui est parti aussi vite qu'il est arrivé. Et c'est sans fanfare, sans caméras, et sans surprise qu'Heuliez va se mettre demain en redressement judiciaire. Une farce tragique, preuve supplémentaire de l'incompétence totale et irresponsable des politiques en matière économique.

VOILA C'EST TOUT
BONNE JOURNEE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com