NO LIMIT

mercredi 28 juillet
Auteur: Rédaction meilleurtaux Placement
Il y a 1 mois - Le 28/07/2021 à 07h06

Les résultats de LVMH étaient bluffants.
Mais que dire de la publication des bénéfices d'Apple, de Google et de Microsoft.
Ces trois géants ont publié hier soir.
Et c'est juste ENOOOOORME.
Ce ne sont plus des entreprises depuis longtemps, ce sont des maîtres du monde qui affirment, trimestre après trimestre, leur domination.

BON, ON COMMENCE PAR QUI ?

Apple?
Record historique de ses 45 ans d'existence.
Tenez vous bien: 21.7 milliards de $ de profits pour le seul deuxième trimestre.
Sur des ventes de 81.4 milliards de $ de chiffre d'affaires, en hausse de ...36% par rapport à l'année dernière.
51% du chiffre d'affaires vient encore des I Phone.

ON CONTINUE

Microsoft.
Plus gros chiffre d'affaires trimestriel de son histoire.
46.15 milliards de $.
Le bénéfice? 16.5 milliard de $.
La progression de Microsoft est alimentée par l'explosion de sa division cloud dont le chiffre d'affaires a atteint un record de 19.5 milliards.

ET POUR FINIR

Google.
Un chiffre d'affaires de 61.88 milliards, pour un trimestre seulement.
Une progression de 62%.
Un profit de 18.53 milliards de $.
Une explosion des revenus publicitaires à 50.4 milliards et une progression des revenus du cloud à 4.63 milliards de $.

AU TOTAL

ces trois géants ont gagné 57 milliards de $.
En un trimestre.
Je sais qu'on jongle tous les jours avec les dizaines, voire les centaine de milliards mais c'est tout simplement époustouflant.
Des taux de croissance qu'on peut trouver dans des start ups, sur une base de chiffre d'affaires limités, mais qui s'appliquent ici à des chiffres d'affaires phénoménaux.
Et des taux de rentabilité lunaires.

ON ATTEND AMAZON

pour avoir une image complète de l'écrasante domination des ces géants pour qui, on le sait maintenant avec Jeff Bezos, the sky is not the limit.

A PART CA ?

QUOI DE NEUF?

LA CHINE

a provoqué une onde de choc avec la reprise en main musclée de ses entreprises de la tech.
Une véritable panique.
Les investisseurs internationaux, comme le géant américain Blackrock, qui sont actionnaires de grands groupes chinois visés par le gouvernement se sentent piégés.
Et ils le sont.
Goldman Sachs prévoit un effondrement de la valeur des groupes d'éducation, dernières cibles, de la reprise en mains gouvernementale, de 100 milliards de $ à 25 milliards de $.

LA FRACTURE VACCINALE

Le monde est coupé en deux.
Et cela va avoir des répercussions économiques majeures.
D'un côté les pays développés qui sont dans une course à la vaccination et qui atteignent des taux de vaccination élevés.
De l'autre les pays émergents ou pauvres qui peinent à vacciner leurs populations.
Pour le FMI, la croissance des premiers sera aussi élevée qu'anticipée, mais le FMI révise à la baisse la croissance des seconds.
Avec une révision sensible pour l'Inde et les pays d'Asie du Sud Est.

LE CHOMAGE EN FRANCE

Il baisse.
On est repassés en dessous de la barre symbolique des 6 millions au deuxième trimestre.
Mais le nombre de chômeurs longue durée continue à progresser.
L'Insee prévoit un retour du chômage à sa situation d'avant crise à la fin de l'année avec un taux de chômage à 8.2%.

ON S'EN FOUT?

Rachida Dati mies en examen pour " corruption passive " et "recel d'abus de pouvoir" dans l'affaire Carlos Ghosn; le nombre de résidences seniors a doublé en 8 ans en France selon les Echos; médaille d'or pour la judoka Clarisse Agbégnénou; Macron a étouffé sous les colliers de fleurs et de coquillages à son arrivée sur les îles Tuamotu; le pic du variant delta pourrait être déjà passé en Grande Bretagne; 90% de la population Britannique serait immunisée par la vaccination ou par l'immunité naturelle; bon, finalement, un salairé non vacciné pourra être licencié; le budget de l'l

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur placement.meilleurtaux.com

visuel-morning
LE MORNING ZAPPING DE MARC FIORENTINO Mais à quoi ça sert ?