Non-résidents : nos solutions pour gommer votre ISF

jeudi 30 juin
Auteur: Rédaction MonFinancier
Il y a 3 ans - Le 30/06/2016 à 15h06

Même en quittant la France, vous pensiez en avoir fini avec le massacre fiscal. Raté...L'Impôt sur la fortune rapporte gros grâce aux 342.942 contribuables français qui y sont soumis, selon les dernières statistiques de l’administration fiscale. Dont vous…. Pour éviter de subir chaque année une pression fiscale toujours plus élevée, il existe un certain nombre de placements dits « anti-impôts » tels que les FCPI ou les Groupements Forestiers. Découvrez un panorama de dispositifs originaux pour tous ceux qui veulent alléger leur facture fiscale.

Les biens situés en France dans l'assiette ISF


Les personnes physiques domiciliées hors de France sont malgré tout redevables de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), à raison de leurs biens immobiliers situés en France. Ainsi, si vous avez un bien ou plusieurs biens immobiliers situés en France et dont la valeur globale dépasse 1,3 million d'euros, vous serez soumis à l'ISF même si vous êtes un non-résident. Pas de panique, il existe des solutions pour diminuer ou effacer la note fiscale.

Comment échapper à l'ISF pendant l'expatriation



1. La référence des FCPI sans frais d'entrée

Au lieu de régler l'impôt sur la fortune (ISF) directement au Trésor Public, vous souhaitez investir dans l’économie réelle mais vous ne savez pas vers quels produits vous tourner ? MonFinancier vous présente une solution de défiscalisation simple, pas chère et à durée courte avec notre Fonds commun de placement pour l’innovation (FCPI) "chouchou" : le FCPI Dividendes Plus n°5 de chez Vatel Capital.

Investir dans le FCPI Dividendes Plus n°5, c’est tout d’abord soutenir l’essor de pépites françaises. Les sommes placées serviront à financer des PME innovantes, les accompagner dans leur développement et ainsi leur donner toutes les chances de croitre. Elles sont rigoureusement sélectionnées notamment suivant des critères de maturité, de rentabilité, de potentiel de développement et sur leur capacité à verser des dividendes. La décision de verser un dividende illustre la confiance de la direction dans les perspectives de croissance de la société.


Avec le FCPI Dividendes Plus n°5, nous vous invitons à (re)découvrir une solution de défiscalisation simple, pas chère et à durée courte !


>> J'obtiens une information détaillée sur le FCPI Dividendes Plus n°5

2. Les groupements fonciers forestiers : un investissement branché et défiscalisant

Investir dans des forêts ? Quelle drôle d’idée… Et pourtant… A l’image de l’immobilier, les forêts sont l’occasion de se construire un patrimoine tangible, rentable, diversifié, décorrélé des marchés financiers, en utilisant les avantages fiscaux* qui y sont liés et de la transmission de patrimoine (donation/succession) :

-une réduction de l’ISF de 50 % (non cumulable avec la réduction d'IR) de la valeur des parts, plafonnée à 45.000 euros.

- une économie fiscale liée à l'exonération d'ISF, sans limite de montant : chaque année, vous n'avez pas à déclarer votre souscription dans votre patrimoine ISF.

-une réduction de 75% des droits de donation et de succession, sans limite de montant.

En investissant dans un GFF (Groupement foncier forestier)** vous devenez propriétaire de bois de forêts françaises, d'Alsace, de Sologne, des Landes, de Normandie, pour des montants accessibles tout en assurant une diversification en terme de géographies et de peuplements. Surtout, leur valeur a augmenté régulièrement avec : (i) la pousse des peuplements et (ii) l'évolution du marché des Forêts, environ 4%*** par an depuis plus de quinze ans (évolution non garantie). Qui a dit que l’investissement dans un GFF était une idée en bois ?


Investir dans un Groupement Forestier, permet à la fois de défiscaliser son ISF, mais également de placer son argent sur un bien tangible.


>> J'obtiens une information complète sur les Groupements Forestiers


Si vous recherchez un produit qui n'est pas référencé, nous restons bien évidemment à votre entière disposition afin de répondre à vos éventuelles questions, vous apporter une explication détaillée sur le produit que nous avons décidé de référencer, valider la pertinence de cette solution au regard de vos objectifs et bien sûr étudier d'autres alternatives en adéquation avec votre sensibilité.


>> Je demande à être accompagné(e) par un conseiller



Communication non contractuelle à caractère publicitaire.

-Le fonds commun de placement dans l’innovation, catégorie de fonds commun de placement à risques, est principalement investi dans des entreprises innovantes qui présentent des risques particuliers ; c’est pourquoi votre investissement n’est pas garanti et présente un risque de perte en capital.

-L'investissement dans des parts de Groupements Fonciers Forestiers (GFF) est réservé aux personnes susceptibles par leur connaissance et leur souci de diversification des placements financiers de prendre en compte les particularités de cette forme d'investissement. L'investissement dans des parts de GFF présente un certain nombre de risques, dont notamment les risques suivants :

Risque de perte d'une partie ou de la totalité du capital
Risques d'exploitation et sur les revenus

*Derrière cet avantage fiscal, il y a bien sûr une contrepartie, celle d’un blocage des partes et d'un risque de perte en capital. Les GFF de France Valley sont des groupements forestiers dont l’objectif (non garanti) de liquidité est placé à début 2022, une durée toutefois courte pour ce type d'investissement.

**Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et sont variables dans le temps.

*** Ces rendements ne sont pas garantis - Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et sont variables dans le temps.
A lire également
Immobilier : SCPI à crédit, meilleur placement financier ?

Avec la faiblesse actuelle des taux d’intérêt, c'est le moment idéal pour financer ses placements à crédit ! Tous les courtiers sont unanimes, après un coup de chaud cet été, les banques ont abaissé leurs taux sur les deux derniers mois et ce quelle que soit la région. Une situation favorable pour un particulier qui souhaite se construire un patrimoine immobilier à moindre coût grâce à l'effet de levier du crédit. C'est ainsi qu'en réalisant des versements mensuels relativement modestes, on peut se construire un patrimoine immobilier significatif, en limitant la facture fiscale.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com