Notre nouveau parlement

mardi 27 juin
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 2 ans - Le 27/06/2017 à 07h14

C'est la rentrée des classes ou le "bal des débutants" pour les 424 nouveaux députés, sur un total de 577, aujourd'hui. Une expérience totalement nouvelle et une pluie de records, records d'âges, de parité, record du nombre de groupes, 7 déjà. Avec les 308 députés de la République en Marche et les constructifs de tous bords, Lucky Mac a une assemblée qui lui est totalement dévouée. Qui l'eût cru?

UN PREMIER COUAC SURPRENANT

On attendait le premier couac. Sur des sujets essentiels, le code du travail ou encore les retraites. Mais le premier couac a porté sur...l'interdiction des pesticides tueurs d'abeilles. Couac entre le ministre de l'Agriculture qui voulait revenir sur cette interdiction et Nicolas Hulot, notre héros de la transition écologique, qui a finalement obtenu gain de cause. Tant qu'ils n'interdisent pas le gel douche Ushuaïa, ça ne me dérange pas.

NO COMMENT

Le nombre de demandeurs d'emplois en France a progressé de 22.300 personnes. Le taux de chômage reste à 9.6%, soit plus du double des États-Unis, de la Grande Bretagne ou de l'Allemagne. Nous avons un retard colossal. Certes, la situation va s'améliorer car elle s'améliore partout mais même avec une baisse marquée qui aurait dû déjà arriver depuis 3 ou 4 ans, nous resterons à des taux largement supérieurs à nos partenaires. Il va vraiment falloir réformer. Rapidement.

OPTIMISME BANCAIRE EUROPÉEN

Hier ce sont les actions bancaires qui ont tiré à la hausse les indices européens. Et en particulier en Italie après le sauvetage des deux banques vénitiennes. L'indice des banques italiennes a progressé de 3%. Et pourtant ce qui s'est passé en Italie est totalement incompréhensible.
On avait cru comprendre que selon le nouveau mécanisme européen de sauvetage des banques, appelé mécanisme de résolution unique des crises bancaires, un des éléments essentiels de l'union bancaire, les états ne pouvaient plus intervenir pour sauver des banques. Selon ce mécanisme ce sont principalement les actionnaires qui paient la casse en cas de faillite.
Or dans le cas de l'Italie, l'État est encore intervenu. Il a mis sur la table immédiatement 5 milliards d'euros et est prêt à aller jusqu'à 17 milliards pour sauver ces deux petites banques vénitiennes dont on ne peut pas dire qu'elles sont « too big to fail ».

LES ALLEMANDS EN COLÈRE

Ce sauvetage a provoqué la colère des allemands. Ils se sont déchaînés hier. Les déclarations se sont succédées. Pour les Allemands, ce que l'Italie a fait, c'est tout simplement contourner la nouvelle réglementation bancaire européenne à peine mise en place. Une réglementation qui avait été pourtant respectée par les espagnols puisque le sauvetage de la Banco Popular n'avait pas requis d'argent public. Elle a été rachetée il y a quelques jours pour un euro et tous les actionnaires ont été rincés. L'Allemagne ne veut plus que les États interviennent pour sauver les banques car, comme en 2010, ce sont alors les États qui sont eux-mêmes en difficulté et à la fin c'est l'Allemagne qui paiera.

BOF

C'est la réponse des Européens à Theresa May qui a donné hier les détails sur sa proposition concernant les Européens résidant en Grande-Bretagne. Décidément, les Européens, parlant d'une seule voix, celle de Michel Barnier, jouent les "bad cops" et font la moue à chaque proposition britannique pour les pousser dans leurs retranchements. May est tout de même parvenue hier à se garantir une majorité à l'Assemblée en signant un accord avec le DUP, le parti unioniste d'Irlande du Nord.

UNE PETITE VICTOIRE POUR TRUMP

Il a crié victoire hier, Donald Trump. Une victoire en demi-teinte mais une victoire tout de même. La Cour Suprême a autorisé son interdiction d'entrée sur le territoire de voyageurs venant de 6 pays musulmans avec une restriction cependant. Si les voyageurs ont un "contact de confiance", familial ou professionnel, résidant aux États-Unis, ils pourront entrer sur le territoire.

LA SECOUSSE DU JOUR

Il s'est passé un évènement assez rare sur le marché de l'or hier matin. Il a chuté brutalement de près de 20 dollars en quelques secondes avec un volume gigantesque, près de deux milliards de dollars. Il a rebondi ensuite mais on cherche encore à savoir si ce "flash krach" est dû à une erreur sur un ordre, un "gros doigt"...

L'ACTIVISTE DU JOUR

Secousse aussi chez le géant Nestlé habitué au grand calme suisse. Le fonds activiste américain Third Point a pris 1.3% du capital de Nestlé pour améliorer la valorisation de l'action. Il réclame des réductions de coûts et des cessions d'actifs non stratégiques comme la participation de 23.2% dans L'Oréal. Ces américains ne respectent plus rien.

L'ANNIVERSAIRE DU JOUR

Les 50 ans du DAB, le Distributeur Automatique de Billets.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

La bonne tenue des marchés européens devrait tourner court, dans le sillage d'une séance terne à Wall Street. Le Dow Jones a grappillé 0,07% à 21.409 points et le S&P 500 a gagné quelques fractions à 2.439 points et ce, après avoir atteint un nouveau plus haut historique en cours de séance. Le secteur automobile européen marque le pas après le profit warning de l'équipementier allemand Schaeffler.

ON S'EN FOUT ?

42% des adultes français ont déjà consommé du cannabis dans leur vie; Les jeunes sont moins obsédés par le permis de conduire, ils ne sont plus que 60% des 18-24 ans à le posséder, 5% de moins qu'en 2013...l'ubérisation de la société?; Altice, le groupe de Patrick Drahi, veut racheter le premier groupe privé de médias portugais, rien ne l'arrête; Stéphane Guillon s'est fait virer de "Salut les Terriens" sur C8; Le nombre de piétons tués en 2016 a augmenté de 19% et les smartphones sont souvent en cause; Tati a été repris par Philippe Ginestet, le patron de Gifi : 1400 emplois sauvés sur 1700.

VOILA C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com