NOUVEAU PEL A PARTIR DE MARS

lundi 10 janvier
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 8 ans - Le 10/01/2011 à 16h01

Le PEL, plan d’épargne logement va subir dans 3 mois des changements importants. Le taux de tous les PEL ouvert après le 1er Mars 2011 sera actualisé chaque année, et les prélèvements sociaux seront appliqués chaque année. Ces changements augmentent ou diminuent ils l’intérêt du plan pour les épargnants ?

Pour rappel, Le PEL est un compte bancaire défiscalisé qui permet après une phase d’épargne, de réaliser une acquisition immobilière avec des conditions de crédit avantageuses.

La rémunération du plan est fixée actuellement à 2.50%. Ce taux n’a plus bougé depuis 2003.

A ces 2.5% d’intérêt se rajoute la prime d’Etat. Cette prime est acquise à l’issue de la phase d’épargne, si un crédit est accordé, et représente 2/5 des intérêts. Elle permet donc à l’investisseur d’obtenir une rémunération maximale de 3.50%. Mais elle est plafonnée à 1 525 euros.

A l’issue du plan, le détenteur peut obtenir un crédit immobilier au taux de 4.20%. Ce taux est le même depuis 2003. Il était intéressant à l’époque mais ne l’est plus vraiment aujourd’hui

L’une des caractéristiques importantes du PEL est que son taux est contractuel. Ainsi, la rémunération reste fixe à partir du moment où vous l’ouvrez. Par exemple, le 1er Août 2003, la rémunération baissait de 3.27% à 2.50% hors prime d’Etat. Mais cette baisse ne s’applique que sur les nouveaux PEL. Les PEL ouverts par exemple en 2002 rapportent toujours 3.27% hors prime d’Etat

Mais dans trois mois, cette caractéristique qui était très intéressante pour les anciens contrats, en cas de baisse des taux, va disparaitre pour les nouveaux PEL.

En effet, à partir du 1er Mars 2011, le taux des PEL ouverts après cette date sera actualisé chaque année en fonction des taux de référence des marchés financiers, tout en conservant un taux plancher à 2,50%. C’est donc un avantage certain pour les nouveaux PEL dont la rémunération brute sera toujours supérieure ou égale à celle des PEL actuels.

Le fait que la rémunération du PEL soit contractuelle était un avantage surtout en cas de baisse des taux. En effet, si les taux remontent, la rémunération des PEL va augmenter. Si ensuite les taux diminuent, la rémunération du PEL va diminuer alors qu’elle serait restée stable si elle était restée contractuelle

Par contre, la mauvaise nouvelle est que les prélèvements sociaux seront pris chaque année au lieu d’être pris à la clôture ou à partir de la 10ème année. Lorsqu’ils étaient pris qu’à la clôture, les sommes continuaient à produire des intérêts avant d’être prélevés.
Mais cette modification n’entraine finalement qu’un manque à gagner très limité, inférieur à 0.25% sur 10 ans

Finalement, la modification des caractéristiques d’un PEL est pour l’instant un avantage, sauf pour ceux qui veulent contracter un prêt immobilier. En effet, aucun changement n’est prévu pour les conditions de prêt. Dès lors, le taux sera toujours au moins supérieur de 1.7 points au taux de rémunération du PEL. Ainsi en cas de hausse des taux, le taux de rémunération du PEL va certes augmenter, mais aussi le taux du crédit

Pour les autres, ceux qui souhaitent profiter du PEL surtout pour son taux, on conseille d’attendre Mars pour en ouvrir un.

Pour rappel, au niveau des versements, le PEL reste plus contraignant que la plupart des autres livrets bancaires. L’ouverture d’un plan suppose un versement initial minimum de 225€, puis des versements périodiques d’un montant annuel d’au moins 540€. Par contre, le plafond des versements est élevé : 61 200€. Enfin, tout retrait sur le PEL entraine sa fermeture et, avant 4 ans, la perte de la prime d’Etat et des droits à prêt.
A lire également
Assurance-vie : Epargner quand on est jeune actif

Enfin le premier salaire ! Oui, mais il faut penser à payer son loyer, financer ses loisirs ou bien (et c’est moins drôle) rembourser un prêt étudiant. Dans ces conditions, comment épargner pour l’avenir sans pour autant taire ses envies de bouger aux quatre coins du monde et profiter de la vie ? Le Livret A ? Rapporte plus un rond. Le Plan épargne logement (PEL), son taux vient de tomber à 1,5%...brut. Et un Livret Jeune ? Passé 25 ans, il faut tirer un trait dessus et le clôturer…Difficile alors de trouver le placement qui allie rendement et capacité d’épargne réduite ? Pas si sûr. Pour les jeunes actifs, il y a des solutions. Faut-il encore les connaître.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com