OBAMA EST INCOMPETENT EN ECONOMIE

lundi 06 juin
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 06/06/2011 à 07h06

On dit que les élections de 2012 se joueront sur le chômage et qu'aucun président américain n'a été réélu avec un taux de chômage supérieur à 7.2%. Si c'est le cas, Obama aurait du souci à se faire si il y avait un candidat en face de lui. Un constant, politiquement incorrect car on ne doit pas toucher au "Messie": Obama est nul en économie.

Beaucoup d'analyses sur l'économie américaine suite aux chiffres décevants du chômage américain
Des chiffres très décevants même qui ont succédé à toute une batterie d'indicateurs qui montrent que la reprise de l'économie américaine post crise, une reprise déjà très faiblarde, s'essouffle. Et le débat ce week end dans tous les médias financiers américains c'est double dip ou pas double dip. C'est-à-dire retour possible à une nouvelle récession.
ET la réponse est non . Presque personne n'envisage encore de retour à la récession mais ce qu'on craint, et c'est presque aussi inquiétant, c'est un mal moins violent et plus résistant, la croissance molle. Une croissance qui oscille pendant quelques années entre 1% et 2.5%.

En quoi une croissance qui est finalement proche de nos standards européens est elle inquiétante?
Une croissance molle ne permettra pas de résorber un chômage qui a littéralement explosé après la crise et qui ne parvient pas à baisser. Toujours 7 millions de chômeurs en plus trois ans après la crise. Mais surtout une croissance qui ne permettra pas de réduire le déficit et de réduire la dette. ET je vous rappelle que les Etats-Unis sont déjà au taquet en matière de plafond de la dette. Le 2 Aout, ils seront techniquement en cessation de paiement si, ce qui est peu probable, le Congrés ne vote pas une augmentation du plafond de la dette.

Qu'est ce qui pourrait modifier le cours des choses et relancer l'économie?
La confiance. Et pour l'instant cette bataille là, le gouvernement l'a perdue. Les Américains sondés régulièrement jugent leur gouvernement incapable de les sortir de la crise économique. Les Américains sont tétanisés même ceux qui ont un job et des économies. Ils consomment moins, épargnent plus, empruntent moins et ne se précipitent pas sur les bonnes affaires immobilières malgré des prix qui continuent à baisser. L'économie américaine a besoin d'un électrochoc si elleveut échapper au terrible virus de la croissance molle.
A lire également
Succession : 3 astuces pour une succession réussie

Les droits de succession sont élevés que son patrimoine soit important ou plus modeste. D’où l’utilité de s’y prendre le plus tôt possible avec une stratégie patrimoniale adaptée à sa situation. Alors pour alléger la facture à ses héritiers, plusieurs solutions existent pour transmettre un patrimoine à moindre coût.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com