On s'est trompé de mauvaise nouvelle...

lundi 16 janvier
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 7 ans - Le 16/01/2012 à 07h01

Depuis vendredi soir, on tourne en boucle sur la perte du Triple A Français. Une perte attendue. Nous vous annoncions dans la newsletter du 4 janvier qu'elle aurait lieu avant le 18 janvier. Une perte moins brutale que la perte de deux crans qu'on attendait. La mauvaise nouvelle ce n'est pas la perte du Triple A Français c'est la dégradation brutale de la note Italienne à BBB+....

Standard and Poor's vient de secouer l'Europe et de la mettre au pied du mur. Revenons sur les éléments essentiels de cette dégradation.
- IL Y A UNE BONNE SURPRISE
On attendait une dégradation de tous les pays de la zone euro, y compris l'Allemagne, et une dégradation de la France de deux crans. On a eu une dégradation d'un cran et trois pays de la Zone euro, l'Allemagne, les Pays Bas et le Luxembourg conservent leur triple A.

- IL Y A UNE TRÈS MAUVAISE SURPRISE
L'agence de notation poignarde l'Espagne et surtout l'Italie. Deux pays qui ont pourtant adopté toutes les mesures qu'on leur a demandé d'adopter. L'Italie bascule dans les B et ça c'est une très mauvaise nouvelle.

- LE TRIPLE A FRANCAIS
était perdu depuis longtemps. Notre différentiel de taux par rapport à l'Allemagne le prouvait depuis des mois.

- PLUS DE COUPLE FRANCO-ALLEMAND
Il n'existait déjà que dans les fantasmes Français mais là la mascarade est terminée. La France glisse dans le camp des cancres et l'Allemagne est officiellement seule maître à bord.

- LA BCE SOUS PRESSION
C'est maintenant ou jamais. La Banque Centrale Européenne en refusant de faire ce que font toutes les autres banques centrales prendre le risque de faire exploser la zone euro. Elle va devoir soutenir massivement les marchés de dettes européennes ou prendre la responsabilité de voir la zone euro éclater.

- L'EUROPE ALLEMANDE
Standard and Poor's a désigné officiellement l'Allemagne comme patronne de la zone euro. Espérons que l'Allemagne saura faire face à cette responsabilité.
A lire également
Idée reçue numéro 4 : l'assurance-vie, ce n'est qu'un produit de long terme

On complète notre série sur les idées reçues sur l'assurance-vie, sur un nouveau préjugé quasi-incontournable sur le produit d'épargne préféré des Français : l'assurance-vie, ce n'est qu'un produit de long terme. Ce qui est (une nouvelle fois) faux ! Elle peut être utilisée comme un produit d’épargne extrêmement souple, mais aussi comme un outil de gestion et de transmission du patrimoine dans des conditions particulièrement clémentes.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com