Mercredi 27 mars

Après Medica la veille, c’est autour d’Orpéa de passer sur le grill. Et les résultats du groupe le groupe de maisons de retraite et de cliniques confirment la bonne forme de l’établissement !

L’année 2012 se termine donc bien pour Orpéa dont les profits se sont appréciés de 21% à 97 millions d'euros au titre de l'exercice écoulé, soutenu par la progression à deux chiffres de son activité. L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a également augmenté de 17,5% sur la période, à 256,3 millions d'euros.

Le groupe, qui bénéficie d'un marché porteur et de l'entrée en service progressive des maisons de retraite qu'il a acquises ou rénovées récemment, a également annoncé le relèvement de son dividende à 60 centimes par action, contre 50 centimes d'euro l'année dernière.

Déjà publié en février, les facturations du leader européen dans la prise en charge globale de la dépendance progressent de 15,8% dont 8,2% en croissance organique à 1,429 milliard d'euros. Un record pour un groupe qui s’était fixé l'objectif d'atteindre 1,425 milliard d'euros en novembre 2011. L’ouverture de 2 150 lits supplémentaires en 2012 a permis au groupe de déjouer ses propres pronostics.

Le groupe entend profiter des défis majeurs auxquels doit s’attaquer le secteur en France. Il doit en en effet faire « face à l'accroissement du nombre de personnes très âgées et à la nécessité de rénover près de 116 000 lits (soit 17% du parc actuel, selon un rapport public de la Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie) pour un coût estimé (hors coût des terrains) à 11,7 milliards d'euros. » explique Orpéa. Plus que confiant pour la suite de la marche des ses affaires, Orpéa anticipe une hausse de plus de 12% du chiffre d'affaires en 2013 à 1,6 milliard d'euros, accompagné d'une rentabilité soutenue. "La stratégie initiée début 2012, alliant progression de la rentabilité, génération de cash-flows, maîtrise de l'endettement et développement créateur de valeur, va se poursuivre en 2013 et dans les années à venir", a déclaré le groupe.

L'avis de MonFinancier :

Nous réitérons notre biais positif sur le titre, le fort positionnement à l’international d’Orpéa l’a aidé à enregistrer une croissance à deux chiffres sur l’année écoulée. Le profil du groupe allie une résilience des revenus et une forte croissance organique, mais également, une amélioration progressive des marges ainsi qu'une augmentation continue des cash flows. Par ailleurs, le groupe dégraisse son bilan tout en chouchoutant ses actionnaires avec une hausse du coupon versé par Orpéa. La société de la famille Marian reste profitable et son statut de leader n’a pas été écorné par la conjoncture économique, tant le marché dans lequel opère le groupe est imperméable à toute dégradation de la santé économique. Pour rappel, le secteur des maisons de retraite avait été chahuté en Bourse fin janvier après l'annonce de la ministre en charge des personnes âgées visant à encadrer les loyers. La chute d’Orpéa nous paraissait exagérée et nous avons profité de ce trou d’air pour initier une position sur le dossier. Pour lire l’intégralité du conseil cliquez ici

A découvrir également

  • visuel-morning
    La bulle de l’IA est-elle sur le point d’exploser ?
    28/06/2024
  • visuel-morning
    Le point sectoriel par Euroland Corporate
    03/07/2024
  • visuel-morning
    Comment déclarer les revenus issus de SCPI ?
    07/05/2024
  • visuel-morning
    SCPI Sofidynamic : un objectif de rendement révisé à la hausse passant de 7 % à 8 %
    06/06/2024
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt