PARIS A T'IL DISPARU?

jeudi 17 février
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 17/02/2011 à 07h02

La fusion des bourses NYSE-EURONEXT avec Deutsche Borse marque pour beaucoup de commentateurs la mort définitive de Paris comme place financière. La réalité c'est que Paris est depuis longtemps une place provinciale à l'échelle mondiale mais que l'émergence des plateformes alternatives marque une tendance dangereuse vers l'opacité.

Retour sur la fusion entre les bourses Nyse Euronext et deutsche Borse. Pourquoi cette fusion tout d'abord?
C'est une opération purement défensive. Il faut savoir que les bourses dites traditionnelles sont sous une incroyable pression depuis quelques mois. Les plateformes alternatives qui offrent à la fois des tarifications de dumping mais également, on y reviendra, une certaine opacité font un tabac et gagnent chaque jour des parts de marché. On peut dire que cette opération était presque une nécessité et que c'est le prélude à d'autres rapprochements qui vont s'accélérer

On dit que ce deal marque la disparition de Paris en tant que place financière
Paris n'est plus une place financière leader depuis longtemps. Paris est une place provinciale à l'échelle mondiale et cette tendance va s'accentuer avec l'explosion des bourses émergentes. Donc cette opération est aussi peu significative de fait pour la Bourse de Paris que le fait d'avoir transformé le Palais Brongniard en centre évènementiel. Mais on ne peut s'empêcher, surtout quand on est un vieux boursier comme moi, de voir dans cette opération la confirmation un peu brutale d'un état de fait qu'on connaissait pourtant.

L'émergence des plateformes alternatives provoque de nombreuses craintes en matière de transparence
Nous sommes aujourd'hui dans l'absurdité totale du système. La réglementation a imposé aux opérateurs d'utiliser plusieurs moyens pour acheter leurs actions, doù l'emergence des plateformes alternatives. Le problème c'est que ces plateformes sont des vraies bombes à retardement. Elles sont totalement opaques. Les grandes banques anglo saxonnes qui les possèdent et les dominent y font ce qu'elle veulent sans que personne ne sache très bien les risques qui sont pris. A ce titre le terme de dark pool est parlant. Alors qu'on sait que la crise de 2008 a été provoquée en partie par des produits sur lesquels il n'y avait aucune transparence, on a recréé un nouveau monde d'opacité. C'est une grave erreur. Paris a disparu de la carte mais ça nous le savions déjà, mais il faut espérer que cette fusion permettra d'alerter les autorités réglementaires sur le danger de ce monde parallèle qu'on laisse se développer sous le prétexte de favoriser la concurrence.
A lire également
Assurance vie : La fiscalité des successions plus douce?

Michel Sapin devrait abroger dans les prochains jours la réponse ministérielle Bacquet-Auriol. Depuis 2012, cette doctrine compliquait les successions lorsque chaque conjoint avait un contrat d'assurance vie alimenté par des fonds communs. Ce qui était le cas de la majorité des ménages français. Et en plus de compliquer la donne, elle pouvait augmenter les droits de succession à payer. Sa suppression est donc une bonne nouvelle pour l'assurance vie, plus simple et toujours diablement efficace !

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com