Peugeot : rugit en Bourse après ses résultats semestriels

mardi 24 juillet
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 1 an - Le 24/07/2018 à 17h07

Les excellents résultats de Peugeot catapultent le titre sur des plus hauts de 10 ans en Bourse. Il faut dire que cette performance de haut vol tranche avec les inquiétudes émaillant le secteur automobile, qui est en première ligne des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. Surtout, ces comptes attestent de la très bonne intégration d'Opel/Vauxhall dont les marges se sont inscrites à un niveau record sur le semestre écoulé.

Merci Opel Vauxhall

Excellents ! Les comptes semestriels de Peugeot ont surclassé les attentes. Le chiffre d’affaires du Groupe s’établit à 38,60 milliards d'euros au 1er semestre de 2018, en hausse de 40,1% par rapport au 1er semestre de 2017 et de 22,9% à taux de change et périmètre constants.

Le chiffre d’affaires du pôle historique Peugeot-Citroën-DS s’établit à 22,15 milliards d'euros en hausse de 11,4% par rapport au 1er semestre 2017. Cette hausse provient notamment de l’amélioration des mix volume et pays (+5,4%), du mix produit (+4,7%) et des ventes aux partenaires (+3,2%), qui compensent les effets négatifs des taux de change (-2,9%). Le chiffre d’affaires de la division Automobile Opel/Vauxhall s’établit à 9,95 milliards d'euros au 1er semestre 2018.

La marge opérationnelle courante du Groupe est de 7,8%, en hausse de 0,4 point par rapport le 1er semestre 2017. Le résultat net part du Groupe est de 1,48 milliard d'euros en hausse de 226 millions d'euros par rapport au 1er semestre 2017.

Objectifs confirmés

En 2018, le Groupe prévoit un marché automobile stable en Europe, en hausse de 4% en Amérique latine, 10% en Russie et 2% en Chine. Le plan Push to Pass fixe les objectifs suivants pour le Groupe PSA (hors Opel Vauxhall) : une marge opérationnelle courante moyenne supérieure à 4,5% pour la division automobile sur la période 2016-2018 et une cible supérieure à 6% en 2021 et une croissance de 10% du chiffre d’affaires du groupe entre 2015 et 20189, en visant 15% supplémentaires d’ici 2021.
A lire également
Bonne surprise du coté de la croissance américaine

L’économie américaine a progressé plus rapidement que prévu au premier trimestre même si la reprise reste extrêmement faible. Le Département du Commerce a annoncé que le PIB avait progressé de 1,1% en rythme annualisé sur les trois premiers mois de l'année.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com

visuel-morning
JOURNAL DE MONFINANCIER La dream team
visuel-morning
GESTION ACTIVE Coup double
visuel-morning
GESTION ACTIVE La journée du dollar