Placements : investir près de chez soi pour donner un sens à son épargne

vendredi 07 avril
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 2 ans - Le 07/04/2017 à 11h04

Les Français sont connus pour ne pas s'aventurer sur des terres risquées. Sauf si cette audace peut contribuer à financer l'essor de sociétés proches de chez eux. C'est un des principaux enseignements de l'étude OpinionWay pour la fintech Robin Finance.

Une épargne porteuse de sens

Donner un sens à son épargne. Cette motivation anime de plus en plus les épargnants dans la quête de placements "utiles". Selon une enquête OpinionWay pour la fintech Robin Finance, 74% souhaiteraient donner un coup de pouce à des projets locaux ou régionaux, 69% à l’innovation en France et 65% aux projets porteurs d’un intérêt général (lignes de transports, infrastructures publiques…). "Ce sondage montre qu'un tiers des Français est disposé à investir dans l'économie sociale et solidaire", souligne Guillaume-Olivier Doré, dirigeant et fondateur de Robin Finance.

Un investissement qui a la cote

Une motivation qui explique en partie l'attrait des épargnants pour les investissements dans le non-coté. En 2016, plus de 100.000 particuliers ont souscrit à des FIP et des FCPI avec un ticket moyen de 8.500 euros. Ces fonds permettent à leurs souscripteurs d'investir dans des sociétés près de chez eux ou dans une région qui leur tient à cœur tout en réduisant leur impôt sur le revenu ou leur ISF.

Pour rappel, les FCPI ouvrent droit à une réduction d'impôt égale à 18 %* du montant investi, qui est lui-même plafonné à 24 000 euros pour un couple, et, 12 000 euros pour un célibataire, soit un maximum de 4 320 euros par foyer fiscal. Mieux encore, les FIP Corse bénéficient d’un régime particulier puisqu’ils permettent de porter la réduction d’impôt sur le revenu à 38 %* du montant souscrit, soit un montant maximum de 9 120 euros par an. C’est le produit de défiscalisation qui offre le plus fort taux de réduction sur l’impôt sur le revenu à ce jour…

Et pour les assujettis à l’ISF, la carotte est encore plus grosse ! En investissant dans les entreprises jeunes et innovantes, vous pouvez imputer sur votre impôt 50% du montant des versements. Pas mal non ?

>> Je demande à être informé(e) en priorité du lancement de l'offre FCPI et FIP pour réduire l'ISF en 2017


>>
A lire également
Immobilier : le meilleur placement, c’est réduire son crédit

Une rentrée d’argent inattendue ? Au lieu de laisser dormir cet argent sur des comptes dont la rémunération est au plus bas, pourquoi ne pas utiliser ces fonds pour rembourser un crédit immobilier par anticipation, soit en partie ou dans sa totalité ? Mais attention, le contrat de prêt peut prévoir une indemnité pour ce remboursement anticipé. Sauf si l’emprunteur a su négocier (et ce n’est pas évident) pour réduire cette pénalité ou mieux ne pas s’en acquitter…

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com