POURQUOI LES BANQUES NE DISENT PAS LA VERITE

vendredi 02 septembre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 02/09/2011 à 07h09

C'est le manque de transparence des banques sur leurs bilans qui a provoqué la crise de 2008. Et on se rend compte aujourd'hui qu'elles continuent à jouer le même jeu. C'est Christine Lagarde et le FMI qui ont lancé la polémique en révélant que les banques européennes avaient au moins besoin de 200 milliards d'euros et que leurs bilans ne reflétaient pas la réalité.

Depuis que Christine Lagarde a jeté un pavé dans la mare en disant que les banques européennes avaient un besoin important de capitaux, on a tous les jours des réactions
Il y a des vérités qui ne sont pas bonnes à dire tant elles font peur. Cela me rappelle un peu quand François Fillon avait dit pour la première fois que la France était en faillite et que cela avait provoqué un tollé générale. Revenons au déclencheur de ce qui devient une véritable affaire. Le FMI, par la voix de sa patronne, Chrstine Lagarde estime que les banques européennes ont besoin d'au moins 200 milliards d'euros. Et tout le monde monte jour après jour au créneau pour dire que c'est faux. Les banques elles mêmes, les politiques ou encore la patronne du Medef;

Est-ce que ce chiffre de 200 milliards est vérifiable?
Oui. Très facilement. En fait c'est très simple. Les banques européennes ont des masses d'emprunts d'état sur leurs bilans. Et bien évidemment pas forcément les bons: emprunts grecs, emprunts irlandais, portugais, italiens, espagnols sans parler de la dette Française. Ces dettes ont une valeur de marché. Elles sont échangées tous les jours pour des montants colossaux en ce qui concerne par exemple les dettes italiennes ou françaises.Et dans le cas des pays périphériques cette valeur de marché est largement inférieure à la valeur inscrite sur les bilans des banques.

Il y a eu quand même une opération nettoyage sur la dette grecque avec le nouveau plan d'aide mais même là on se rend compte que les bilans ne sont pas justes. Quand certaines banques prennent la dette Grecque à 50% de sa valeur dans leur bilan d'autres la prennent à 80% de sa valeur. Une fois de plus les banques ne jouent pas le jeu de la transparence. C'est ce qui a déjà provoqué la crise de 2008. On n'a finalement rien appris de cette crise et c'est pour cela que les crises continuent à se succéder.
A lire également
Epargne : placez les étrennes de vos enfants dans une assurance-vie !

Le Père Noël est passé avec ses nombreux cadeaux. Et parmi ces présents, un gros chèque ou un petit billet s’y sont glissés. Outre les fêtes de fin d’année, les occasions sont nombreuses pour épargner les étrennes que reçoit votre enfant. Parmi les solutions d’épargne, l’assurance-vie vient en tête pour l’aider à anticiper ses projets à long terme. Ce placement plus rémunérateur qu’un Livret A offre en effet de nombreux avantages, parfaitement adaptés aux futurs besoins d'un enfant.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com