Quelle croissance en 2014?

vendredi 03 janvier
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 6 ans - Le 03/01/2014 à 07h01

2013 a été l'année de la fin de la crise cardiaque économique mondiale. Avec une croissance mondiale contrastée. Nulle en Europe ou presque, forte aux Etats Unis et molle dans les pays émergents. La production industrielle est au plus haut depuis trois ans et les espoirs de reprise sont forts. Qu'en est il réellement ?

UN MONDE AVEC OU SANS CROISSANCE
L'Expansion affichait en couverture de son dernier numéro: Bienvenue dans un monde sans croissance. Le FMI ne voit pas d'accélération réelle de la croissance, l'OCDE non plus. Et pourtant certaines zones comme les Etats Unis semblent rebondir. La production industrielle est en forte croissance, les embauches dans l'industrie au plus haut depuis début 2010. Bienvenue donc dans un monde contrasté...

L'EUROPE A LA TRAINE
L'hémorragie économique des pays d'Europe du Sud a cessé. On ne peut pas parler d'euphorie, loin de là, surtout avec des taux de chômage de plus de 20%, mais c'est la reprise. En revanche, la France est toujours à la traîne. Elle va certes profiter de la reprise mondiale mais reste plombée par l'absence de réformes structurelles et l'absence totale de confiance.

LA GRANDE INCONNUE DES EMERGENTS
La surprise est venue des émergents pourtant objets de tous les fantasmes économiques. Ils plongent. Les uns après les autres. Pour des raisons politiques, comme la Turquie ou la Thailande, économiques comme le Brésil ou géo politiques comme une partie de l'Afrique ou du Moyen Orient. La prime de risque est revenue. Ce qui est logique.
Bienvenue dans un monde où la croissance ne va pas être un long fleuve tranquille....
A lire également
Immobilier : Faut-il être propriétaire ou locataire ?

Payer un loyer plutôt que détenir sa résidence principale, c’est jeter l’argent par la fenêtre. Cette idée préconçue, on vous l’a sûrement martelée tout au long de votre vie. Mais ça c’était avant. Aujourd’hui le paradigme immobilier qui prévalait à l'époque de nos parents a volé en éclats. En 2015, être propriétaire de sa résidence principale n’est plus la voie royale pour se constituer un patrimoine solide comme un roc. Ce n’est pas la meilleure solution non plus pour s’enrichir avec l’immobilier. On vous explique pourquoi :

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com