QUI PEUT STOPPER L'EURO ?

vendredi 23 novembre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 12 ans - Le 23/11/2007 à 12h11

Nouveau record ce matin sur l'euro, les 1.50 sont à portée de vue et cela réagit de tous les côtés...

Nouveau record ce matin sur l'euro, les 1.50 sont à portée de vue et cela réagit de tous les côtés.
On croyait que les 1.45 euros pour un dollar étaient la barrière absolue à partir de laquelle les réactions allaient fuser de toutes parts, en fait on voit depuis quelques jours que c'est le niveau de 1.50 qui devient le sujet d'inquiétude majeure. Depuis hier, le concert des réactions est unanime. Monde politique, petits entrepreneurs et patrons de grandes entreprises, tous sont d'accord sur un point. Nous avons dépassé sur l'euro le seuil de l'insupportable. Avant, on pouvait trouver un équilibre entre les avantages et les inconvénients d'un euro fort. Aujourd'hui les inconvénients sont écrasants. Vous avez cité Airbus hier. La Chancelière Angela Merkel a réagi pour la première fois hier en jugeant que tout cela ne pouvait plus durer. Jean Claude Trichet s'est à nouveau exprimé sur le sujet. Même les Chinois voient les réserves en dollars fondre chaque jour et surtout craignent que les Etats-Unis deviennent à nouveau une puissance compétitive internationalement.
Pourquoi cette accélération de la hausse de l'euro ?
Pour plusieurs raisons : la faiblesse de l'économie américaine, les perspectives éventuelles de baisse de taux aux Etats-Unis mais surtout des mouvements spéculatifs de fonds qui ont l'impression de n'avoir personne en face d'eux pour leur résister.
C'est une réalité. Les déclarations se multiplient mais l'euro continue de monter. Je vous le dis et le répéte depuis plusieurs semaines. Seule une intervention concertée des banques centrales européennes, anglaises, japonaises et américaines pourra permettre de renverser la tendance. Les Américains ont intérêt à laisser le dollar baisser, mais pas à cette vitesse. Car à chaque fois que le dollar baisse, le pétrole et les matières premières augmentent et ça c'est très mauvais pour leur inflation. Les interventions concertées sont inéluctables car elles sont l'unique solution pour arrêter la hausse de l'euro. C'est une question de jours.
A lire également
Epargne : épargner pour préparer sa retraite c’est tendance !

Épargner pour préparer sa retraite c’est tendance ! C’est ce que révèle l’édition 2015 de l’Observatoire des Retraites Européennes du cabinet Eres. L’épargne retraite des Français pèserait 734 milliards d’euros en 2014. Un chiffre qui ressort en hausse de 5% par rapport à 2013. Surtout, ce montant représente 23% de l’épargne financière des ménages.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com