REBOND AVEC LES QUATRE SORCIERES

vendredi 17 juin
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 8 ans - Le 17/06/2011 à 18h06

Rebond pour la journée des quatre sorcières. Après avoir enchainé les séances de correction dans une ambiance électrique tout au long de la semaine, l’inquiétude qui régnait sur les marchés a finalement laissé place à un brin d’optimisme. D’abord la conférence de presse franco allemande qui préfigure d’un consensus à l’échelle européenne a permit de rassurer les investisseurs sur la gestion de la crise grecque.

Ensuite, Wall street qui évolue dans le vert grâce à des indicateurs économiques encourageants a permit de soutenir la tendance en Europe. D'abord en nette baisse dans la matinée, avec un plus bas à 3742 points le marché parisien a ensuite effacé ses pertes pour finalement s’adjuger 0.83%, à 3823. Le volume était étoffé avec plus 5.9 milliards d'euros échangés, un volume inhabituel qui s'explique la journée des "quatre sorcières".
Sur la semaine, Paris reprend 0.5% ce qui porte sa performance annuelle à 0.5% également. Ailleurs en Europe, le rebond était également de mise. Francfort s’adjuge 0.94%, Londres 0.37%, l’eurostoxx 1.52%, Madrid 2.3%, Athènes s’envole de 3.8%.
Sur le front des valeurs, plus forte hausse de l’indice, Danone qui bondit de 2.61%, à 52.72 grâce à Nomura qui relève sa recommandation de neutre à acheter, estimant que le chiffre d'affaires devrait croître plus rapidement qu'annoncé et porte son objectif de cours sur le titre à EUR64 contre EUR46 précédemment.
Preuve d’un certain optimisme, le compartiment financier a remonté la pente Axa 2.6%, Société Générale 2.5%, Crédit Agricole 2,36% suivi de BNP Paribas qui grimpe de 2.13%, Natixis gagne 1.57% .

Vinci progresse de 1.32% après avoir signé avec Réseau ferré de France le contrat de concession pour la ligne à grande vitesse entre Tours et Bordeaux.

A l’inverse, Carrefour accuse la plus forte baisse du CAC 40 sur un recul de 1.66% suite à son profit warning. Le groupe table désormais sur une baisse de 35% de son résultat opérationnel courant en France au premier semestre.
Vallourec et Arcelor se distinguent parmi les plus fortes baisses avec -1.52% et -1.09%

En tête du SBF 120, Zodiac Aerospace s’envole de 5.6% à 57.57 euros soutenu par le relèvement de sa prévision de croissance de son chiffre d’affaires pour l’ensemble de l’exercice à plus de 20%. Par ailleurs, Bank of America Merrill Lynch est passé à « achat ».


Sur le marché des changes, l’euro reprend des couleurs face au billet vert et gagne 0,74% et parvient à s’extirper de la zone des 1,43 à 1,4315. La monnaie unique européenne grappille 0,12% à 114,61 face au yen. Le dollar subit des prises de bénéfices appuyées et cède 0,63% à 80,07 face à la monnaie nipponne.

Du côté des matières premières, le WTI perd 1,75% à 93,29 dollars quand le Brent cède 0.9% à 113dollars. Inversement de tendance pour l’once d’or qui grimpe de 0,5% à 1 537dollars l’once. Les métaux destinés à l’industrie piquent du nez. L’aluminium -2.44%, nickel -2.5% et zinc -2.6% le cuivre 1.5% ;
A lire également
La journée des conseils

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com