RESTEZ PRUDENTS SUR LES EMERGENTS

jeudi 16 avril
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 10 ans - Le 16/04/2009 à 07h04

Les bourses des pays émergents ont connu un rebond spectaculaire depuis le début de l'année. Elles avaient certes beaucoup souffert de la crise...

Avec le rebond récent, on assiste à un contraste saisissant entre les performances boursières des zones économiques
Le rebond boursier des dernières semaines n'a pas profité à tous de la même façon. C'était vrai pour les actions et les secteurs, puisque si des Axa, des Renault, des Société générale ont doublé depuis le 9 Mars, des France Telecom ou encore des GDF Suez sont encore trés proches de leurs plus bas. Il faut dire que les secteurs qui ont rebondi brutalement comme l'automobile ou les bancaires sont ceux qui avaient chuté de 70% à 80%, voire plus. Eh bien, c'est la même chose pour les pays. Si les pays dits développés présentent encore des performances négatives depuis le début d'année de -1% pour le Nikkei à -11% pour l'indice Londonien, les pays émergents eux font la course en tête.

Eux aussi avaient particulièrement chuté dans la crise
Aprés l'explosion de la théorie du découplage, les pays émergents se sont littéralement effondrés. Et on assiste depuis le début de l'année à un rebond tout de même spectaculaire sur lequel peu d'entre nous, moi compris, aurait parié il y a encore quelques semaines: Russie plus 48%, Shanghai plus 40% ou encore le Brésil plus 21%. Même les pays de l'Est qui devaient entrainer l'Europe dans leur chute avec une faillite annoncée, ont rebondi de 50% en deux mois. Aucun enseignement à tirer pour l'instant de ce rebond si ce n'est le retour qu'on avait déjà signalé ici de la spéculation et de l'appétit pour le risque.

Je conseille donc la plus grande prudence. La situation économique des pays émergents est, si on veut simplifier à l'extrême, dépendante de deux facteurs: le cours des matières premières et les exportations mondiales. Dans les deux cas, la situation s'est légèrement améliorée mais les perspectives restent sombres. Il y a plus à gagner aujourd'hui sur des économies plus défensives comme il y a plus à gagner au niveau des actions sur des valeurs plus défensives.
A lire également
Immobilier : le meilleur placement, c’est réduire son crédit

Une rentrée d’argent inattendue ? Au lieu de laisser dormir cet argent sur des comptes dont la rémunération est au plus bas, pourquoi ne pas utiliser ces fonds pour rembourser un crédit immobilier par anticipation, soit en partie ou dans sa totalité ? Mais attention, le contrat de prêt peut prévoir une indemnité pour ce remboursement anticipé. Sauf si l’emprunteur a su négocier (et ce n’est pas évident) pour réduire cette pénalité ou mieux ne pas s’en acquitter…

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com