Retour à la réalité ?

jeudi 03 octobre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 7 mois - Le 03/10/2019 à 06h58

C'est suffisamment rare pour le signaler. Les marchés ont réagi à l'accumulation de mauvaises nouvelles économiques. En baissant. D'habitude on avait droit au raisonnement suivant : les nouvelles économiques sont mauvaises, donc les taux vont baisser, donc c'est positif sur les marchés. Depuis deux jours, on est revenu à un raisonnement plus classique. Pour combien de temps ?

UN MOIS DE GAINS

sur les indices boursiers mondiaux a été effacé en 2 jours.
L'économie européenne qui s'enfonce, l'économie américaine qui ralentit, et l'économie chinoise qui cherche un nouveau souffle, ont fini par inquiéter les investisseurs.
Des investisseurs qui vont tenter de se rassurer en pensant à la prochaine baisse des taux aux États-Unis qui paraît inéluctable.

EN ATTENDANT

les chiffres du chômage américain demain qui devraient nous donner une tendance sur l'économie américaine, les données sur les embauches dans le secteur privé ont pointé vers un ralentissement de l'emploi.
Si on ajoute à cela une production manufacturière au plus bas depuis 10 ans, on comprend l'inquiétude des investisseurs.

LES MARCHÉS ANGLAIS

ont accentué la baisse.
La Bourse de Londres a perdu plus de 3%, sa plus forte baisse en un jour depuis 2016.
Aux inquiétudes sur la croissance mondiale, se sont ajoutées les péripéties sur le Brexit avec un Johnson qui semble se diriger de plus en plus vers un no-deal Brexit.
L'échéance du 31 octobre approche et les marchés anglais vont être extrêmement volatils.

LA PROPOSITION BRITANNIQUE

Johnson a présenté un nouveau Brexit plan à l'Europe.
Il a apporté quelques réponses à la question centrale de la frontière irlandaise.
L'Europe parle d'avancées mais n'est pas totalement satisfaite.

LA CAMPAGNE ÉLECTORALE AMÉRICAINE

a connu hier un nouveau rebondissement.
Bernie Sanders a dû suspendre momentanément sa campagne après avoir subi une opération cardiaque.
Bernie Sanders, 78 ans, est en troisième position dans les sondages pour l'investiture démocrate, après Joe Biden et Elizabeth Warren.

LE TTSO DE LA SEMAINE

"Ça promet"
Vu l'actu Sanders (cf plus haut), Elizabeth Warren, déjà en tête des candidats démocrates selon plusieurs sondages, semble de plus en plus être appelée à affronter Trump en 2020. Si elle gagne, elle doit se préparer à un opposant redoutable : Mark Zuckerberg. Le fondateur de Facebook se déclare prêt à "aller au combat" en cas de victoire de la candidate démocrate... celle-ci a en effet promis de s'attaquer au démantèlement de Facebook si elle était élue.
Zuck continue : "Je ne souhaite pas engager un procès majeur contre notre propre gouvernement"… mais, make no mistake, il en a les moyens : réserves de cash de Facebook : 44Md$, 1,5x la totalité du budget de la justice US.
N'oubliez pas de vous abonner à l'excellente newsletter du soir de TTSO. C'est très simple et c'est ici.

TAXES

Les États-Unis vont taxer des importations européennes.
Pour une fois, ils vont le faire dans un cadre "légal".
C'est l'Organisation Mondiale du Commerce qui les autorise à taxer, à hauteur de 7.5 milliards de $, en compensation du préjudice subi du fait des subventions européennes à Airbus.
Trump risque d'enfoncer le clou et d'affronter l'Europe avec des droits de douane qui dépassent le montant autorisé.

C'EST REPARTI

Macron relance sa "tournée".
La première de son nouveau one man show, à Rodez.
Le thème du nouveau spectacle : les retraites.

PLACEMENTS IMMOBILIERS : SOLUTION OU ILLUSION ?

Jeudi 10 octobre à notre agence parisienne, venez assister à notre conférence sur l'immobilier, « pilier de la construction patrimoniale et illusion des revenus complémentaires » (avec un titre pareil, vous êtes forcément intrigué...)
L'immobilier est le placement immobilier préféré des Français, résidence principale, immobilier locatif, pierre-papier, etc. mais l'immobilier, malgré toutes ses qualités, est particulièrement rigide et si on ne fait pas les bons choix à la bonne période de sa vie, on peut facilement se retrouver bloqué avec une acquisition contraignante, peu rentable et fiscalement lourde.
Intrigué ? Inscrivez-vous à la conférence immobilier du jeudi 10 octobre à Paris.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Le CAC 40 a terminé la séance du jour en perte de 3.12 % à 5 422 points, plombé par la révision des prévisions de croissance de l’Allemagne et les chiffres de l’emploi américain. L’ultimatum lancé par Boris Johnson à l’Europe, n’a pas aidé la séance.
La Bourse de New York a fini en net repli mercredi face à de nouveaux signes de ralentissement de l'économie américaine.
Le Dow Jones a perdu 1.86% et le Nasdaq 1.56%. Le Nikkei a suivi et perdu 2.01% ce matin.
Ce matin, le CAC 40 tente un léger rebond à l'ouverture dans l'espoir de voir des bonnes nouvelles du côté des indicazteurs économiques américains ou de Trump et de la Fed.
Le Brent lâche près de 3% et s'échange à 57.50 $ le baril contre 59.40 $ hier matin. L'once d'Or remonte à 1 500 $ contre 1 478.10 $ précédemment et la parité eurodollar, quant à elle, est à 1.095 contre 1.092 hier au matin.

ON S'EN FOUT ?

Encore un effet des gilets jaunes : les recettes des radars automobiles ont lourdement chuté de 1.04 milliard € en 2018 à un montant estimé autour de 500 millions € en 2019; Marcel Campion va présenter ses têtes de liste "Libérons Paris" pour les municipales de 2020; Il y a des dioxines dans l'air à Rouen; Alexandre Benalla sera peut-être candidat à la Mairie de Saint-Denis; Une sexagénaire propose 100 euros à un garçon de 12 ans en échange d'une relation sexuelle à Nantes (Aujourd'hui), je ne vous dirai pas s'il a accepté; Situation ubuesque en Tunisie, deuxième tour des présidentielles le 13 octobre avec un petit problème: un des deux candidats est en prison, pas facile, entre autres, pour organiser un débat; Deliveroo a perdu 232 millions de livres pour un chiffre d'affaires de...476 millions de livres, magnifique.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com