Retour des craintes sur le coronavirus

jeudi 13 février
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 mois - Le 13/02/2020 à 17h02

Après deux journées de hausse, le CAC 40 a connu une séance de baisse aujourd’hui, allant jusqu'à perdre plus de 1% ce midi, avant de remonter et finir à -0.19% (6069.91 points). Les investisseurs se montrent de nouveau inquiets sur l’épidémie de coronavirus alors que les derniers chiffres montrent une accélération du nombre de contaminations. La séance a également été marquée par de nombreux résultats.

MAUVAISE SURPRISE
On pensait depuis quelques jours que l’épidémie de coronavirus avait atteint son pic et que le nombre de personnes contaminées allait baisser.
Mais les derniers chiffres donnés par les autorités chinoises sont très mauvais. La Commission nationale (ministère) de la Santé chinoise a annoncé jeudi 15.152 nouveaux cas et 254 décès supplémentaires. Il s'agit des plus fortes augmentations journalières depuis le début de la crise en décembre dans le chef-lieu de la province du Hubei (centre), Wuhan.
Pour certains investisseurs, il est de plus en plus clair que la Chine va être durement affectée et ne pourra pas rebondir aussi vite qu’anticipé.
A 17h30, le Dow Jones perdait 0.49% et le Nasdaq 0.34%

SOLIDES PUBLICATIONS
Du côté des valeurs, les 3 plus fortes hausses du CAC ce jour viennent de sociétés qui ont publié.
Legrand (+4.31%) a publié un résultat net en hausse de 8,2% sur l'exercice 2019 à 834,8 millions d'euros. Le spécialiste des infrastructures électriques et numériques a annoncé également une hausse de son dividende.
Pernod Ricard (+3.33%), qui est dans notre portefeuille "père de famille"a enregistré un bénéfice net en hausse de 1% à 1 milliard d'euros au premier semestre de son exercice décalé, même s'il a revu à la baisse son objectif annuel de résultat opérationnel courant en raison de l'épidémie de coronavirus.
Orange (+2.90%) a annoncé pour le 4e trimestre une progression de 1,3% de son résultat opérationnel et une hausse de 1.1% de son chiffre d’affaires. Le groupe télécom s'est déclaré optimiste concernant ses perspectives de croissance.

SANCTIONS
Les résultats de Cap Gemini ont en revanche déçu les analystes. Le groupe a pourtant vu augmenter son bénéfice net de 17% en 2019. Mais la société de services informatiques anticipe par un ralentissement de sa croissance, prévue à environ 4% à taux de change constants, après 5,3% en 2019. Le titre perd 3.62%.
AirBus (-2.87%) a publié un 4e trimestre 2019 globalement en ligne avec les attentes, mais a également annoncé des objectifs 2020 un peu en deçà des attentes.

MOU
La Commission européenne a maintenu ses prévisions de croissance économique de la zone euro pour 2020 et 2021. L'institution table sur une progression du produit intérieur brut (PIB) de 1,2% sur les deux prochaines années, contre 1.3% en 2019.
L’eurodollar continue à glisser, à 1.085.

PRIVÉ, MAIS PAS BORNÉ
Dans son dernier rapport " Private Equity & Venture Capital", Preqin relève que les encours du capital-investissement avaient dépassé les 4.100 milliards de dollars au 31 juin 2019.
Les fonds qui ont clôturé en 2019 ont levé 595 milliards de dollars. Ces sommes restent très importantes, même si elles apparaissent un peu inférieures aux records de près de 630 milliards de dollars levés en 2017 et 2018.
A lire également
On achète ou on vend Jacquet Metal Service, Mersen et Groupe Crit ?

Louis de Montalembert, président du fonds d'investissement de Pléiade AM et Franck Morel, conseiller du fonds Europa One et Commerzbank ont donné leurs tuyaux d'investissement dans C’est votre argent, du vendredi 26 février 2016, présenté par Marc Fiorentino, sur BFM Business.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com