Retraite : à chaque cas sa solution

vendredi 23 octobre
Auteur: Rédaction MonFinancier
Il y a 4 ans - Le 23/10/2015 à 17h10

Quels sont les meilleurs placements pour disposer de revenus complémentaires et ainsi couler des jours heureux à l’âge de la retraite ? Quoi qu'il arrive, les salariés devront travailler plus pour ne pas gagner moins et c'est maintenant qu'il faut préparer le terrain. Assurance-vie, fonds en euros, PERP (Plan d'épargne retraite populaire) ou tout simplement l'immobilier… Des solutions existent pour toutes les situations et pour tous les âges, que l’on soit au début de sa carrière ou au crépuscule de sa vie active.

Le temps presse



Le temps presse. Alors que les pensions sont condamnées à diminuer, avoir un revenu additionnel doit être votre principale préoccupation. Car une chose est sûre, les pistes qui sont sur la table des négociations pour sauver les deux régimes de retraite complémentaires ne vont pas donner le sourire aux futurs retraités.




>> Besoin d’un accompagnement pour piloter votre épargne ? Demandez à être contacté(e) par un conseiller spécialisé




Investir dans la pierre : pour poser les bonnes fondations





L’investissement dans l’immobilier convient tout particulièrement aux jeunes et aux personnes qui ont un horizon de placement à long terme. Le temps est en effet leur allié car chaque année qui passe permet de rembourser son emprunt. Surtout, dans un contexte de taux d'intérêts bas, c’est le moment ou jamais pour réallouer son épargne vers l’immobilier. Contrairement aux idées reçues, les banques se montrent généreuses avec les jeunes, et encore plus avec les profils « évolutifs ». C'est-à-dire avec les acquéreurs à potentiel, comme un ingénieur débutant mais dont les revenus sont voués à augmenter dans les années à venir.






Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) sont dans cet esprit votre partenaire retraite. Vous mettez une mise de départ plus faible et vous ne vous souciez pas de la gestion des biens. En plaçant un peu de SCPI dans votre assurance-vie, vous boostez votre épargne tout en bénéficiant d’un cadre fiscal favorable. On le rappelle, on vous propose des alternatives pour profiter de sa retraite sans tracas tout en encaissant des revenus complémentaires.






>> Les enveloppes de SCPI éligibles aux contrats d'assurance-vie sont souvent limitées, cliquez ici pour en profiter !







:



Le PERP, le partenaire retraite des actifs fortement imposés



Le PERP s'adresse à tous les salariés, mais aussi et contrairement aux idées reçues, aux travailleurs non-salariés (TNS) et aux personnes sans emploi. Il peut donc s'adapter à tout changement de statut intervenant au cours d'une vie professionnelle. Comme pour l'assurance-vie, le PERP peut tout à fait convenir aux profils sécuritaires puisqu'il est possible d'être investi en fonds en euros. Le PERP est un des rares produits de défiscalisation sur lequel les versements sont garantis (quand on est investi en fonds euro). Et à l'heure où le financement des retraites n'est pas acquis, cette rentrée d'argent sera la bienvenue pour contrer la baisse de votre pouvoir d'achat au moment de la retraite. Le PERP offre en effet des revenus garantis à vie (quand on est investi en fonds euro) avec le mécanisme de la rente viagère.



Dans l'idéal, il convient parfaitement aux contribuables aux tranches marginales d'imposition élevées pendant leur vie active et qui une fois à la retraite, disposeront de revenus moindres, et donc d'une pression fiscale moins forte, comme c’est généralement le cas des professions libérales ou des cadres supérieurs. Plus l’écart est grand, plus le Perp est attractif. D’autant plus que l’avantage fiscal concédé n’entre pas dans le plafond global des niches fiscales de 10.000 euros par an et par foyer fiscal. Et ça, c’est toujours ça de pris à l’heure où les niches fiscales se réduisent comme peau de chagrin. Le fisc sait être généreux à qui sait attendre....



>> Optimisez votre fiscalité et préparez votre retraite dès aujourd'hui avec la solution MonFinancier Retraite PERP




Pour tous, l’assurance-vie pardi !



L’assurance-vie est le placement vedette pour préparer sa retraite, notamment pour son cadre fiscal avantageux sur le long terme. Il est adapté à toutes les bourses et accessible même aux habitués des comptes dans le rouge. En toute souplesse, et pour quelques dizaines d’euros chaque mois, un épargnant peut se constituer progressivement un capital. Libre à lui d’augmenter le montant des versements par la suite.



Il convient à tous et à tout âge. C’est le placement qui fait en quelque sorte consensus. A l’heure où la plupart des produits de placement subissent une fiscalité de plus en plus lourde, l'assurance-vie a conservé ces dernières années le même cadre fiscal clément. Les gains réalisés sur un contrat d’assurance vie ne sont imposés qu’en cas de rachat sur le contrat, et cette imposition est largement réduite pour les contrats de plus de 8 ans. Il parait donc très intéressant d’ouvrir un contrat le plus tôt possible, rien que pour prendre date.



>> N’hésitez plus, recevez gratuitement et en un clic un complément d’information sur notre contrat d'assurance-vie spécial retraite




Communication non contractuelle à but publicitaire
MonFinancier Retraite PERP est un Plan d'Epargne Retraite Populaire géré par Suravenir (une filiale du Crédit Mutuel ARKEA), entreprise régie par le Code des assurances.
A lire également
Idée reçue : L'assurance-vie est bloquée pendant 8 ans

On peut être aimé...mais aussi être victime de préjugés. L’assurance-vie a beau avoir le vent en poupe avec une collecte positive pour le 22ème mois consécutif, il y a encore des épargnants qui rechignent à ouvrir un contrat d'assurance-vie, trompés par des idées reçues. En tête, celle d’un placement bloqué pendant huit ans. Ce qui est totalement faux…

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com