SERRAGE DE VIS EN PERSPECTIVE

mercredi 24 août
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 24/08/2011 à 09h08

Actualité encore dominée par la géopolitique avec le dernier chapitre de la chute du colonel Kadhafi. Si les insurgés ont réussi à s’emparer du Quartier Général de Kadhafi, ce qui a suscité des scènes de liesse dans les rues de la capitale, leur triomphe n'est toujours pas complet, les fusillades et les combats se poursuivent à Tripoli, tandis que le colonel demeure introuvable.

LA FRANCE N’ECHAPPERA PAS A LA RIGUEUR
La rentrée politique se prépare, et avec elle la rigueur. François Fillon et Nicolas Sarkozy nous ont concocté une sévère cure d’austérité pour passer de 5.7% de déficit en 2011 à 4.6% en 2012. Pour y parvenir, il faudrait trouver 20 milliards d’économies sur 2 ans.

CROISSANCE DE GASTEROPODE

Face à une croissance extrêmement molle, avec un secteur privé qui s’essouffle mais ne plonge pas grâce au dynamisme des services, (ce qui n’est pas le cas de l’industrie qui quant à elle n’avait pas autant tourné au ralentit depuis plus de 2 ans), le gouvernement n’a plus le choix. Il faut serrer la vis.

JEU DE PISTES

Le gouvernement rechercherait 4 milliards d'euros cette année et 10 milliards l'an prochain. Une multitude de pistes ont été évoquées. Une au moins aura valeur de symbole. Le gouvernement pourrait revenir sur une mesure phare du quinquennat, la défiscalisation des heures supplémentaires.
De nombreuses autres niches sont dans le collimateur du gouvernement, notamment du côté des entreprises, où on parle d'un encadrement plus rigoureux du dispositif de report des déficits, ou du relèvement du forfait social que les entreprises versent sur l'intéressement ou l'épargne salariale.
Les propriétaires de logements locatifs auront part les yeux rivés sur le dispositif Scellier avec une réduction d'impôt qui pourrait être ramenée de 22% à 15% et les futurs propriétaires, sur le prêt à taux zéro qui pourrait devenir moins favorable pour l'acquisition de logements anciens.

TAXER LES "ULTRA-RICHES".

D’ailleurs, seize très grandes fortunes françaises, dont Liliane Bettencourt, qui se sont déjà déclarés prêtes à apporter une "contribution exceptionnelle" mais "raisonnable" à la réduction des déficits publics.

BONNE NOUVELLE EN FRANCE

Les plans sociaux ont nettement reculé en France. Sur la première partie de l’année, 507 plans sociaux ont été enregistré, c’est 30% de moins qu’un an auparavant et 60% de moins qu’en 2009, en pleine crise financière. Une bonne nouvelle mais la prudence reste de mise avec la dégradation de la conjoncture économique mondiale.

L’ASIE, MOTEUR DE LA CROISSANCE MONDIALE.

Avec 7.8% de croissance en moyenne, dont 9.6% pour la Chine, la progression de son activité est d’ailleurs suffisamment solide pour affronter un ralentissement dans les pays développés. Pourquoi ? Parce que ces pays sont en train d’opérer un changement profond de modèle, alors que ce sont les exportations qui traditionnellement boostent l’activité, la consommation intérieure est en train de prendre le relai, grâce à l’émergence d’une classe moyenne qui a besoin de s’équiper et de consommer.

LES ETATS-UNIS DETRONES

C’est officiel, la Chine est devenue le premier marché mondial de PC. Une passation de pouvoir inévitable, et symbolique. Après l’automobile, la Chine est devient le premier marché mondial PC, en volume avec 18.5 millions d’unités écoulées, comme en valeur, pratiquement 11.9 milliards de dollars sur ledeuxième trimestre.

LES BANQUES PAS AU TOP

Rumeur d’augmentation de capital pour Bank Of America qui a plongé de 36% depuis le début du mois d’aout qui retrouve ses plus bas de mars 2009. UBS taille sec dans ses effectifs. La banque d’investissement confronté à une détérioration de ses performances et de ses profits va licencier 5% de sa masse salariale, 3 500 salariés. Et puis, Moody's qui a abaissé d'un cran la note du Japon, à Aa3, en profite pour dégrader d’un cran en moyenne la note de la dette à long terme de grands établissements bancaires japonais. Elle justifie sa décision en faisant part de ses préoccupations quant à la capacité du pays à soutenir le secteur bancaire en cas de nouvelle crise financière.

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com