Spie : 2017 une année charnière

vendredi 10 mars
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 ans - Le 10/03/2017 à 15h03

L'exposition aux secteurs pétroliers et gaziers ont mis les résultats annuels de Spie sous pression. Le spécialiste du génie électrique a vu ses facturations se contracter tandis que l'EBITDA est resté stable sur la période. Pas de quoi ébranler pour autant la confiance du groupe pour l'année en cours. Il vise une forte croissance de son activité cette année avec l'acquisition de l'allemand SAG.

Faiblesse avec le pétrole et le gaz

La production consolidée s’est établie à 5 145 millions d’euros en 2016, en baisse de -2,3%. Cette variation inclut un effet de change négatif de -1,2%, principalement dû à la dépréciation de la livre sterling, ainsi qu’une contraction organique de -4,7%, tandis que les acquisitions ont contribué à hauteur de +3,6%. La contraction organique est principalement le fait de nos activités Pétrole-Gaz. Hors Pétrole-Gaz, la production globale a progressé de 2,3% en 2016, avec une contraction organique limitée, de -0,7%. L’EBITA du Groupe est resté stable à 352 millions d’euros (+6% hors Pétrole-Gaz).

Le Résultat Net (part du groupe) s’est élevé à 184,0 millions d’euros en 2016 (45,3 millions d’euros en 2015). Les charges d’intérêts ont fortement diminué en 2016 (39,4 millions d’euros, contre 76,3 millions d’euros en 2015), suite à l’introduction en bourse et au désendettement concomitant. Le résultat net de 2016 a également bénéficié d’un ajustement des impôts différés(1), représentant un impact net positif de 35,8 millions d’euros. Par ailleurs, le résultat net 2015 avait été négativement impacté par des coûts non-récurrents liés à l’introduction en bourse.

Boulimie d'acquisitions

En 2016, Spie a acquis 10 sociétés, représentant un chiffre d’affaires annualisé total de 263 millions d’euros, un niveau record sur les 10 dernières années et supérieur à notre objectif de 200 millions d’euros. Les acquisitions « bolt-on » réalisées en 2016 ont en premier lieu concerné les segments North-Western Europe et Germany & Central Europe, dans lesquels SPIE a continué d’accroître la densité de son réseau (avec par exemple Trios Group au Royaume-Uni et Alewijnse aux Pays-Bas), d’étendre ses compétences dans l’ICT (Comnet et GfT en Allemagne), de renforcer sa position dans certains marchés (par exemple le marché de la distribution aux Pays-Bas avec Aaftink, ou les marchés des services à l’industrie agroalimentaire et au secteur pharmaceutique au Royaume-Uni, avec Environmental Engineering), et de développer sa gamme de services (protection incendie et sécurité en Europe centrale avec Agis).

SAG en soutien

Pour l'année en cours, le groupe table sur augmentation à taux de change constants de 4% de son chiffre d'affaires et un maintien de sa marge opérationnelle à un niveau proche de 2016. Spie s'attend à ce que l'acquisition du leader allemand des services aux infrastructures d'énergie SAG, qu'il prévoit d'intégrer en mars, contribue à son chiffre d'affaires à hauteur de 1 milliard d'euros cette année, avec une marge opérationnelle d'environ 6%, synergies comprises. S’agissant du dividende, le taux de distribution restera autour de 40% du Résultat net ajusté part du groupe. Par ailleurs, le Conseil d’Administration a l’intention de payer un acompte sur dividende en 2017 (en numéraire), représentant 30% du dividende approuvé au titre de 2016.

>> Retrouvez notre conseil Gestion PEA sur Spie
A lire également
Bourse : Est-il l’heure de (ré)investir en actions et quels supports privilégier ?

Cela fait des mois que les investisseurs avaient basculé dans un optimisme béat et que la Bourse était montée de façon aberrante à des niveaux record. Cette situation ne pouvait pas durer. Le réveil est brutal avec un véritable krach boursier sur tous les indices. Et si beaucoup d’investisseurs ont fui la Bourse après le krach, on peut néanmoins se demander si ce n’est pas le contraire qu’il faut faire, et commencer à investir en actions. Et si oui, quels sont les moyens à disposition ?

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com