Thales : la croissance, toujours la croissance

mardi 26 février
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 9 mois - Le 26/02/2019 à 17h02

Bien que légèrement sanctionné cette séance à -1.5 %, le spécialiste de l'électronique de défense et industrielle a annoncé des chiffres solides et dit s'attendre à une poursuite de sa croissance en 2019 après que son carnet de commandes ai enregistré une nouvelle progression.

Portées par "une année exceptionnelle dans le Transport et une croissance solide dans le secteur Défense et Sécurité", selon Patrice Caine, Président-Directeur Général de Thales, le chiffre d'affaires du géant industriel a progressé 9% en organique, à 15,86 milliards d'euros. Le résultat opérationnel (Ebit) a augmenté de 25% à 1,69 milliard d'euros, ce qui traduit une amélioration de 1,7 point de base de la marge correspondante à 10,6% du chiffre d'affaires. Cet indicateur de rentabilité a franchi pour la première fois le seuil de 10%, a souligné le dirigeant. En somme, sur l’exercice 2018, Thales a dégagé un bénéfice net de 982 millions d'euros, contre 680 millions d'euros en 2017.

Sous ses conditions, le groupe proposera à sa prochaine assemblée générale du 15 mai prochain le versement d'un dividende de 2,08 euros pour 2018, contre 1,75 euro au titre de l'exercice précédent.

Au cours d’une conférence téléphonique, le PDG de Thales a commenté les résultats en estimant qu'il devrait « continuer à bénéficier de la bonne orientation de la majorité de ses marchés, combinée à son positionnement différencié sur les solutions digitales ». Dans ce contexte, le groupe vise pour cette année des prises de commandes "autour de 16 milliards d'euros"

Thales vise par ailleurs une poursuite de la croissance de ses dépenses de R&D autofinancée pour atteindre environ 1 milliard d'euros en 2021. En 2018, ces dépenses ont atteint 879 millions d'euros, en hausse de 10% par rapport à 2017. Thales a précisé que ses prévisions ne prennent en compte ni le projet d'acquisition de Gemalto, ni la cession en cours de son activité de modules matériels de sécurité à usage général à la société américaine Entrust Datacard. L'opération, dont le montant n'a pas été dévoilé, devrait être finalisée au deuxième trimestre et doit permettre à Thales de finaliser l'acquisition de Gemalto d'ici à la fin mars 2019.
A lire également
Séance euphorique

Les marchés semblent galvanisés par la prestation de Janet Yellen qui n’a pas touché à ses taux directeurs. La perspective d’une normalisation de la politique monétaire est donc repoussée à après les élections américaines. Le CAC en profite pour s’installer au-dessus du seuil des 4500 points, seuil qu’il ne parvient pas à franchir depuis le début de l’année.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com