TOUT CA POUR CA ?

lundi 01 août
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 01/08/2011 à 09h08

Les places mondiales tapaient du pied, s’impatientaient alors qu’aucun compromis n’était à l’ordre du jour aux Etats-Unis et que la date butoir du 2 août s’approchait à grand pas. Le président américain, Barack Obama avait exhorté démocrates et républicains à trouver un accord de dernière minute…. Le week-end a été long et n’a pas été de tout repos outre-Atlantique. Les tractations suivaient leurs cours, démocrates et républicains avancèrent leurs pions et les deux parties défendaient mordicus leur projet quitte à ce que la première économie tombe en défaut ! Mais ce dimanche, dans la nuit, un miracle survint…

CIEL ! UN ACCORD !

On s’en doutait bien, le président Barack Obama et le Congrès sont finalement parvenus dimanche soir à un accord de dernière minute pour relever le plafond de la dette. Ouf, Washington a sauvé les meubles in extremis! La perspective d’un défaut de paiement aux conséquences catastrophiques s’éloigne alors que l’économie américaine patine. Un petit doigt nous dit que la publication vendredi dernier, d’un PIB faiblard de 1,3% contre 1,8% anticipé en première estimation pour le second trimestre, a dû surement peser dans les négociations…

UNE EBAUCHE DE PLAN

L’accord tant attendu par l’ensemble des Bourses mondiales prévoit donc un relèvement du plafond de la dette d'au moins 2.100 milliards de dollars pour tenir jusqu’à 2013 et s’accompagnera d’un plan d’austérité de 2 400 milliards de dollars sur une dizaine d’années. La cure d’austérité budgétaire n’est pas uniquement réservée à la Grèce…

ET C’EST L’EUPHORIE SUR LES PLACES ASIATIQUES

Après des semaines de nervosité sur les marchés financiers, les opérateurs ont poussé un gros ouf de soulagement suite à l'annonce. Tokyo finit la séance sur un rebond de 1,42% aux portes des 10 000 points à 9 972 points ce lundi.

LES METAUX FLAMBENT AUSSI…

LA HAUSSE VERTIGINEUSE DU PRIX DES MATIÈRES PREMIÈRES A FORTEMENT IMPACTÉ LES COMPTES DE LA PLUPART DES INDUSTRIELS DU CAC 40. DANS UN MARCHÉ EN PROIE A UNE EXTRÊME NERVOSITÉ, TOUTE DÉCEPTION SUR LE FRONT DES PUBLICATIONS EST DIRECTEMENT SANCTIONNÉE PAR LE MARCHÉ. ET C’EST VALLOUREC QUI A FORTEMENT ESSUYÉ LES PLÂTRES JEUDI DERNIER ET A PLONGÉ DE PRÈS DE 17% SUR LA SÉANCE APRÈS SES COMPTES. A CONTRARIO, LES COPIES DE SAINT-GOBAIN OU D’IMERYS ONT ÉTÉ BIEN ACCUEILLIES EN BOURSE, LES OPÉRATEURS SALUANT LEUR CAPACITÉ À RÉPERCUTER LA HAUSSE DES MATIÈRES PREMIÈRES SUR LEURS PRIX DE VENTE.

LE TAUX DU LIVRET A PASSE A 2,25%

Bonne nouvelle pour les épargnants alors que les marchés ploient sous l’incertitude! Le taux du livret préféré des français passe désormais à 2,25% depuis aujourd’hui. Le succès du Livret A ne s’est jamais démenti, étant considéré comme un placement sûr et non dépendant des fluctuations boursières. Un coup de pouce qui ne fera que renforcer sa cote de popularité !

CE QUI NE NOUS TUE PAS NOUS REND PLUS FORT

Les critiques dont ont fait l’objet les agences de notation Standard and Poor’s et Moody’s depuis la crise de la dette souveraine en Europe, accusées de mettre de l’huile sur le feu, n’ont pas du tout ébranlé leur activité. Leur réputation a sans douté été écornée mais leurs comptes affichent une santé de fer. Mood’ys a enregistré un chiffre d’affaires en hausse de 27% à 422,5 millions d’euros tandis que sa consœur Standard and Poor’s, les revenus ont grimpé de 18,5% à 335,5 millions d’euros rien que sur le second trimestre.

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com