Un budget tragi-comique

mercredi 28 septembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 ans - Le 28/09/2016 à 07h09

Présenter un budget dont les chiffres sont déjà jugés irréalistes est un exercice intéressant. Le gouvernement présente aujourd'hui son budget 2017 avec un enjeu de taille: faire croire à l'Europe que l'objectif des 3% sera enfin atteint après avoir raté le passage une première fois en 2013 et une deuxième fois en 2015. Le problème c'est que ce budget repose sur des chiffres de croissance faux.

LA SEULE BONNE NOUVELLE DE CE BUDGET

est que c'est le dernier du quinquennat. A peine les chiffres révélés, le Haut Conseil des finances publiques a jugé les hypothèses et donc les objectifs improbables. Sapin a beau déjà se défendre, rien de ce qui est annoncé est crédible. Nous n'atteindrons pas les 1.5% de croissance, nous serons au dessus des 3% de déficit et ce n'est d'ailleurs pas l'essentiel : l'essentiel c'est que nous n'avons rien réformé, rien changé, rien amélioré et que seules une augmentation massive des impôts et l'aide de la Banque centrale européenne ont permis à la France d'éviter une crise financière.

LE PRÉLÈVEMENT A LA SOURCE

est le seul vrai évènement de la présentation de ce budget. C'est un vrai changement. Il va falloir quelques années d'ajustement, il y aura des bugs mais ce changement là sera bénéfique à terme. Nous allons vous préparer une petite note sur le sujet pour vous expliquer les pièges à éviter et les opportunités à saisir.

LA MESURE QUI ÉNERVE

Afin de "protéger" les épargnants en cas de nouvelle crise financière, Sapin veut que le gouvernement puisse suspendre, retarder ou limiter temporairement les retraits sur les contrats d'assurance-vie. Il devrait rajouter la possibilité de siphonner l'argent pour faire face à une éventuelle crise de la dette et le compte y est. Je ne suis pas inquiet : même si cette mesure est adoptée, elle sera retoquée par le Conseil Constitutionnel.

EN ATTENDANT, LE MERCREDI PAYEZ MOINS D’IMPÔTS

Aujourd'hui c'est mercredi. Et mercredi c'est la journée de sortie des nouveaux films. Et des cadeaux fiscaux. Alors Faites vous plaisir en économisant de l'argent. Nous vous réservons une belle enveloppe d'investissement défiscalisé dans le cinéma à travers des SOFICA. Rien que pour vous...Une réduction d'impôt sur le revenu de 36% du montant investi, ça ne se refuse pas...Soyez informé(e) dès le lancement de notre offre SOFICA.

LA VRAIE NOUVELLE DU JOUR

Et pour une fois c'est sérieux. La vraie nouvelle du jour c'est le rapport du FMI qui tire la sonnette d'alarme sur les risques de déflation et de chute brutale du commerce international. Ce ne sont d'ailleurs plus des risques: nous sommes en déflation de fait et le commerce international se contracte. L'Organisation du Commerce International a prévu la croissance des échanges la plus faible depuis 2008. Pour le FMI, la montée des populismes, du protectionnisme et l'absence de courage politique pour de vraies réformes structurelles vont peser sur l'économie mondiale. Sympa l'ambiance. Ça donne vraiment la pêche.

TRÈS DRÔLE

Le Parisien cite quelques passages du livre de vengeance de Patrick Buisson, "La cause du Peuple". La partie la plus amusante: les remarques de Sarko sur ses "proches": Estrosi? Un abruti qui a une noisette dans la tête. Fillon? Un pauvre type minable qui devrait venir en babouches avec un tapis de prières s'il tient tant que ça à inaugurer des mosquées. Chirac? le plus détestable des présidents de la République..."je n'ai jamais vu un type aussi corrompu". No comment.

IL NE FAUT JAMAIS ENTERRER BOLLORÉ TROP VITE

Alors que le Tout Paris Parisien est focalisé sur le drame de Canal Plus France, c'est à dire le Grand Journal, le Petit Journal, et la chute du nombre d'abonnés, Bolloré va probablement passer son nombre d'abonnés de 400.000 à 3.400.000 en signant un deal qui permet aux abonnés Free d'avoir les chaînes Canal, entre autres, pour 2 euros de plus.

RIEN N’ARRÊTE AMAZON

Jeff Bezos trouve que l'augmentation des frais d'expédition est insupportable. Il a décidé de concurrencer UPS et FEDEX en créant sa propre force de distribution. Sky is not the limit.

DU CÔTE DES MARCHÉS

Je ne sais même plus où on en est tellement c'est boring. Je crois qu'hier c'était plutôt une journée sans. Avec une petite baisse et un CAC qui est repassé en dessous des 4400, des indices qui ont un peu glissé, un pétrole qui a chuté sur des déclarations iraniennes d'opposition à un accord, et un euro qui glisse un peu sur les 1.12. Trader ça devient aussi ennuyeux que gardien de parking. Mais c'est mieux payé.

ON S'EN FOUT?

Les rédactions des médias commencent à s'impatienter, ils sont depuis quelques jours l'arme au pied pour publier leurs nécrologies de Jacques Chirac, en attendant ils vont publier celle de Shimon Peres qui est mort ce matin; Juppé repasse devant Sarko dans les sondages et de plus en plus de socialistes militent pour voter à la primaire de la droite pour bloquer Sarko; Les députés socialistes paniquent car ils prévoient une déroute aux législatives (ils viennent de se réveiller?); 249 personnes ont été verbalisées pour flagrant délit avec une prostituée depuis la nouvelle loi d'Avril (aucun rapport avec la news sur les députés socialistes); je n'ai rien compris aux derniers épisodes de Braquo 4; demain posez votre journée, il va faire un temps magnifique; c'est l'austérité en Arabie Saoudite avec une baisse de 20% des salaires de ministres et la suppression des Lamborghini mauves et des Ferrari dorées pour les hauts fonctionnaires.

VOILA C'EST TOUT
BONNE JOURNEE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com