UN LEGER VENT D'OPTIMISME

mardi 14 septembre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 9 ans - Le 14/09/2010 à 07h09

Aprés un mois d'Aout d'extrême pessimisme, certains s'attendaient à une rentrée dramatique. Mais depuis quelques jours, l'ambiance s'est un peu améliorée. Ce n'est pas encore l'euphorie, loin de là.

Après un mois d'août dont le sujet principal était le retour à la récession, le double dip,on a l'impression que le vent est en train de tourner
Une chose est certaine. Il y avait un excés de pessimisme à la fin de l'été et on abordait la rentrée avec les craintes du double dip et d'un krach. Et depuis quelques jours, l'ambiance s'est un peu améliorée. Ce n'est pas encore l'euphorie, on est très très loin de cela mais les chiffres qui se succédent dans tous les pays ne confirment pas une rechute vers la récession. Les banquiers centraux comme Ben Bernanke et même Jean Claude Trichet annoncent même la fin de la crise. Un peu prématuré sans doute mais significatif d'un changement d'état d'esprit

Qu'est ce qui a provoqué cette inflexion ?
Si le cas d'une croissance molle mais plutôt soutenue grâce à l'Allemagne était déjà acquis pour l'Europe, les deux sujets d'inquiétude venaient de la Chine et des Etats-Unis. Or, la Chine semble avoir surmonté son accés de faiblesse tout relatif et les chiffres de production industrielle publiés cette semaine sont très bons. Quant aux Etats-Unis, donnés pour morts en Août, ils respirent encore. On sent même un léger frémissement chaque semaine du côté de l'emploi. Pas de courbe en V certes mais, semble t'il, plus de détérioration majeure sur ce front essentiel

Dominique Strauss Kahn a tout de même déclaré hier qu'on n'était pas sorti du bois.
Il nous a fait même une jolie lapalissade dont il a le secret en affirmant que l'économie des pays développés ne pourrait s'améliorer que si l'emploi s'améliore. Il est trop tôt pour être aveuglément sur optimistes même si des grands contrarians comme John Paulson, l'homme qui a fait la fortune des investisseurs et la sienne, en pariant sur la crise des subprimes, mise à présent sur les actions et le rebond de l'économie, mais on peut dire que depuis quelques semaines le pessimisme exagéré des investisseurs s'est un peu atténué.
A lire également
Fiscalité : comment déclarer mon ISF ?

Les contribuables dont le patrimoine net taxable est supérieur à 1,3 million d'euros au 1er janvier 2015, sont assujettis à l’Impôt sur le revenu (ISF). Vous allez bientôt recevoir votre avis et à ce titre, il opportun de vous en rappeler quelques points essentiels avant de faire sa déclaration. Qui est concerné par l'ISF? A quelle(s) date(s) le déclarer ? Quand doit-on l'acquitter ? On vous dit l’essentiel…

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com