Un point sur le L40

lundi 17 mai
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 9 ans - Le 17/05/2010 à 18h05

Vous êtes nombreux sur Allofinance à vous interroger sur les performances du L40 sensé répliquer deux fois les variations du CAC, notamment Lundi dernier alors que le tracker ne gagnait que 14% contre une hausse de 9% de l’indice parisien. Nous avons étudié les variations du L40 pour voir si oui ou non, il y avait un manque à gagner

Dans un premier temps il faut savoir que la variation du L40 ne va jamais être strictement égale à 2 fois celle du CAC. Le L40 est en effet un produit coté qui dépend donc des achats et des ventes des investisseurs.

Mais sur quelques jours, les variations doivent s’ajuster car le market maker offre sur le marché des prix à l’achat et à la vente qui dépendent de la valeur théorique du tracker qui elle dépend strictement des variations de l’indice CAC 40.

Mais le L40 est un produit un peu particulier. Ce n’est pas un tracker classique mais plutôt un produit structuré qui dispose notamment d’une valeur garantie. Celle ci est révisée tous les mois et correspond à 50% de la dernière valeur liquidative du L40 du mois précédent. En ce moment, la garantie est de 11.20€ alors que le produit cote 19.3€. Vous avez donc un produit qui est garantie à 58% en cas de forte baisse et devrait bien performer en cas de forte hausse. Le levier est évolutif, révisé tous les jours, et au maximum de 200%, mais plus le cours du L40 est proche de 11.20€, plus le levier est proche de 0. En ce moment, il est très proche de 1.8.

Pour faire plus simple, outre la garantie qui ne s’appliquerait que si le CAC perd plus 25% en un mois, le L40 aura tendance a avoir un levier plus faible que 2 pendant les fortes chutes et les rebonds qui suivent. Il est donc moins volatil. Ainsi, pendant la baisse de fin avril/début mai, le CAC a perdu 15% et le L40 n’a perdu «que » 25%. Ensuite, il a rebondi de 10% et le L40 n’a repris « que » 16%. En fin de semaine dernière, le CAC a reperdu 5% et le L40 n’a perdu que 8%. Sur cette période le CAC a perdu 10.9%, le L40 a perdu 21.8%. Le levier de 2 s’ajuste donc parfaitement

C’est un produit quand même très difficile à appréhender, car on ne sait pas quand il va bien suivre l’évolution du CAC, quand il va s’en écarter et quand il va s’ajuster. Si on ne l’achète pas au bon moment, on peut être déçu. On peut être également déçu en ce moment car dans le même temps le tracker LVC, qui lui suit l’indice CAC leveraged, qui suit le CAC avec un levier de 2, a mieux résisté puisqu’il ne perd « que » 19% sur la période.

Est-ce qu’il faut alors privilégier le LVC au L40 ? On vous avouera qu’on se pose la question, mais on pense aussi que le L40 et le LVC pourraient se réajuster l’un à l’autre dans les prochains jours, soit le L40 mieux performer que le CAC, soit le LVC moins bien performer, et on va donc conserver notre préférence pour l’instant au L40
A lire également
3 astuces pour une succession réussie

Les droits de succession sont élevés que son patrimoine soit important ou plus modeste. D’où l’utilité de s’y prendre le plus tôt possible avec une stratégie patrimoniale adaptée à sa situation. Alors pour alléger la facture à ses héritiers, plusieurs solutions existent pour transmettre un patrimoine à moindre coût.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com