UNE CLAQUE POUR LES BANQUES

mardi 20 novembre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 12 ans - Le 20/11/2007 à 09h11

C'est un rapport de la banque d'affaires Goldman Sachs qui a à nouveau déstabilisé les marchés hier...

C'est un rapport de la banque d'affaires Goldman Sachs qui a à nouveau déstabilisé les marchés hier.
La crise du subprime est loin d'être terminée pour les banques. C'est ce que dit en substance Goldman Sachs. Et ils donnent même un chiffre. 48 milliards de dollars de provisions supplémentaires à prendre. Les trois analystes bancaires vedettes de Goldman ont douché les espoirs des investisseurs. Ils ont en plus donné leurs listes de victimes probables de ce nouveau nettoyage : Citigroup en tête. Son action a chuté de 5% dans la foulée, soit 42% de baisse depuis le début de l'année ou encore Merrill Lynch et Morgan Stanley. Goldman n'a donc fait aucun cadeau à son ancien patron Bob Rubin devenu président par interim de Citigroup.
Finalement, Goldman Sachs déstabilise un peu ses concurrents directs par ce type de rapport.
Les analystes aux Etats-Unis sont devenus réellement indépendants. Ils s'expriment librement. Mais c'est vrai que ces mauvaises nouvelles concernant la concurrence font les affaires de Goldman Sachs qui n'épargne d'ailleurs pas les banques européennes nont plus comme UBS ou Dresdner Bank.
Le paradoxe dans tout cela c'est que Goldman Sachs elle même n'a pour l'instant pas souffert de la crise des crédits.
C'est le plus étonnant. Alors que la plupart des valeurs bancaires ont perdu près de 50% de leur valeur aux Etats-Unis, Goldman est à 10% de son record historique et a répété qu'elle n'avait pas à prendre de perte ni de provisions, que sa situation était saine. Alors comment est-ce possible ? Comment peut-on être la banque d'affaires la plus active de Wall Street et échapper à une des plus grandes crises de la décennie ? Il est certain que tous les concurrents vont devoir méditer sur un modèle qui n'en finit pas de bien marcher...
A lire également
3 astuces pour une succession réussie

Les droits de succession sont élevés que son patrimoine soit important ou plus modeste. D’où l’utilité de s’y prendre le plus tôt possible avec une stratégie patrimoniale adaptée à sa situation. Alors pour alléger la facture à ses héritiers, plusieurs solutions existent pour transmettre un patrimoine à moindre coût.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com