UNE CRISE PARADOXALE

mardi 17 février
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 10 ans - Le 17/02/2009 à 07h02

Cette crise est étonnante. Pas seulement parce qu'il y a plus de monde dans les queues des remontées mécaniques des stations de sport d'hiver pendant ces vacances scolaires que devant les restos du coeur

La crise que nous vivons au quotidien n'en finit pas de nous étonner. Elle est historique. Ca on le sait. On nous le répète tous les jours. Elle est également paradoxale. Pour la première fois dans l'histoire des crises, et le magazine américain Fortune remonte même aux temps bibliques, le comportement des ménages a changé. Traditionnellement, en période de vaches grasses on épargne et pendant les périodes de vaches maigres on dépense ce qu'on a épargné pour faire face à la chute des revenus. Or, dans tous les pays, les taux d'épargne progressent de façon significative

Et c'est vrai même aux Etats Unis
Dans ce pays où le mot épargne était presque devenu une insulte pendant les années d'euphorie, le taux d'épargne vient de passer en un an des -3% à plus 3% et continue à progresser tous les jours. On est encore loin des 15% européens ou japonais. C'est une donnée essentielle et un casse tête pour les gouvernements qui tentent déséspérement de relancer la consommation.

Comment peut on expliquer ce paradoxe?
Il y a plusieurs explications. Tout d'abord la crise ne touche pour l'instant que ceux qui ont perdu leurs emplois. Ceux qui conservent leurs emplois n'ont pas vu leur revenus diminuer ou marginalement. D'autre part, plus les gouvernements tentent de relancer la consommation en dramatisant la crise, plus ils font monter l'anxiété et plus ils poussent les ménages paniqués à épargner et à arrêter d'épargner. Quand on vous annonce tous les jours la fin du monde, il est normal qu'on ne se rue pas dans les magasins pour faire des courses et qu'on préfére bourrer son livret A. Non. Cette crise est vraiment différente des autres crises et surtout moins grave que celle de 1929. A l'époque on faisait la queue devant les soupes populaires pas dans les stations de ski pendant les vacances scolaires.

A lire également
Quelles solutions d'investissement privilégier quand on est retraité ?

Pour garantir son pouvoir d'achat à la retraite, il est plus prudent de s'y prendre le plus tôt possible. Très bien. Mais une fois à la retraite, que faut-il faire ? Peut-on encore souscrire à des placements ? Bien sûr. Il existe des pistes pour ne pas compter que sur sa pension et ainsi financer ses activités, ses besoins, ou faire profiter ses proches et organiser la transmission de son patrimoine.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com