UNE ETAPE FRANCHIE

vendredi 14 janvier
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 8 ans - Le 14/01/2011 à 07h01

Les marchés semblent considérer que la crise de la dette européenne est derrière nous, au moins momentanément, et se concentre déjà sur les autres obstacles de l'année à franchir...

Est-ce que pour les marchés et les traders, le sujet de la dette européenne est passé?
2011, c'est un peu une course d'obstacles annoncés. Le premier était bien sur cette semaine de tous les dangers avec les adjudications des pays périphériques et l'attaque sur le Portugal. L'action de la Banque Centrale Européenne et le revirement allemand sur le Fonds de Sauvetage Européen et de fait sur les euro obligations ont permis de passer cette première étape au moins pour le moment. Du coup on va se concentrer sur les autres sujets d'inquiétude tout en conservant un fond d'optimisme.

Quels sont les autres obstacles qu'il va falloir surmonter pour que les marchés continuent à progresser?
Il y en a trois principaux. Tout d'abord les Etats-Unis. Apparemment l'économie va bien, les économistes nous annoncent que ce sera la bonne surprise de l'année. Mais l'attention des marchés va se porter sur la dette américaine. La dette fédérale, la dette des Etats dont une bonne quinzaine sont en difficulté réelle, la dette des villes dont certaines vont probablement se mettre en cessation de paiements. Hier deux agences de notations S and P et Moodys ont encore averti que les Etats-Unis n'avaient pas encore fait les efforts nécessaires pour conserver leur triple A. Mais la nouvelle a eu peu d'effet.

Il va falloir qu'on voit aussi comment la Chine parvient à surmonter sa surchauffe en remontant ses taux sans pour cela créer de panique. Rappelons que le marché Chinois a été le seul ou presque des pays émergés à baisser en 2010. Et enfin, l'autre obstacle, c'est bien évidemment l'inflation dans les pays émergents, l'inflation des matières premières avec les potentielles émeutes de la faim et l'inflation des actifs dus aux flux de capitaux spéculatifs. On vient donc de passer un cap difficile, au moins temporairement, il en reste 3 majeurs à franchir avant de basculer dans un optimisme sans faille.

A lire également
Immobilier : SCPI à crédit, meilleur placement financier ?

Avec la faiblesse actuelle des taux d’intérêt, c'est le moment idéal pour financer ses placements à crédit ! Tous les courtiers sont unanimes, après un coup de chaud cet été, les banques ont abaissé leurs taux sur les deux derniers mois et ce quelle que soit la région. Une situation favorable pour un particulier qui souhaite se construire un patrimoine immobilier à moindre coût grâce à l'effet de levier du crédit. C'est ainsi qu'en réalisant des versements mensuels relativement modestes, on peut se construire un patrimoine immobilier significatif, en limitant la facture fiscale.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com