US GO HOME

vendredi 07 décembre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 12 ans - Le 07/12/2007 à 09h12

Depuis la crise de cet été, les investisseurs ont enfin ouvert les yeux après une période d’optimisme béat. Ils ont découvert que le monde avait

Depuis la crise de cet été, les investisseurs ont enfin ouvert les yeux après une période d’optimisme béat. Ils ont découvert que le monde avait changé, qu’une nouvelle ère s’ouvrait, ni pire, ni meilleure que la précédente, mais différente. Ils restent encore accrochés à leurs dernières illusions sur les pays émergents mais la correction commence à s’enclencher (Shanghai a perdu prés de 25% depuis son record d’octobre), lentement mais sûrement. Parmi les nouvelles réalités auxquelles les investisseurs s’éveillent doucement et qu’ils devront intégrer pour définir leurs stratégies de placement, il y en a une dont on parle peu et pour cause ! Elle va à l’encontre des idées reçues et de l’image que véhicule depuis prés de 50 ans l’antiaméricanisme primaire : Les Etats-Unis préparent leur repli. Pas simplement le retrait des troupes d’Irak ou un désengagement progressif d’Afghanistan. Pas simplement un repli militaire. Non. Un repli économique et financier. Les Etats-Unis se replient sur les Etats-Unis principalement et accessoirement sur l’Amérique en général. Le tournant sera entériné lors de prochaines élections de novembre. Les Etats-Unis d’Hillary Clinton ou de Rudolph Giuliani seront isolationnistes et protectionnistes. Les Etats-Unis ont enfin compris que les consommateurs américains étaient les « pigeons » du reste du monde et de la Chine en particulier. La consommation représente 70% du PIB mais elle creuse le déficit commercial de façon dramatique et se nourrit d’un endettement des ménages devenu insoutenable avec l’explosion de la bulle immobilière. Les Etats-Unis vont dés lors avoir pour objectif de restaurer leurs fondamentaux. Les mesures seront simples : accepter une récession de un à deux ans, rendre le crédit moins accessible et moins débridé, instaurer des barrières douanières face à des pays comme la Chine. Dés lors, on peut envisager d’ici à 4 ans, un commerce extérieur équilibré, une chute drastique de l’endettement des ménages et un rapport de force à nouveau largement en faveur des Etats-Unis. En attendant le monde va découvrir que le vœu que certains expriment depuis si longtemps « US GO HOME » va se réaliser mais que ce sera une bonne nouvelle…pour les Etats-Unis !
A lire également
Idée reçue numéro 3 : les fonds en euros peuvent perdre de leur valeur en cas de baisse de l’euro

Après l’assurance-vie, c’est pour les vieux, on continue notre série sur les idées reçues concernant le produit d’épargne préféré des Français avec un nouveau préjugé : les fonds en euros peuvent perdre de leur valeur en cas de baisse de l’euro. Ce qui est encore et toujours faux…

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com