Wendel se dit prêt à réinvestir

mardi 03 novembre
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 10 ans - Le 03/11/2009 à 10h11

Frédéric Lemoine, le nouveau président du directoire de WENDEL, a indiqué aujourd’hui regarder des opportunités pour de petites acquisitions.

En effet, grâce à l’échange d’une obligation échéance 2011 en une émission plus importante échéance 2014, WENDEL se retrouve dans une situation financière un peu plus confortable.

Pour rappel, WENDEL s’est retrouvé en forte difficulté du fait de plusieurs éléments: d’une part des acquisitions financées par des dettes, et donc un niveau d’endettement très élevé (7 ,8 Miards à fin juin).

C'est l’occasion de faire un point sur cette société d’investissement.
WENDEL c’est 9 participations :
31% de l’électricien LEGRAND
52% de BUREAU VERITAS
Evidemment 17,5% de SAINT GOBAIN
76% de MATERIS, spécialisé dans les produits de chimie destinés à la construction
47% de STALLERGENES, laboratoire biopharmaceutique spécialisé dans les traitements allergènes
89% de DEUTSCH,
100% de ORANGE NAUSSAU,
48% de STAHL spécialisé dans les revêtements en cuir
Et 8% de AVR, dans la collecte et le traitement de déchets.


Ces acquisitions ont été payées au prix fort, notamment SAINT GOBAIN, acheté sur le haut de cycle aux environs de 70 € et une forte dépréciation avec un titre qui même s’il est remonté ne vaut que 33 €, et des difficultés pour certaines de ses participations notamment MATERIS, lourdement endettée.

En terme de points positifs, que malgré le fait que les 2/3 des actifs de WENDEL soient représentés par Bureau Veritas et Legrand, le chiffre d’affaires est réparti sur 20 secteurs d’activités différents, et d'un point de vue géographique, 67/% du chiffre d'affaires de ces participation est réalisé hors de France.

Sur 2009, nous attendons un CA d’environ 5 Millards € en recul de 8% par rapport à 2008, et une perte d’environ 930 M€, contre un bénéfice net de 158 M€ pour 2008. Le rendement reste lui de 1 € à priori soit environ 2,6%.

Sur ces niveaux, nous pensons que le potentiel à court terme est quasi-inexistant. La récente remontée du titre met fin à son potentiel. On restera pour l’instant à l’écart de ce titre.

On suivra la publication des trimestriels jeudi 5 novembre.
A lire également
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com

visuel-morning
JOURNAL DE MONFINANCIER L'année des surprises
visuel-morning
GESTION ACTIVE Le yoyo du CAC