Y a-t-il un pilote dans l'avion ?

vendredi 23 novembre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 12 ans - Le 23/11/2007 à 12h11

Encore une pluie de records avec l'euro, le pétrole, les matières premières, le nikkei mais qu'est ce qui se passe ???...

Encore une pluie de records avec l'euro, le pétrole, les matières premières, le nikkei mais qu'est ce qui se passe ???
On peut trouver une explication à chacun des records mais elles ne collent pas entre elles. Le dollar au plus bas c'est l'économie américaine qui se déteriore mais si l'économie américaine se déteriore la consommation d'essence aux Etats-Unis devrait baisser et donc le pétrole s'effondrer et pourtant il explose. Le pétrole au plus haut c'est la faute au dollar mais le pétrole c'est tout de même de l'offre et de la demande et il y a beaucoup de pétrole aujourd'hui dans le circuit. Non. Tout cela ne tient pas. Je pense que j'ai trouvé un début d'explication. Une explication évidente. Il n'y a plus de pilote dans l'avion.
Dans un monde financier réellement globalisé, plus personne ne contrôle plus rien. Avant la FED ou encore la banque centrale Allemande, la Bundesbank, faisait la pluie et le beau temps sur les marchés. Avant l'OPEP contrôlait le prix du pétrole. Pour faire une comparaison avec ce qui se passe avec notre bonne vieille grève à la française, les syndicats sont dépassés par la base.
Les marchés sont tout de même accrochés à chaque rumeur sur la FED.
C'est vrai mais la FED ne contrôle rien. Si elle baisse ses taux, elle relance la spéculation et fait chuter le dollar, si elle les monte, elle asphyxie une économie déjà en crise. En plus aujourd'hui, compte tenu du pouvoir conjoncturel des pays émergés, le centre du monde s'est déplacé mais on ne sait plus où il se trouve. La banque centrale européenne ne raisonne que par rapport à l'inflation en Europe et du coup provoque l'envolée de l'euro. La Chine elle bouscule tous les équilibres mais ne veut pas se mêler de politique économique mondiale, ce qui l'intéresse, c'est la Chine et rien d'autre.
C'est un peu pour cela qu'on a créé le G8.
Il faudrait dès aujourd'hui convoquer un G8 d'urgence ou plutôt un G9 avec la Chine voire un G10 avec un représentant de l'OPEP et prendre des décisions drastiques pour reprendre le contrôle de marchés à la dérive. Stabiliser le dollar, contrôler la hausse de l'Euro, bloquer momentanément le prix du pétrole en limitant la spéculation et en donnant des assurances d'approvisionnements par exemple. Mais le problème c'est que tous les intérêts divergent. Et pourtant tous les pays ont un intérêt commun : que les marchés se stabilisent au plus vite avant qu'il ne soit trop tard.
A lire également
Idée reçue : L'assurance-vie est bloquée pendant 8 ans

On peut être aimé...mais aussi être victime de préjugés. L’assurance-vie a beau avoir le vent en poupe avec une collecte positive pour le 22ème mois consécutif, il y a encore des épargnants qui rechignent à ouvrir un contrat d'assurance-vie, trompés par des idées reçues. En tête, celle d’un placement bloqué pendant huit ans. Ce qui est totalement faux…

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com