Affaire d'État

jeudi 26 septembre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 8 mois - Le 26/09/2019 à 07h00

La nouvelle affaire Trump fait la une de tous les médias. Et c'est compréhensible. Il y a peu de chances que la procédure de destitution aboutisse. Mais cette affaire pourrait plomber la campagne électorale de Trump. Les marchés ont peu réagi. Ils ont un peu glissé.

FACTS

La procédure de destitution a été lancée officiellement hier.

Par la Présidente de la Chambre des Représentants, la démocrate Nancy Pelosi.

C'est une première depuis 1998, contre Bill Clinton après l'affaire Monica Lewinsky.

Le processus va être lent et long.

Il a peu de chances d'aboutir.

Mais il change le cours de la campagne qui risque de se focaliser sur le sujet.

QUE REPROCHE-T-ON À TRUMP ?

D'avoir fait pression sur l'Ukraine pour obtenir des informations sur l'éventuelle corruption du fils de Joe Biden, qui a travaillé en Ukraine, contre une aide financière.

La conversation entre les deux présidents montre à ce stade que Trump a demandé à son homologue Ukrainien d'enquêter sur le fils Biden.

LES PRÉCÉDENTS

Il y a eu 3 procédures de destitution aux États-Unis.

En 1868 contre Andrew Johnson.

En 1974 contre Richard Nixon.

Et en 1998 contre Bill Clinton.

Aucune n'a abouti à une destitution.

Le Sénat a acquitté Johnson et Clinton après une décision de destitution par la Chambre des Représentants.

Nixon a démissionné avant.

L'enquête et la procédure vont être longues et n'auront pas forcément abouti avant les élections.

POUR LES MARCHÉS

Pour les marchés, ce n'est pas une affaire d'état, mais un embarrassement supplémentaire d'une présidence déjà complexe.
Et surtout un obstacle majeur pour la campagne de Trump.

Mais les marchés n'ont pas encore décidé s'ils considéraient qu'un échec de Trump aux élections était une mauvaise nouvelle. Ils attendent probablement de voir quel candidat lui sera opposé.

LE CHAGRIN D'AMOUR DU JOUR

La Justice américaine s'attaque au groupe Match, le leader du marché de la rencontre en ligne, avec 25% de parts de marché avec les sites Match.com et Tinder.

Des millions de "matchs" et d'expressions d'intérêt étaient bidons et n'avaient pas d'autre objectif que de pousser des millions de personnes à souscrire.

Le cours du groupe a perdu 3% mais il avait doublé en un an du fait de l'explosion des inscriptions à Tinder.

LA MEILLEURE DÉFENSE...

c'est l'attaque of course.

BoJo ne s'est pas défendu après que sa procédure de suspension du Parlement ait été déclarée illégale.

Il ne s'est pas défendu, il a attaqué.

Il a fait remarquer au Parlement qu'en plus de 3 ans, il n'avait pas avancé sur le Brexit.

Et il s'est moqué de l'opposition qui le critiquait mais ne voulait pas de vote de défiance ni d'élections anticipées.

Bonne ambiance.

CHANGEMENT DE CLIMAT

L'ambiance a changé.

Greta Thunberg était encensée, notamment par l’Élysée qui l'avait reçue en grande pompe.

Depuis ses attaques à la tribune de l'ONU, on sent moins d'enthousiasme.

POURQUOI LA RÉFORME DES RETRAITES EST UN ÉCRAN DE FUMÉE

Mon opinion dans les Echos.fr
Lien ici.

LE PÉTROLE

Plusieurs jours après l'attaque, l'Arabie Saoudite a rétabli 75% de sa production perdue.

Que 75%.

Il manque encore 1.5 million de barils par jour.

Mais les États-Unis, et l'utilisation des réserves saoudiennes, ont permis d'annuler une partie importante de la hausse des cours du pétrole.

LE TTSO DE LA SEMAINE

"C'est parti"
Selon une exclu des Échos, le gouvernement s'apprête à lancer la baisse de l'impôt sur les sociétés (IS). De 33% à l'heure actuelle, il passera par paliers à 25% en 2022. Une nécessité pour faire face à une concurrence fiscale internationale de plus en plus vive. Dans les pays développés, le taux d'IS moyen est passé de 32% en 2000 à 23% en 2019... et seuls 2 pays (dont la France) sont encore >30%. Un passage obligé, donc, si on ne veut pas voir nos boites fuir, mais également... précisément ce qu'Emmanuel Macron dénonçait à Davos, en janvier 2018 : une forme de "Race To The Bottom" (course au moins-disant) privant les États des moyens de leur intervention/protection sociale…
N'oubliez pas de vous abonner à l'excellente newsletter du soir de TTSO. C'est très simple et c'est ici.

POUR CEUX QUI N'ONT PAS PU VOIR LE "C'EST VOTRE ARGENT"

De vendredi dernier

Et qui le cherchent en replay.

Le replay n'était pas disponible sur le site de l'émission.

Vous le trouverez ici
Une émission vraiment... exceptionnelle

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Face à l’incertitude entourant la présidence de Trump avec l'ouverture d'une enquête et d’une procédure de destitution, le CAC 40 a terminé la séance d'hier en repli de 0.79 % à 5 583 points.
Cependant, après avoir fustigé mardi une nouvelle fois les pratiques commerciales de la Chine, le Président Trump a déclaré hier qu'un accord pourrait être conclu plus tôt qu'on ne le pense, portant le Dow Jones (+0.61 %) et le Nasdaq (+1.05 %).
Ce matin, le Nikkei a fini en hausse de 0.13 %. La tendance a été soutenue principalement par les secteurs cycliques comme la sidérurgie (+2,41%) et le transport maritime (+1,14%).

Le CAC 40 est attendu cette matinée en léger repli. Les investisseurs seront notamment attentifs aux chiffres définitifs de la croissance américaine au deuxième trimestre.

Le Brent s'échange à 62.28 $ le baril contre 62.59 $ hier matin. L'once d'Or se négocie à 1506.90 $ contre 1528 $ (-1.38 %) précédemment et la parité eurodollar, quant à elle, est à 1.0954 contre 1.1002 hier au matin.

ON S'EN FOUT ?

Mattel lance une nouvelle gamme de poupées non genrées, Creatable World, 6 poupées androgynes; La "taxe yacht" a fait un bide, elle avait été votée en 2018 et visait les signes extérieurs de richesse, 6 yachts seulement sont en procédure de redressement fiscal; La "créatrice" de #balancetonporc a été condamnée hier pour diffamation; Lancement de Taskrabbit, la filiale d'Ikea, avec des entrepreneurs individuels, des "taskers", pour monter vos meubles...Ikea; Le président israélien a demandé à Netanyahu de former un gouvernement mais la tâche ne sera pas aisée; Les French Days démarrent demain à 7h jusqu'à mardi 7h; Des faux codes Velib se vendent sur internet pour 3€, une fraude de plus en plus courante.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE
MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com