Cerinnov : petit point d'étape

mercredi 12 avril
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 2 ans - Le 12/04/2017 à 14h04

Il y a moins d'un an, Cerinnov et ses robots faisaient leur apparition sur Alternext, le compartiment dédié aux petites et moyennes valeurs. La société vient tout juste d'annoncer ses résultats annuels, les premiers en tant que société cotée. Et pour l'instant, les promesses sont tenues avec un chiffre d'affaires supérieur aux prévisions de l'analyste conseil de l'introduction en Bourse

Céramique 4.0

Cerinnov, c'est l'histoire d'une PME spécialisée des solutions globales et innovantes de production à destination des industries de la céramique et du verre. La société fondée il y a près de 20 ans, revendique un modèle qui fera oublier les plus sceptiques. Elle est spécialisée dans l’ingénierie robotique et la fabrication d’équipements innovants pour travailler la céramique et le verre. Des arts de la table en passant par les prothèses médicales et jusqu’aux gilets par balle, l’offre Cerinnov veut s’adapter à ses clients et souhaite les accompagner dans la « révolution 4.0. » Sur le papier, le secteur est peu sexy mais son offre de machines automatisées et connectées a déjà séduit un bon nombre clients en France et à l’international évoluant dans divers univers tels que Saint-Gobain, Evian, Bosch pour ne citer qu’eux.

Bonne dynamique

La diversité des applications proposées par la technologie du limougeaud fait sensation hors de nos frontières puisque près de 90% du chiffre d’affaires est réalisé à l’étranger. L'an dernier, le chiffre d'affaires à l'international a plus que doublé (+148%) pour s'inscrire à 16,7 millions d'euros. Une activité qui est à mettre en perspective avec des facturations de 18,7 millions d’euros. L'excédent brut d’exploitation progresse à 1,7 million d’euros après 0,7 million d'euros en 2015. La société a été rentable sauf en 2014, un exercice avait la particularité de supporter les coûts de Wistra ainsi que les coûts de démarrage de la filiale américaine. En parlant d'acquisitions, Cerinnov s'est récemment offert Ceramifor, leader au Portugal dans la conception et la fabrication de fours à destination des industriels de la céramique et du verre. Cette emplette va permettre au groupe de renforcer son exposition au secteur du sanitaire en plus de la métallurgie et des arts de la table.

Quid de 2017 ?

Pour les exercices à venir, Cerinnov espère qu’ils seront placés sous le signe d’une forte accélération de la croissance. Le groupe espère profiter d’un doublement du marché adressé qui est attendu à 11,8 milliards d’euros en 2020. Pour 2017, la société table sur une croissance de l'activité à deux chiffres et sur une nouvelle amélioration de la marge opérationnelle. La société va poursuivre son maillage commercial à l’international avec une attention tout particulière sur l'Asie ainsi que ses investissements en recherche en développement afin de garder un coup d'avance sur le marché.


>> Nous étions enthousiastes à l'introduction en Bourse compte tenu des perspectives de croissance présentées par Cerinnov. Pour l'instant, les promesses sont tenues. Le titre a inscrit ce jour un plus haut historique à 12,70 euros après une hausse de 20% depuis le début de l'année et de 40% depuis ses premiers pas boursiers en juin dernier. Le titre mérite d'être conservé en portefeuille compte tenu des projections à moyen terme de la société limougeaude.
A lire également
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com

visuel-morning
JOURNAL DE MONFINANCIER La trêve
visuel-morning
GESTION ACTIVE The art of the Deal ?