lundi 28 novembre

17,8 milliards de dollars, soit 16,38 milliards d'euros, ont été dépensés en une journée par les Chinois sur Alibaba ce vendredi 11 novembre. Une fièvre acheteuse s’est emparée des chinois en témoigne le volume des ventes en ligne enregistré en Chine par Alibaba. Il a atteint 16,3 milliards d'euros, davantage que le PIB annuel de pays comme la Jamaïque ou le Sénégal... Le déclin tant attendu par les observateurs ne sera pas pour tout de suite. La Chine a plus d’un tour dans son sac (de courses) pour se réinventer. On en parle d'ailleurs dans notre mag' de novembre.

Un investissement dans une action ou un fonds chinois est destiné aux investisseurs risquophiles, et pour une faible partie de leur portefeuille. L’investisseur qui souhaite avoir ce pays dans son portefeuille ne sera pas à court d’idées entre les actions en direct et les fonds plus ou moins investis sur ce géant mondial.

Il est possible d'investir en direct dans les plus grandes valeurs chinoises à l'aide de votre compte-titres. Mais investir en direct sur la Bourse de Hong Kong est plus facile que sur ses homologues de Shanghai et de Shenzhen mais reste d'une manière générale complexe pour l’investisseur particulier français.

Le stock picking action n'étant pas évident pour un particulier, il est également possible d'investir sur le marché chinois à l'aide de fonds communs de placements. De nombreux OPCVM actifs ont été créés ces dernières années pour permettre aux investisseurs de se diversifier sur le marché de l’Empire du Milieu. Pour un investisseur qui ne se sent pas à l’aise avec les valeurs chinoises, il peut s’attacher les services d’un gérant professionnel et profiter de son expertise sur ce marché.

Parmi les nombreux fonds qui existent sur le marché, on peut citer le fonds FF China Focus Fund (ISIN : LU0318931192) qui a pour vocation de se concentrer essentiellement sur la Chine par des investissements en valeurs mobilières de sociétés chinoises cotées en Chine et à Hong Kong, ainsi qu’en valeurs mobilières de sociétés non chinoises ayant une partie prépondérante de leur activité en Chine. La société internet Tencent est la première ligne du fonds (7,76%) suivie de China Construction Bank (7,08%) et du géant bancaire Banque industrielle et commerciale de Chine (6,08%). L’assureur China Life Insurance (4,45%)et le géant de l'internet Alibaba (4,43%) complètent les principales lignes de ce fonds.

On peut également évoquer le fonds Edr China (ISIN : LU1160365091) dont l’objectif est de réaliser une appréciation à long terme du capital du fonds en investissant ses actifs sur les actions de sociétés dont l'activité est majoritairement liée à la Chine. On retrouve encore la société internet Tencent qui se place en tête du fonds (9,48%), suivi d'Alibaba (8,02%).

Le fonds HSBC Global Investment Funds - Chinese Equity Class AC (ISIN : LU0164865239) est investi en valeurs dont l'activité principale a trait avec la Chine et dans dans des titres de large capitalisation et de liquidité importante. Parmi ces valeurs, on retrouve Tencent Holdings (9,94%), China Mobile (9,80%), Alibaba Group (8,90%) et China Construction Group (7,51%) et pour finir Industrial And Commercial Bank Of China (4,10%).

Mais investir dans un seul pays ou une seule zone géographique présente un risque important sur une année. De nombreux investisseurs préfèrent alors, plutôt que d'investir sur un seul pays, investir sur un thème. Il existe ainsi de nombreux OPCVM qui investissent sur dans des entreprises chinoises.

Parmi les fonds qui existent sur le marché, on peut citer le fonds phare Magellan géré par la société Comgest. Magellan est investi dans des actions de sociétés à forte croissance.. Lors de cette sélection, l’équipe de gestion s’intéresse plus particulièrement aux critères suivants : bilan solide, grande visibilité des résultats, rentabilité élevée des capitaux propres, forte capacité d’autofinancement, marge bénéficiaire au-dessus de la moyenne. China Life Insurance (4,28%), l’opérateur China Mobile (3,86%) figurent parmi les principales lignes du fonds.

Pour les investisseurs qui souhaitent investir sur les valeurs chinoises, mais sans pour autant choisir entre les nombreux titres et OPCVM, la solution la plus simple et la plus adaptée est sans doute d'investir dans les trackers. Le tracker ETF China Entreprise émis par Lyxor de code ISIN FR0010204081 réplique fidèlement l'indice Hang Seng China Enterprise, sans effet de levier ni couverture contre le risque de change. Sur trois ans, le produit gagne 19,04%. Il est éligible au SRD, qui n’est pas forcément le cas de tous les trackers. Mais pas au PEA.


Attention, cet article ne constitue en aucune manière une incitation à acheter et ne peut être considéré comme des recommandations personnalisées.

Nous restons bien évidemment à votre entière disposition afin de répondre à vos éventuelles questions, vous apporter une explication détaillée, valider la pertinence de cette solution au regard de vos objectifs et bien-sûr étudier d'autres alternatives en adéquation avec votre sensibilité : effectuer une demande de rappel.

A découvrir également

  • visuel-morning
    Placement : Quels fonds mondiaux ont le mieux résisté en 2022 ?
    13/01/2023
  • visuel-morning
    La question Corporate par Euroland Corporate
    19/01/2023
  • visuel-morning
    Calendrier de défiscalisation : quelle date limite pour réduire l’impôt sur vos revenus 2022 ?
    16/12/2022
  • visuel-morning
    Crédit immobilier : les taux vont-ils continuer à flamber en 2023 ?
    06/01/2023
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt