Dans le vert à la veille du sommet

mercredi 07 décembre
Auteur: Rédaction Monfinancier
Il y a 8 ans - Le 07/12/2011 à 08h12

Les investisseurs ayant opté pour la prudence, après l’avertissement de S&P sur l’ensemble de la zone euro, les marchés américains ont clôturé en ordre dispersé.

Comme en Europe, les marchés qui avaient anticipé le coup de semonce de l’agence ont bien résisté, Le Dow Jones termine sur un gain de 0,43% à 12 150,13 points tandis que le Nasdaq a abandonné 0,23% à 2 649,56 points. Le S&P grappille de son coté 0.11%, à 1258 points. C’est donc l’attentisme qui domine à la veille du sommet européen.

Alors que les Triple A de la zone euro ne tiennent qu’à un fil, en l’occurrence des solutions qui seront avancées lors du sommet européen qui débute demain, tous les indicateurs sont dans le vert en Asie. La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 1,71% à 8722 points, effaçant une partie des pertes de la veille. Idem à Hong Kong qui s’adjuge 1.41%, Shanghai grappille 0.29%, Taiwan s’adjuge 1.1%, Bombay 0.84%, Séoul 0.83%, Sydney progresse de 0.7%

Du coté de la pré ouverture, les marchés européens sont attendus en nette hausse dans les premiers échanges, dans l’espoir de voir une issue à la crise souveraine d’ici la fin de la semaine. L’optimisme est donc de mise avec un CAC qui devrait ouvrir en hausse de 1.34%, à 3221 points
A lire également
Lorsqu’une biotech américaine éclipse la chute du PIB américain

Le CAC 40 a terminé la séance du jour en hausse de 2.23 % à 4 671 points, porté par l'annonce de la biotech américaine Gilead Sciences que son antiviral expérimental, le remdesivir, avait permis d'atténuer les symptômes de patients atteints du covid-19 traités en début d'infection. Cependant, la biotech a rappelé que « le remdesivir n'était ni agréé ni approuvé nulle part dans le monde ».

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com