De l'or et du pétrole

mardi 07 janvier
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 6 mois - Le 07/01/2020 à 07h04

La tension au Moyen-Orient n'a pas provoqué de panique à la baisse sur les indices boursiers. Même momentanée. Les investisseurs restent persuadés que pour l'année 2020, encore, les banques centrales serviront d'amortisseurs de chocs. L'or et le pétrole, eux, ont réagi. Sans flamber.

IN GOLD WE TRUST

L'or a atteint hier son plus haut niveau depuis 7 ans en dépassant le seuil des 1580 $ avant de reglisser ce matin.
Il continue à servir de "valeur refuge" dans cet environnement géopolitique complexe.
C'est un des rares marchés à ne pas subir l'anesthésie générale des banques centrales.

LE PÉTROLE NE FLAMBE PAS

Il monte.
Mais il ne flambe pas.
Il a dépassé les 70$ sur le Brent avant de reglisser.
Et les analystes tentent d'évaluer les conséquences des évènements au Moyen-Orient.
Sans parvenir à des conclusions tranchées.

VOILÀ LE RAISONNEMENT

La tension va rester élevée entre les États-Unis et l'Iran.
L'Iran peut frapper à nouveau les installations pétrolières saoudiennes.
Ce qui milite pour une hausse du cours du pétrole, mais...
Trump ne veut pas de hausse du pétrole qui aurait un effet désastreux sur le pouvoir d'achat des consommateurs américains, surtout en période électorale.
Il mettra donc la pression sur l'Arabie Saoudite et l'OPEP pour qu'ils ouvrent les vannes et l'Arabie Saoudite n'aura pas d'autre choix que d'obéir.
Et le pétrole de schiste reste une variable majeure d'ajustement.
Il continue à couler à flots et à permettre aux États-Unis d'être indépendants et même d'exporter.
Conclusion : les prévisionnistes ne craignent pas de flambée. Une tension, oui. Un maintien, tant que la crise restera ouverte, à des niveaux élevés. Mais pas de flambée.

À SUIVRE DONC...

...de très près.
Parce que le pétrole a un impact direct sur l'inflation.
Et l'inflation aux États-Unis sera un des sujets de 2020.
Si elle ne progresse pas, et que l'économie montre des signes de ralentissement, la FED reprendra son cycle de baisse de taux.
Mais si elle se tend, la FED aura moins de marge de manœuvre.
Même si la Banque centrale américaine a annoncé qu'elle n'avait pas de problème à laisser l'inflation passer au-dessus de l'objectif des 2%.

7 JANVIER 2020 - 7 JANVIER 2015

Charlie Hebdo.
Hyper Cacher.
5 ans.

EN FRANCE

Ça sent le "compromis", traduisez la "reculade".
On attend les énièmes concessions, les énièmes régimes spécifiques, pour que les grèves cessent enfin.
Un "aménagement" de l'âge pivot, voire sa disparition de fait, et le maintien des privilèges de la RATP et de la SNCF, permettront d'arrêter les grèves et d'enterrer ce qui reste de réforme des retraites.

ET LE COMMERCE SOUFFRE

Selon le PROCOS, fédération pour la promotion du commerce spécialisé, 45% des enseignes à Paris ont connu une baisse de chiffre d'affaires de plus de 25% en décembre 2019 (/décembre 2018).
Sur la France, la baisse de chiffre d'affaires est de 5,7% en décembre 2019 en moyenne, sur Paris elle est de 18%.
Le mois de décembre représente 20% du CA annuel du commerce spécialisé, voire 30 à 40% dans des secteurs comme le jouet ou l'épicerie fine.

RECHERCHE PARTENAIRE

La Société Générale.
Son patron, Frédéric Oudéa, dans le Financial Times.
Il veut se marier.
Il se voit bien en prédateur et non en proie.
Il croit à une vague de consolidation dans la banque européenne...cela fait des années qu'on l'attend cette vague qui ne vient pas.
Les banques européennes sont des naines face aux géants américains.
Rappelons que JP Morgan capitalise 434 milliards de $ quand la BNP capitalise 66 milliards d'€ et la Société Générale...26 milliards d'€ seulement...

PRÉPAREZ-VOUS...

…à stocker du chocolat ou à le payer plus cher !
Le Wall Street Journal raconte l’histoire passionnante du nouveau cartel du Cacao.
On les appelle déjà le « COPEC ».
La Côte d’Ivoire et le Ghana.
60% de la production mondiale de cacao.
Environ 3 millions de tonnes.
Les deux pays ont décidé, unilatéralement, d’appliquer une surtaxe de 400 $ la tonne.
Pour commencer.
Sur une tonne qui se négocie autour de 2500 $.

CES DEUX PAYS...

...veulent reprendre la main face aux géants de l’industrie.
Et les forcer à accepter un cours minimum.
Les deux présidents, Nana Akufo-Addo du Ghana, 75 ans, et Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire, veulent « améliorer les revenus des petits producteurs familiaux » (c’est ce qu’ils disent).
Les industriels de l’agroalimentaire protestent, mais ils ont peu de marge de manœuvre.
Gardons à l’esprit que les tentatives de cartels dans les années 70 et 80 avaient toutes échoué.
Après les chocs pétroliers, les cacao-chocs.

LA DER DES DER

C'est la dernière chance.
La dernière occasion de profiter de l'offre promotionnelle sur l'abonnement au service de conseil boursier et patrimonial de MeilleurPlacement: 129 euros au lieu de 159 euros pour un an.
Cette promotion exceptionnelle devait se terminer le 31 décembre 2019.
J'ai réussi à obtenir un rab jusqu'au 7 janvier 2020.
C'est donc le dernier jour aujourd'hui. Ne manquez pas cette occasion. Après, je ne pourrai plus rien pour vous.
Abonnez-vous à MF Privé pour 129 € pour un an au lieu de 159 €.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Pénalisé par le « sujet » géopolitique, le CAC 40 a terminé la séance d’hier en perte de 0.51 % à 6 013 points. Cependant, au regard du risque de guerre, la baisse a été limitée. Outre-Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq se sont même offert le luxe de clôturer dans le vert, en hausse de respectivement de 0.24 % et 0.56 %, en dépit des tensions. Le Président Trump a menacé l'Irak de lourdes sanctions après le vote, par les députés irakiens, d'un texte demandant au Premier ministre d'expulser toutes les troupes étrangères présentes dans le pays.
Ce matin, à Tokyo, le Nikkei a fini, lui aussi, en hausse de 1.60 %, dans le sillage de Wall Street.
Le CAC 40 est attendu cette matinée en légère hausse. Le marché semble prêt à repartir de l'avant après avoir perdu du terrain hier.
Le Brent se négocie à 68.25 $ le baril contre 69.97 $ hier à la même heure. L'once d'Or est à 1 567.10 $ contre 1 574.10 $ et la parité euro/dollar est à 1.1176 contre 1.1163 hier dans la matinée.

ON S'EN FOUT ?

Les "experts" prévoient encore une hausse de l'immobilier de 2 à 3% en France et de 5 à 6% à Paris (Le Figaro); L'Arabie Saoudite prend la direction du G20 et organisera le sommet de novembre; Seuls 2.5% des Français ont changé de banque en 2019, gros échec de la mobilité bancaire; 9 des 10 albums les plus vendus en France sont français, Angèle est en tête devant Nekfeu et Johnny; Ouverture du CES (Consumer Electronics Show) à Las Vegas; Nouvelles galettes des rois au chocolat à la Maison du Chocolat; Mise à jour de la liste française des paradis fiscaux avec l'entrée des Bahamas et des Iles Vierges; 100 journalistes accrédités pour THE conférence de presse de l'année, Carlos Ghosn demain (15h heure de Beyrouth, 14h heure de Paris).

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino
Miniture Morning

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com