Défiscalisation ISF 2017 : forêt ou jeunes pousses ? Pour réduire son impôt, c'est vous qui voyez !

mardi 16 mai
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 ans - Le 16/05/2017 à 17h05

Les beaux jours commencent à s'installer... Et avec le printemps, il n'y a pas que les fleurs qui ont décidé de se révéler au grand jour. Le printemps rime aussi avec solutions de défiscalisation. Parmi les produits disponibles permettant de diminuer votre impôt, il peut être difficile de faire son choix, surtout quand le temps presse avec la déclaration de revenus. Pour vous aider à y voir plus clair, MonFinancier a retenu deux solutions de défiscalisation qui collent bien avec cette ambiance bucolique propre au printemps.

L'heure tourne



Il ne reste plus que quelques jours, au mieux un mois pour les patrimoines supérieurs à 2,57 millions d'euros, pour réduire son ISF. Deux solutions se distinguent pour abaisser sa pression fiscale : les Fonds communs de placement dans l'innovation (FCPI), qui feront la part belle aux PME innovantes et les Groupements fonciers forestiers (GFF) pour les personnes qui souhaitent allier défiscalisation avec un risque maîtrisé et transmission de patrimoine.

Forêt ou jeunes pousses, c'est vous qui voyez en fonction de votre sensibilité au risque et de vos objectifs patrimoniaux !

Attention : pour les assujetti(e)s dont le patrimoine, au premier janvier 2017, est inférieur à 2,57 millions d'euros et qui font une déclaration "papier", la date limite de souscription pour la réduction ISF est fixée au 17 mai.

Comment minorer (ou gommer totalement) son ISF ?



1. Les FCPI pour les business angels dans l'âme



Au lieu de régler l'impôt sur la fortune (ISF) directement au Trésor Public, vous souhaitez investir dans l’économie réelle mais vous ne savez pas vers quels produits vous tourner ? L'an dernier, plus de 100.000 particuliers ont souscrit à des FIP (Fonds d’investissement de proximité) et FCPI (Fonds communs de placement dans l’innovation) des produits qui permettent d'investir dans des sociétés près de chez eux ou dans une région qui leur tient à cœur tout en réduisant leur ISF. Et pourquoi ne pas vous lancer si vous êtes prêts à accepter une dose de risque dans vos investissements ?

Il y a une dizaine d'années, l'investissement dans le non-coté était encore confidentiel et réservé aux grands investisseurs institutionnels. Mais depuis, un public averti, soucieux de réduire sa pression fiscale devient de plus en plus familier avec ces produits. Certains fonds sont même disponibles avec des tickets d'entrée de quelques milliers d'euros.

MonFinancier vous présente par exemple une solution de défiscalisation simple, pas chère et à durée courte avec notre Fonds commun de placement pour l’innovation (FCPI) "chouchou" : le FCPI Dividendes Plus n°6 de chez Vatel Capital.

Investir dans le FCPI Dividendes Plus n°6, c’est tout d’abord soutenir l’essor de pépites françaises. Les sommes placées serviront à financer des PME innovantes, les accompagner dans leur développement et ainsi leur donner toutes les chances de croître. Elles sont rigoureusement sélectionnées notamment suivant des critères de maturité, de rentabilité, de potentiel de développement et sur leur capacité à verser des dividendes. La décision de verser un dividende illustre la confiance de la direction dans les perspectives de croissance de la société. Sans ce type de placement, des belles aventures entrepreneuriales comme Criteo pour ne citer qu'elle, n'auraient pas existé.

En plus de participer à l'essor de sociétés innovantes, l'investissement dans un FCPI vous permet de :

* de réduire votre ISF de 50 % (dans la limite de 18 000 euros soit une souscription maximum de 36 000 euros)*.

* et une exonération d’impôt sur les plus-values (hors prélèvements sociaux)



Avec le FCPI Dividendes Plus n°6, nous vous invitons à (re)découvrir une solution de défiscalisation simple, pas chère et à durée courte !


>> J'obtiens une information détaillée sur le FCPI Dividendes Plus n°6


2. Les groupements fonciers forestiers : un investissement branché et défiscalisant



Investir dans des forêts ? Quelle drôle d’idée… Et pourtant… A l’image de l’immobilier, les forêts sont l’occasion de se construire un patrimoine tangible, rentable, diversifié, décorrélé des marchés financiers. En 2008, le prix de l’hectare de forêt n’a pas été impacté par la crise financière. Pas à la baisse, plutôt à la hausse. Toutefois, l’investissement doit se concevoir sur le long terme, la nature doit faire son œuvre pour en récolter les fruits.

Investir dans un GFF, c’est aussi bénéficier également des avantages fiscaux* qui y sont liés pour les assujettis à l'ISF et de la transmission de patrimoine (donation/succession) dont :

-une réduction de l’ISF de 50 % (non cumulable avec la réduction d'IR) de la valeur des parts, plafonnée à 45.000 euros.

- une économie fiscale liée à l'exonération d'ISF, sans limite de montant : chaque année, vous n'avez pas à déclarer votre souscription dans votre patrimoine ISF.

- un abattement de 75% sur les droits de donation et de succession, sans limite de montant, sur la valeur des bois et forêts.


Oui, sans plafonnement, ni limite d'âge ! Contrairement à l'assurance-vie, où l'abattement est réduit à 30.500 euros passé 70 ans.

Ainsi, un investissement en forêts de 2 millions d'euros n'est taxé en droits de succession qu'à hauteur de 500.000 euros, soit un quart seulement de la valeur de l'investissement. L'avantage est identique pour les droits de donation.

En contrepartie, le Groupement Forestier s'engage à une gestion durable des massifs forestiers sur 30 ans. C’est l’amendement Monichon. Il s'explique par la volonté de taxer la propriété (la valeur foncière), mais pas son produit futur (la récolte).

A noter que si les parts sont souscrites (lors d’une augmentation de capital du Groupement Forestier), cet avantage peut être utilisé immédiatement après leur souscription (ainsi, une donation peut être effectuée sans avoir à respecter un délai de détention minimum). Si les parts sont achetées (parts existantes), un délai de détention de 2 ans avant la donation ou la succession est nécessaire.

Investir dans un Groupement Forestier, permet à la fois de défiscaliser son ISF, mais également de placer son argent sur un bien tangible: la forêt.


>> J'obtiens une information complète sur les Groupements Forestiers




Communication non contractuelle à but publicitaire

*Les performances passées ne préjugent pas des performances futures

** En contrepartie, votre argent est bloqué pendant une durée maximale de six années, soit jusqu’au 31 mars 2022 au plus tard. Le fonds commun de placement dans l’innovation, catégorie de fonds commun de placement à risques, est principalement investi dans des entreprises innovantes qui présentent des risques particuliers ; c’est pourquoi votre investissement n’est pas garanti et présente un risque de perte en capital.

L'investissement dans des parts de Groupements Fonciers Forestiers (GFF) est réservé aux personnes susceptibles par leur connaissance et leur souci de diversification des placements financiers de prendre en compte les particularités de cette forme d'investissement. L'investissement dans des parts de GFF présente un certain nombre de risques, dont notamment les risques suivants :

Risque de perte d'une partie ou de la totalité du capital
Risques d'exploitation et sur les revenus

*Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et sont variables dans le temps.

** Ces rendements ne sont pas garantis - Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et sont variables dans le temps.
A lire également
Idée reçue numéro 4 : l'assurance-vie, ce n'est qu'un produit de long terme

On complète notre série sur les idées reçues sur l'assurance-vie, sur un nouveau préjugé quasi-incontournable sur le produit d'épargne préféré des Français : l'assurance-vie, ce n'est qu'un produit de long terme. Ce qui est (une nouvelle fois) faux ! Elle peut être utilisée comme un produit d’épargne extrêmement souple, mais aussi comme un outil de gestion et de transmission du patrimoine dans des conditions particulièrement clémentes.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com