Lundi 06 novembre

L'emploi a permis à l'économie de résister.
Surtout aux États-Unis.
Des embauches en hausse et des salaires en hausse ont permis à la consommation des ménages d'alimenter la croissance.
L'emploi était la dernière digue face au grand ralentissement.
Mais cette digue commence à céder.
Explications.

L'EMPLOI A RÉSISTÉ

Longtemps.
Malgré le ralentissement de l'économie.
On vous a ici expliqué à plusieurs reprises les raisons de cette résistance.
Post-Covid, nous avons connu un déséquilibre phénoménal entre l'offre et la demande d'emploi.
Aux États-Unis, des millions d'offres restaient non pourvues du fait de la Grande Démission.

PARADOXE

Quand l'économie a commencé à ralentir, les créations d'emplois ont augmenté.
Paradoxe en apparence.
En réalité, c'était logique : avec le ralentissement de l'économie, les salariés ont fini par accepter les jobs qu'on leur proposait et les offres non pourvues ont diminué.
Et c'est grâce à cette bonne tenue de l'emploi, couplée à une hausse des salaires, que le pouvoir d'achat des ménages a augmenté malgré l'inflation et que la consommation a tiré l'économie.

MAIS LA SITUATION ÉVOLUE

En Europe.
Et maintenant aux États-Unis
Dans la zone euro, le chômage a rebondi.
A 6.5%.
Et le nombre de chômeurs a progressé en septembre de 69 000 pour atteindre les 11 millions.
Même la BCE a dû concéder que "le marché du travail se détend".

ET MÊME AUX ÉTATS-UNIS

Le chômage repart à la hausse.
Le nombre de créations d'emplois a été inférieur aux anticipations : 150 000 au mois d'octobre.
Le taux de chômage a progressé de 3.8% à 3.9%, le niveau le plus élevé depuis janvier 2022.
Et les hausses de salaires ont ralenti, à un niveau qu'on n'avait pas vu depuis juin 2021.

LE GRAND RALENTISSEMENT

Le scénario du grand ralentissement se met donc progressivement en place.
Si la digue de l'emploi cède, la croissance perdra son moteur principal.

À PART ÇA ?

QUOI DE NEUF ?

ELON MUSK

Encore lui.
On retiendra tout d'abord son échange avec Rishi Sunak : "L'intelligence artificielle entraînera la fin du travail" (je suis d'accord).
Et le lancement annoncé de son moteur d'IA : Grok.
Il sera bientôt disponible pour les abonnés premium de X (ex-Twitter).
Et, sans surprise, Elon Musk annonce que ce sera le meilleur moteur d'Intelligence Artificielle et qu'il aura en plus le sens de l'humour.

RETOUR À LA NORMALE

Avec le Covid et les PGE, les défaillances d'entreprises avaient presque disparu.
Et de milliers d'entreprises qui auraient dû disparaître ont été maintenues artificiellement en vie : les entreprises zombies.
Avec les diminutions des aides et les échéances de remboursement de PGE, le nombre de défaillances d'entreprises en France repart fortement à la hausse.
En 3 mois selon les Échos, 10 400 PME ont fait l'objet d'une procédure collective, une hausse de 22%.
Retour à la normale, les zombies n'existent pas.

REVOIR C’EST VOTRE ARGENT

La Bourse va-t-elle continuer à rebondir ?
Quelles actions acheter ou vendre ?
Quels placements privilégier ?
La zone euro entre-t-elle en récession ?
L'emploi va-t-il continuer à alimenter la croissance ?
Avec nos Jedi de l'économie et de la finance : Ana Boata d'Allianz Trade, Patrice Gautry de l'Union Bancaire Privée, Nathalie Pelras de FourPoints IM et Eric Lewin d'Agora.
Pour voir le replay de l'émission : cliquez ici

FAITES PLAISIR À UN AMI

Et faites-moi plaisir aussi (donc, faites plaisir à deux amis…)
Faites découvrir notre newsletter à vos amis, collègues, famille, voisins, etc.
Très vite, ils ne pourront plus se passer de cette lecture matinale pour tout savoir de l’actualité économique, et surtout tout comprendre.
Et vous aurez des copains pour échanger à la machine à café, ou le soir en rentrant chez vous (ou au bistrot...) : « Tu as vu ce que Marc a écrit aujourd’hui ? »
Pour les inviter à s’inscrire, gratuitement, à notre newsletter, c’est très simple et rapide :
>> Invitez vos contacts à s’inscrire gratuitement à notre newsletter

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Par Selina Seremet, Analyste Bourse, Meilleurtaux Placement.
" Ouverture en hausse pour l’indice parisien +0,19% à 7 060 points, après 6 semaines consécutives de baisse, le CAC 40 renoue à nouveau avec la hausse en se stabilisant sur la zone des 7130 points.
Cette semaine, tous les regards seront tournés en direction de J.Powell et C.Lagarde qui nous livreront un peu plus d'informations sur leurs lignes directrices concernant leurs politiques monétaires. Avant ça, quelques publications macro seront publiées telles que les PMI Français, les données sur le chômage américain et le PIB du UK. Un cocktail d'annonce susceptible de réorienter les marchés vers un climat de prudence ou au contraire d’appétit du risque.
En Asie, la Bourse de Tokyo gagne 2,37%, à 32 708 points.
Le Brent s'échange à 85,65$ (-1,80%).
L'once d'or se négocie à 1 984 $ (-0,14%).
L'euro/dollar évolue à 1,0739 $ (+1,05%)."

ON S'EN FOUT ?

C'est parti pour le projet de loi sur l'immigration, au Sénat à partir d'aujourd'hui, à l'Assemblée en décembre ; Guerre Israël-Hamas : le Secrétaire d’État américain a fait la tournée des pays de la région pour tenter de faire émerger un plan d'après-guerre ; C'est parti aussi pour le procès de Dupond Moretti pour "prise illégale d'intérêts" ; Warren Buffett a accumulé une montagne de cash dans sa holding, un record absolu de plus de 157 milliards ; Les banques recommencent progressivement à prêter dans l'immobilier, à des taux largement réajustés à la hausse : selon Mael Bernier, porte-parole de MeilleurTaux, "on est à un palier avec des taux autour de 4.5% sur 20 ans et plus" ; Le titre du jour dans le Parisien :" La demande d'abris à vélos sécurisés en plein boom dans les copropriétés" ; La déclaration du jour, Jacques Dutronc dans le Figaro : "On m'a qualifié d'anar de droite, ça me plaît bien" ; En Allemagne, un maire veut débaptiser la crèche Anne Frank pour un nom qui manifeste "plus d'ouverture et de diversité" ; Philippe Collin, maître absolu des podcasts (Léon Blum, Pétain, Cléopâtre, Poutine etc ) annonce le lancement d'un nouveau podcast le 6 décembre : "Les Résistantes", je ne le manquerai pas ; Emmanuel Macron est favorable au projet de musée du jeu vidéo en France ; Suivez-moi sur X (ex-twitter) et linkedin en cliquant sur les liens.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

A découvrir également

  • visuel-morning
    Quelle performance pour Pilot ? La gestion pilotée par Marc Fiorentino, conçue pour vous
    16/02/2024
  • visuel-morning
    Le point sectoriel par Euroland Corporate
    28/02/2024
  • visuel-morning
    Quels produits d’épargne pour réduire ses impôts à moindre risque ?
    07/12/2023
  • visuel-morning
    Comment se portent les SCPI de santé ?
    13/10/2023
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt