Faites vos courses à Londres, pas à New York

mardi 11 octobre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 ans - Le 11/10/2016 à 07h15

Beaucoup d’agitation sur le marché des changes. C’est d’ailleurs le seul marché, avec le pétrole, qui bouge un peu. Avec un grand gagnant depuis quelques jours. Le dollar. L’euro lui résiste un peu mais le yen cède et c’est surtout la livre sterling qui n’en finit pas d’inscrire des records à la baisse vieux de plus de 31 ans.

VRAI OU FAUX DÉPART?

Cela fait des mois que le dollar cherche une tendance avec une série de faux départs à la baisse ou à la hausse. On assiste donc à un nouveau départ à la hausse, et il faudra attendre quelques jours pour savoir si c’est un vrai ou faux départ. Les justifications de ce mouvement de hausse ? Toujours la même rengaine. Des chiffres économiques américains plutôt favorables et qui militent pour une hausse des taux d’intérêt en décembre. Et des élections américaines qui semblent avoir basculé depuis quelques jours en faveur d’Hillary Clinton.

LE DOLLAR ET LE PESO VOTENT CLINTON

Un signe d’ailleurs qui ne trompe pas : le peso mexicain est une des très rares monnaies qui progresse contre le dollar. Et le peso mexicain, comme vous le savez maintenant, est devenu le meilleur indicateur de tendance sur les élections. Pour les Républicains, les présidentielles sont pliées et ils sont désormais concentrés sur les élections au Congrès où ils vont chercher à sauver les meubles.

LONDRES PLUTÔT QUE NEW YORK

Ce n’est quand même pas la grande flambée du dollar...non seulement ce n’est pas une grande flambée mais comme ça a été le cas depuis des mois, tout peut se retourner rapidement. Il suffirait d’un mauvais chiffre économique pour qu’on nous explique que la FED ne montera pas les taux et on repartira pour un tour. En attendant, pour les prochaines périodes de soldes, c’est à Londres qu’il faudra aller. Pas à New York. C’est déjà une indication précieuse.

POUTINE BOMBARDE LE PÉTROLE

Alep ne lui suffisait plus, il s'est tourné vers le marché du pétrole qu'il a fait flamber. La Russie a annoncé qu'elle allait geler, voire réduire, sa production et s'allier à l'OPEP pour faire monter les cours du pétrole. L'Arabie Saoudite joue le jeu de la hausse car elle est en train de placer un emprunt-record sur les marchés. Un jeu d'alliances et d'intérêts étonnant et cynique.

TRAVAILLER PLUS LONGTEMPS

Le dernier rapport du Conseil d'orientation des retraites est catégorique : repousser de deux ans l'âge de la retraite permet d'augmenter notre PIB. De 30 milliards d'euros...dans 20 ans... Le seul élément que le rapport ne prend pas en compte: il n'y a pas de travail pour les seniors. Ni aujourd'hui. Et encore moins dans 20 ans. Si on ne fait rien pour le travail des seniors, repousser l'âge théorique de la retraite ne sera qu'un moyen de réduire drastiquement le montant de la retraite de ceux qui seront obligés de partir avant l'âge légal, faute de travail.

IL FAUT VOUS BOUGER

Vous n'aurez pas la retraite que vous pensez avoir. Je suis désolé de vous le dire. On vous demandera en plus de travailler plus longtemps pour avoir le "taux plein" sauf qu'il n'y a pas de boulot pour les seniors... Alors réagissez. Cela fait longtemps que MonFinancier s'est mobilisé pour vous avec une solution incontournable: MonFinancier Retraite Vie. Demandez une documentation gratuite

LA RÉVOLUTION IMMOBILIÈRE

Si Sapin 2 est adoptée, on pourra changer d'assurance emprunteur tous les ans. Pas sûr de comprendre l'utilité. Les Français ne changent déjà pas de banque alors qu'ils se font massacrer, je les vois mal changer d'assurance emprunteur tous les ans pour gratter 5 euros.

LE PRIX NOBEL D’ÉCONOMIE

J'ai tenté de comprendre comment on pouvait donner un prix Nobel à deux gars, le Finlandais Bengt Holmström et l’Américano-Britannique Oliver Hart, qui avaient bossé dans les années 70 et 80 sur le "contrat". Mais en fait c'est beaucoup plus passionnant qu'on ne l'imagine : ils ont cherché à modéliser les contrats qu'ils considèrent comme l'essence même de l'entreprise. Bon, je ne sais pas si j'ai bien vendu le truc. Mieux vaut que vous lisiez des articles sérieux sur le sujet.

SAUVE QUI PEUT

Les Républicains ont enfin compris ce qu'on explique ici depuis des mois, ils ont compris que Trump ne voulait pas être Président et qu'il sabordait sa campagne. Paul Ryan, le patron des Républicains au Congrès, ne le soutiendra pas et appelle les Républicains à oublier les présidentielles et à se focaliser sur les élections au Congrès.

BUSINESS CASE

"Vous êtes à la tête d'une très grande multinationale. Vous avez un produit vedette : un smartphone. Un best-seller. Mais votre dernier modèle est un désastre : il peut prendre feu ou exploser. Vous devez donc arrêter de le commercialiser le temps d'identifier et de résoudre le problème technique. Que faites-vous pour empêcher votre groupe de plonger ?" C'est le business case sur lequel doivent plancher les dirigeants de Samsung. Pas simple.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Journée "avec". Le CAC revient sur les 4500 points. Les indices américains se rapprochent de leurs records. La hausse du pétrole, qui frôle les 52 dollars, et l'avance marquée de Clinton dans les sondages, ont redonné un boost aux indices boursiers et au dollar. La livre sterling, elle, continue sa chute. Et le peso mexicain fête la mauvaise passe de Trump.

UN EXEMPLE POUR LA FRANCE ?

Le Brésil a voté le gel des dépenses publiques pour 20 ans. Bravo.

ON S'EN FOUT ?

Twitter s'est encore écroulé de 12% après les abandons successifs d'acheteurs potentiels, il reste encore Disney; Il paraît qu'on a assisté à un phénomène rarissime hier: Juppé a souri, il découvrait un nouveau sondage qui le mettait très largement en tête de la primaire; Valls a annoncé qu'il serait sans pitié pour les agresseurs des policiers, on craint le pire : une journée de garde à vue et une peine de 24h de nettoyage des rues de Viry Chatillon: la gauche de la gauche dénonce déjà la basculement vers la dictature; Les Saoudiens sont "désolés" d'avoir massacré 142 civils au Yemen; Stiglitz continue son délire: "Il faudrait que l'Allemagne sorte de l'euro", il faudrait surtout qu'il se taise; Hollande menace de bombarder la nouvelle Église Orthodoxe du 7ème pour son inauguration pour faire comprendre à Poutine que c'est mal de bombarder.

FAITES PLAISIR À UN AMI

Inscrivez-le tout de suite, gratuitement, à notre newsletter. C'est simple et rapide. Cliquez ici

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur meilleurplacement.com