(FDJ) Introduction en bourse

vendredi 25 octobre
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 mois - Le 25/10/2019 à 13h10

Grâce à la loi Pacte, à partir du jeudi 7 novembre 2019, les Français pourront acheter des actions FDJ. La Française des Jeux va donc entrer en bourse. Avant même de se demander s’il y faut participer à cette privatisation ou la place que la FDJ pourrait avoir dans un portefeuille, revenons à la base en définissant ce qu’est une introduction en bourse.

Intro ? C’est quoi ? Ça marche comment ?

Puisqu’une image vaut mieux que mille mots, commençons par un palmarès des sociétés privatisées récemment sur Euronext, des meilleures performances aux plus faibles.



On peut voir assez rapidement, que certaines sociétés se sont envolées (BNP Paribas +181 %) et d’autres comme EDF a perdu plus de la moitié de leurs valeurs. Mais pourquoi une société s’introduit en bourse ? Et plus généralement, on entend souvent des termes comme OPO, Placement Global ou Cotation Direct. Mais que signifient-ils ? Dans les 3 paragraphes suivants, nous verrons, pourquoi une société s’introduit en bourse, puis le vocabulaire spécifique à cette opération et enfin comment aborder le sujet de la FDJ.

Pourquoi une société s’introduit en bourse ?

Pour financer son développement, une entreprise privée (ou publique) dispose de plusieurs solutions. Si beaucoup d’entre elles passent par la solution bancaire (crédit auprès d’un investissement financier), d’autres décident d’ouvrir leur capital, pour accueillir de nouveaux actionnaires et bénéficier d’une nouvelle manne de liquidités.
Pour faire venir de nouveaux actionnaires, une entreprise peut alors faire appel aux marchés, c’est-à-dire qu’elle va s’introduire en Bourse et ouvrir son capital aux investisseurs particuliers et/ou professionnels. Dans ce cas-là, l’entreprise publique est privatisée.

C’est une étape très importante dans la vie d’une entreprise : Les actionnaires historiques décident de diminuer leur part dans la société aux profits de nouveaux actionnaires qu’ils ne connaissent pas.
Toutes les entreprises peuvent décider de mettre une partie de leur capital en Bourse. Elles doivent :
• soit vendre des actions existantes qui proviennent des anciens actionnaires,
• soit émettre des actions nouvelles qui vont donc augmenter le capital de l'entreprise.

Le vocabulaire spécifique à cette opération

Pour s'introduire en Bourse, plusieurs procédures sont possibles. Le prestataire de services d'investissements (PSI) en charge de l'introduction fait en sorte que cette procédure réponde au mieux aux caractéristiques de l'entreprise et à l'état du marché :
• L'offre à prix ferme (OPF) : L'introduction en Bourse avec l'OPF permet de fixer un prix de vente unique des titres émis. Les ordres d'achats peuvent avoir lieu uniquement à ce prix de vente.
• L'offre à prix minimal (OPM) : L'OPM comporte un prix minimum qui est retenu pour la vente des actions. Les ordres à cours limités sont les seuls acceptés, à condition qu'ils soient dans une limite raisonnable par rapport au prix de l'offre.
• L'offre à prix ouvert (OPO) : L'OPO consiste à fixer une fourchette (prix minimum et maximum) à l'intérieur de laquelle le prix définitif sera fixé au dernier moment en fonction des ordres d'achat et la quantité de titres disponibles.
• La cotation directe : Cette procédure ressemble à l'OPM sauf que tous les types d'ordres d'achats sont acceptés. L'entreprise indique donc un seuil de prix minimum puis le prix retenu est le prix qui permet d'échanger le plus d'actions.
• Le placement dit garanti : Le placement dit garanti s'adresse aux investisseurs institutionnels. Le prix des actions fixé est supérieur ou égal au prix de l'OPF.
Il est possible de participer à une introduction en Bourse lorsque 10% au moins des actions émises sont destinées aux investisseurs particuliers.

Et la FDJ dans tout ça ?

On ne vous le conseillera jamais assez, mais avant d’envisager toute nouvelle acquisition dans son portefeuille, il faut d’abord connaitre par cœur les spécificités de ce dernier. Un investisseur ne raisonnera pas de la même manière s’il a un portefeuille composé de 4 valeurs ou de 40 valeurs. Un investisseur ne raisonnera pas de la même manière s’il a un portefeuille concentré vers les techs/biotechs ou s’il a un portefeuille diversifié. D’ailleurs, il ne raisonnera pas de la même manière, s’il n’a jamais créé de portefeuille.
C’est pour cette raison que nous vous invitons à réaliser, avant tout chose, une analyse de portefeuille. Vous avez, seulement, à rentrer vos valeurs et leurs valorisations dans notre plateforme et nos analystes vous reviendrons avec une analyse globale de votre portefeuille, une analyse sectorielle et un retour ligne par ligne, cependant, n’hésitez pas à demander avant, une analyse de portefeuille

Suivez bien notre news letter du soir, nous donnerons notre avis, in fine, sur l’introduction en bourse de la FDJ. Pour vous inscrire c’est facile, gratuit et au lien suivant : Inscrivez-vous à notre news letter du soir .

Si vous n’avez pas encore de portefeuille, n’hésitez pas, avant tout, à vous construire un portefeuille « Père de famille » bien diversifié. Vous pourrez y ajouter le titre FDJ (si vous y croyez) tout en gérant bien mieux votre risque.

Pour profiter au maximum de ses recommandations (analyses de portefeuille et shortlist « Bon Père de Famille) testez notre abonnement pendant 1 mois au lien suivant : Testez notre service gratuitement pendant 1 mois .
A lire également
On achète ou on vend Wirecard et TF1 ?

Alain Pitous, directeur général de Talence Gestion et Emeric Préaubert, associé fondateur chez Sycomore Asset Management ont donné leurs tuyaux d'investissement dans l'émission C’est votre argent, du vendredi 22 janvier 2016, présenté par Marc Fiorentino, sur BFM Business.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com

visuel-morning
JOURNAL DE MONFINANCIER La retraite par capitalisation
visuel-morning
GESTION ACTIVE La journée de la micro
visuel-morning
GESTION ACTIVE Encalminé ?