France: Le nombre de chômeurs tombe sous la barre symbolique des 3 millions

jeudi 18 août
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 3 ans - Le 18/08/2016 à 11h08

Enfin une bonne nouvelle sur le front de l’emploi en France. Après s’être stabilisé en début d’année, le taux de chômage a baissé de 0,3 point au deuxième trimestre, pour s’établir à 9,6 % de la population active en métropole et 9,9 % en France entière, selon l’Insee. Mais attention cependant à ne pas embellir le tableau...

Les économistes interrogés par Bloomberg s'attendaient à un recul moins marqué, à 10,1%. En France métropolitaine, le nombre de chômeurs diminue de 74.000, à 2,8 millions de personnes, soit 9,6% de la population active. La baisse concerne toutes les tranches d'âge, particulièrement les jeunes, indique l'institut statistique. Le taux de chômage de longue durée est en revanche inchangé à 4,3%.

Ces deux taux atteignent leur plus bas niveau depuis le troisième trimestre 2012, une bonne nouvelle donc.
Sur un an, le taux de chômage a donc reculé de 0,5 point. Et surtout, l’ampleur de la baisse enregistrée au deuxième trimestre est une surprise, puisque l’Insee a comptabilisé, entre avril et juin, 2,767 millions de chômeurs en métropole (− 2,6 % sur le trimestre, − 4,6 % sur l’année).

Le chômage de longue durée s’établit ainsi à 4,3 % de la population active, comme au trimestre précédent. La baisse trimestrielle a profité à toutes les classes d’âge. Les 15-24 ans, qui restent les actifs les plus touchés par le chômage, ont vu leur taux se replier à 23,7 % (− 0,4 point). Quant au taux des 50 ans ou plus, il a reculé de 0,1 point à 6,4 %. En un an, le taux de chômage des seniors est en baisse (de 0,6 point) tandis que le taux de chômage des jeunes est stable.

Attention cependant à ne pas embellir le tableau, car force est de constater que 1,5 million de personnes cherchent du travail mais ne sont pas comptabilisées comme telles parce qu’elles ne cherchent pas activement ou ne sont pas disponibles immédiatement. Un nombre en hausse de 29 000 sur le trimestre et de 43 000 sur un an. Enfin, le nombre de personnes en sous-emploi, c’est-à-dire ayant un temps partiel subi, est en hausse (0,3 point), à 6,7 %.

La baisse du taux de chômage est donc une bonne nouvelle en soi, mais la tendance devra se confirmer au fil des mois pour que les français prennent conscience que la situation sur le front de l’emploi s’améliore.


Pas encore abonné? Testez-nous gratuitement pendant un mois ou optez pour la formule liberté qui vous permet d'interrompre votre abonnement à tout moment ! Cliquez ici pour en savoir plus



A lire également
Retour des craintes sur le coronavirus

Après deux journées de hausse, le CAC 40 a connu une séance de baisse aujourd’hui, allant jusqu'à perdre plus de 1% ce midi, avant de remonter et finir à -0.19% (6069.91 points). Les investisseurs se montrent de nouveau inquiets sur l’épidémie de coronavirus alors que les derniers chiffres montrent une accélération du nombre de contaminations. La séance a également été marquée par de nombreux résultats.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com