Hausse de Spie, baisse d'Air France, etc : Les brokers font-ils les marchés ?

mardi 15 janvier
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 1 an - Le 15/01/2019 à 17h01

Le palmarès des plus fortes variations du SBF 120 s’est révélé très dispersé aujourd’hui face à un indice français qui, lui, est en hausse à la clôture. Les recommandations de brokers ont fortement joué.

Avant l’ouverture, Les analystes de MainFirst ont initié la couverture du spécialiste des services et de la maintenance des équipements industriels Spie. MainFirst a donné une opinion de « superformance » s en visant 18 EUR soit un potentiel par rapport au cours de clôture de 38%. A 13h le cours grimpait de 3.09 % prenant la premier place du palmarès SBF 120

Sur Eiffage, HSBC a passé sa recommandation de “conserver” vers “achat” entrainant une hausse 2.60 % à 76.38 € sur le cours en milieu de journée.

A l’inverse, toujours avant l’ouverture des marchés européens, Deutsche Bank a abaissé sa recommandation de à “conserver” à “vendre” sur AIR FRANCE-KLM entrainant une baisse du titre de 3.89 % à 8.886. Les analystes ont évoqué plusieurs risques pour 2019, notamment le ralentissement économique, la guerre commerciale, le Brexit ou encore la volatilité des prix du pétrole.

Parmi les autres variations emmenées par les brokers on peut noter :

UBS est passé de neutre à acheter avec un objectif relevé de 13,20 à 15 EUR sur Engie, valorisant le titre de 0.90 %. Les analystes ont déclaré que les difficultés que rencontre le groupe en Belgique avec les réacteurs nucléaires d'Electrabel sont maintenant intégrées dans les cours. Ensuite, l'activité gazière régulée, soit environ 35% de la valeur d'entreprise d'Engie, était valorisé sans aucune prime relativement à la base d'actifs réglementée, ce qui est difficilement justifiable.

Iliad a été pénalisé par une note défavorable de Kepler Cheuvreux. Le bureau a revu à la baisse son objectif de cours de 125 à 100 euros plongeant le titre a plus de -5%.

Société Générale a abaissé sa recommandation à “conserver” contre “achat” sur Schneider Electric faisant décoller le cours à l’ouverture de 1.50 %.
A lire également
Trump au centre du marché

Le CAC 40 a terminé la séance du jour en repli de 0.79 % à 5 583 points face à l’incertitude entourant la présidence de Trump avec l'ouverture d'une enquête et d’une procédure de destitution (ayant peu de chances d'aboutir d'ici aux présidentielles de novembre 2020).

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com