Ingenico : Chute, doutes et rumeurs

jeudi 30 août
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 1 an - Le 30/08/2018 à 09h08

Le spécialiste des transactions sécurisées subit l'accumulation de mauvaises nouvelles. En tête desquelles, des craintes d'une concurrence d'amazone dans le marché du paiement mobile en Asie-Pacifique, et également des craintes d'actionnaires et d'expert sur les perspectives à moyen long terme

Ingenico est dans la tourmente. Le spécialiste des transactions sécurisées est l'une des valeurs françaises les plus vendues à découvert.

Fin juillet, le titre avait déjà fortement chuté après la publication des semestriels et l'ajustement à la baisse de l'objectif d'Ebitda 2018 du groupe.

Hier, l'action a lâché plus de 6% (et plus de 10% en 2 jours). Plusieurs raisons sont évoquées.

Tout d'abord, la tenue mardi d'une conférence téléphonique sectorielle sur les perspectives de paiements sécurisés par des codes PIN mais recours à des terminaux tels que ceux vendus par le groupe français. Une conférence qui n'a pas du tout rassuré les experts, qui s'attendent à ce que les objectifs soient revus à la baisse. Selon Agefi-Dow Jones, un analyste évoquerait même de possibles ventes de la part d'un important actionnaire d'Ingenico craignant une nouvelle révision à la baisse des perspectives du spécialiste des services de paiement.

Le titre Ingenico pâtit aussi d'un article du quotidien japonais Nikkei selon lequel l'américain Amazon lancera dans les mois à venir un service de paiement par smartphone dans l'archipel, où le paiement en liquide est encore roi. En effet, le géant de l’e-commerce Amazon se rapprocherait de la société japonaise Nippon Pay afin de renforcer ses positions dans les services de paiement dans le pays. Ingenico, qui réalise 20% de son chiffre dans la région Asie-Pacifique, a tout à craindre de la concurrence d'un géant comme Amazon.

Nous avons conseillé de vendre le titre Ingenico, recommandé à l'achat en 2016 dans nos conseils PEA aux alentours des 71.3 euros. Le titre vaut 61.35 euros aujourd'hui
A lire également
Thales : 4 jours de baisses

Le titre du spécialiste de la fabrication et de la commercialisation d'équipements et de systèmes électroniques destinés aux secteurs de l'aérospatial, du transport, de la défense et de la sécurité perd presque 10 % sur 5 séances. Cette dévalorisation fait suite à des informations concernant son activité. Nous avions une position spéculative haussière sur le titre, nous l’avons coupé au premier signe de fragilité de l’activité du groupe.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com