Mercredi 11 octobre

La "Golden Week" s'est achevée.
Et on a les premiers bilans.
Cet enchaînement de fêtes nationales dure 8 jours.
Et pendant cette semaine, en temps normal, les Chinois voyagent, consomment frénétiquement et même investissent, notamment dans l'immobilier.
Mais cette année, la Golden Week n'a pas brillé.
Explications.

C'EST UN BAROMÈTRE

La Golden Week est un indicateur attendu par tous.
Aussi bien par les économistes que par le gouvernement.
C'est un baromètre essentiel de la croissance.
Et des perspectives économiques du pays.
Et après 3 ans de restriction, on pouvait s'attendre à une véritable frénésie, un rattrapage massif de consommation.
Ce n'est pas ce qui s'est produit.

CERTES

Les chiffres ont été légèrement supérieurs à 2019, avant le Covid.
Certes, le nombre de voyages à l'intérieur du pays a rebondi.
Et avec lui les dépenses des touristes intérieurs.
Les prévisionnistes ont tracé et traqué les moindres dépenses, comme par exemple, les entrées dans les cinémas.
Et tous les chiffres sont décevants.
Largement en dessous des anticipations.

ET LES CHIFFRES...

... sont aussi décevants à Hong Kong ou à Macau qui reçoivent un afflux massif de touristes chinois pendant cette période.
Beaucoup de touristes certes mais des dépenses largement inférieures au niveau d'avant Covid.

AUTRE SIGNE DE FAIBLESSE

L'immobilier.
Pas de rush malgré quelques mesures d'incitation du gouvernement.
La Golden Week est généralement une période où les ménages chinois prennent des décisions d'achat d'un nouvel appartement ou d'une nouvelle maison.
Pas cette année.

ON RESTE DONC...

... sur un scénario de croissance molle pour la Chine en 2023 et en 2024.
Et deux questions se posent...

LA PREMIÈRE

Pourquoi le gouvernement ne fait pas de plan de relance ?
C'est une vraie question.
Pas d'IRA comme aux États-Unis, pas de plan de soutien ou de résilience comme en France malgré la pression qui est mise sur le gouvernement pour intervenir.
La seule explication qui est avancée est que Xi Jinping préfère une croissance molle mais équilibrée à une croissance débridée et créant des déséquilibres notamment en matière d'endettement, un endettement qui est déjà à des niveaux records.

LA DEUXIÈME QUESTION

Quel impact pour le reste du monde ?
Un impact positif.
Et un impact négatif.
Commençons par le positif : heureusement que la Chine n'a pas rebondi post-Covid comme les États-Unis ou l'Europe. Cela aurait fait exploser (encore plus) l'inflation au niveau mondial avec toutes les conséquences sur les taux qu'on connaît.
Le négatif c'est qu'on ne pourra pas compter sur la Chine pour faire redécoller l'économie mondiale qui n'en finira pas d'atterrir, en soft landing, sans redécoller.

À PART ÇA ?

QUOI DE NEUF ?

CES DEUX LÀ...

... ne sont pas vraiment pas des potes.
Malgré une mise en scène orchestrée, ils n'ont pas réussi à faire illusion.
Macron et Scholz ne sont pas potes.
Ils ne s'entendent sur rien ou presque.
Sauf sur le fait de s'obliger à répéter que le couple franco-allemand est "très important".
Un couple qui s'oblige donc à continuer à cohabiter dans la même maison parce qu'il n'a pas d'autre choix.

EN NORVÈGE ET AU DANEMARK

L'inflation chute plus vite que prévu.
3.3% en septembre en Norvège contre 4.8% en août.
0.9% seulement en septembre au Danemark contre 2.4% en août.
On va assister à la même décrue dans la plupart des pays européens, et, avec un décalage, aux États-Unis.
Nous restons sur nos anticipations de chute de l'inflation autour de 2% en 2024.

LE PACK A PLUS DE 4%

Avec la hausse des taux, on trouve de plus en plus de solutions pour obtenir un bon rendement en prenant pas ou peu de risques.
C'est par exemple le cas de notre nouveau pack, le "pack meilleur taux".
Cette suggestion d'allocation est composé de :
- 50% sur Netissima, le fonds € de Generali, qui bénéficiera, pour 2023 et 2024, d’un boost de performance de 1,5% (pour tous les nouveaux versements). Sur la base du rendement 2022 (2,6%), cela donnerait donc un rendement de 4,1%*
- 50% sur le fonds obligataire Meilleurtaux Horizon 2028, investi dans un panier de 75 obligations majoritairement européennes qui ont toutes une échéance 5 ans et qu'il conservera jusqu'à cette date, afin d'obtenir un rendement annualisé de 5%**.
>> Je souhaite obtenir une information détaillée sur le pack Meilleur Taux

LES ARBRES DU LUXE...

... ne montent-ils pas au ciel ?
C'est assez rare pour le signaler.
Pour une fois, les ventes de LVMH n'ont par surpris à la hausse.
Elles ont continué à progresser certes, de 9% au troisième trimestre.
Mais elles avaient progressé de 17% le trimestre précédent.
C'est l'Asie qui croit moins vite ainsi que les États-Unis.
C'est assez rare pour le signaler...

VIVEMENT DEMAIN

Je suis très impatient d'animer avec vous un webinaire sur le thème : quel scénario pour l’économie et quels placements privilégier ?
Le but : vous présenter l’allocation d’actifs que nous privilégions par rapport à nos anticipations de grand ralentissement.
Nous verrons ensemble l’impact des derniers événements macroéconomiques sur les marchés et quelles décisions récentes nous avons prises dans nos allocations d’actifs pour les adapter à l’environnement actuel.
Et nous verrons quels supports il faut privilégier pour les mois, et les années à venir, toujours selon nos anticipations.
>> Inscrivez-vous au webinaire sur l'allocation d'actifs du jeudi 12 octobre

DU CÔTÉ DE VOTRE ARGENT

Par MoneyVox, le spécialiste de l'information sur l'argent (banque, crédit, impôt, etc.).
"Carte bancaire : pourquoi les chiffres en relief ont (presque) disparu.
Quasi-immuable depuis les origines, le design des cartes bancaires a beaucoup changé ces dernières années. Le numéro unique traditionnellement embossé au recto, en particulier, a tendance à disparaître, pour cause d'obsolescence. Désormais, les jours de la bande magnétique et de la signature sont comptés."
>> Lire cet article sur Moneyvox.fr

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Par Dorian Abadie, Analyste Bourse.
Les places mondiales ont rebondi hier, grâce à la baisse des taux d'intérêt des États et malgré les inquiétudes géopolitiques au Proche-Orient : +2,01% pour le CAC 40, à 7 162 points.
Ce mercredi sera une petite séance de transition sur le front économique, avant les échéances importantes de la fin de semaine (chiffres d’inflation et premiers résultats d’entreprises américaines du troisième trimestre).
Ce matin, le CAC 40 ouvre en recul d’1,09%, à 7 084 points, sous le poids de LVMH qui cède 7% dans les premiers échanges. Le géant français a annoncé une croissance trimestrielle plus faible que prévu.
En Asie, la Bourse de Tokyo gagne 0,6%, à 31 936 points.
Le Brent s'échange à 88,1 $ (+0,57% sur 24h).
L'once d'or se négocie à 1 863,8 $ (+0,13%).
L'euro/dollar évolue à 1,061 $ (-0,011%).

ON S'EN FOUT ?

Le houblon souffre du fait des canicules et du manque de pluie et la bière pourrait être la prochaine victime du réchauffement climatique; Ce soir sur Canal +, "Golda" sur Golda Meir face à la guerre de Kippour, une résonance particulière avec les évènements; Remarquable discours de Joe Biden hier sur la situation en Israël après la découverte des massacres dans les kibboutz proches de Gaza; No comment sur LFI, il y aurait trop à dire; Keir Starmer le leader des Travaillistes présente son programme de gouvernement au Congrès du Parti Travailliste; Les médecins appellent à la grève vendredi, une grève justifiée pour les généralistes qui sont encore étonnamment mal payés; Le Youtubeur HugoDecrytpe arrive sur France 2 ; Suivez-moi sur X (ex-twitter) et linkedin en cliquant sur les liens.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

*TAUX NETS DE FRAIS DE GESTION DU CONTRAT, HORS PRÉLÈVEMENTS SOCIAUX ET FISCAUX.

Les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs. L'investissement sur les supports en unités de compte supporte un risque de perte en capital puisque leur valeur est sujette à fluctuation à la hausse comme à la baisse dépendant notamment de l'évolution des marchés financiers. L'assureur s'engage sur le nombre d'unités de compte et non sur leur valeur qu'il ne garantit pas.
Taux variables selon la part en Unités de Compte détenue au 31/12/2022 et au moment de l'attribution effective de la participation aux bénéfices.
- Avec 0 % d'UC : 1,53 %
- Avec 30 % d'UC (bonus + 0,46%) : 1,99 %
- Avec 40 % d'UC (bonus + 0,77%) : 2,30 %
- Avec 50 % d'UC (bonus + 1,07%) : 2,60 %
- Avec 60 % d'UC (bonus + 1,53%) : 3,06 %
** Les objectifs présentés s'entendent hors prélèvements fiscaux et sociaux et hors frais de gestion applicables aux contrats concernés, sous réserve de conservation du support jusqu'à la date de remboursement et en l'absence de faillite ou défaut de paiement de l'émetteur et / ou du garant. Une sortie anticipée du support (par suite de rachat, d'arbitrage ou de décès prématuré de l'assuré) se fera à un cours dépendant de l'évolution des paramètres de marché et pourra donc entrainer un risque de perte en capital, non mesurable a priori.
Il est recommandé aux investisseurs de consulter le Prospectus de Base, la Brochure commerciale ainsi que le KID, disponibles sur la page du support d’investissement, pour y trouver une description détaillée des Titres et, en particulier, revoir les Facteurs de Risque associés à ces titres.
Cette communication, à caractère promotionnel, vous est fournie à titre purement informatif. Elle ne constitue ni une recommandation personnalisée ou conseil en investissement, ni une offre, ni une sollicitation en vue de la souscription du fonds Meilleurtaux Horizon 2028. Financière Arbevel attire l’attention des investisseurs sur le fait que tout investissement comporte des risques et vous invite à vous référer au prospectus de l’OPCVM et au document d’informations clés avant de prendre toute décision finale d’investissement. MeilleurTaux Horizon 2028 présente notamment un risque de perte en capital.

A découvrir également

  • visuel-morning
    Découvrez le rapport mensuel des gestions pilotées de Meilleurtaux Placement
    05/04/2024
  • visuel-morning
    Le point sectoriel par Euroland Corporate
    03/04/2024
  • visuel-morning
    Dates, barème, réduction… ce qui change pour la déclaration de revenus 2024
    22/03/2024
  • visuel-morning
    Sofidynamic, l’immobilier à haut rendement et 0 % de frais de souscription
    16/02/2024
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt