La claque

mardi 20 juillet
Auteur: Rédaction meilleurtaux Placement
Il y a 2 mois - Le 20/07/2021 à 07h14

20% de baisse sur les marchés boursiers, c'est un krach.
10% c'est une correction.
3%... c'est une claque.
Une baisse vexante et un peu douloureuse, comme une claque.
Mais pas assez douloureuse encore pour calmer l'euphorie qui règne sur les marchés.

PLUS MAUVAISE...

...journée sur les marchés boursiers européens de l'année hier.
Avec une baisse de 2.4% sur l'EuroStoxx 600.
À Paris la baisse du CAC a dépassé les 3% en séance.
Une claque.

LES EXPLICATIONS ?

En tête des explications a posteriori (comme toujours), la progression du variant delta.
Une progression qui pourrait stopper net le rebond spectaculaire de la croissance.
Mais en cause aussi une nouvelle théorie selon laquelle, même sans le variant delta, le rebond de l'économie s'essoufflerait de lui-même.
Comme c'est le cas déjà en Chine.

RAPPELONS...

...que les indices boursiers ont multiplié les records, jour après jour, semaine après semaine, depuis avril 2020.
Sans la moindre baisse significative.
Sans la moindre respiration.
Sans la moindre correction.
Une baisse de 3%, une claque donc, n'est pas une surprise.
Et pour l'instant ce n'est qu'une claque.
À suivre donc.

RIEN NE VA PLUS

Entre les États-Unis et la Chine.
Ces deux-là continuent à s'affronter et envisagent sérieusement la séparation totale.
On en reparlera, car c'est un thème qui peut, un de plus, changer la face du monde.
Le sujet d'affrontement du jour ?
Les cyberattaques.

LES ÉTATS-UNIS...

...accusent la Chine de s'associer avec des groupes criminels pour monter des opérations massives de hacking.
Des opérations qui ont visé entre 2011 et 2018 des entreprises, des universités et des administrations.
Pour les États-Unis, les actions de la Chine représentent une menace majeure pour la sécurité nationale.
La guerre n'en finit pas d'être déclarée.

ROBIN DES BOIS

Aurait-on pu imaginer, quand nous étions petits, que Robin des Bois deviendrait multimilliardaire ?
Et qu'il ne distribuerait plus l'argent aux pauvres, mais qu'il l'amasserait après l'avoir gagné en vendant des informations sur ceux qu'il prétend défendre aux méchants de la forêt de Sherwood...
Quelle désillusion.
Quel choc.
Similaire à celui qu'on a ressenti quand on a appris que le Père Noël n'existait pas (excusez-moi de spoiler pour ceux qui ne le savaient pas).

DONC ROBINHOOD

La plateforme de trading en ligne va s'introduire en Bourse.
Et elle vise une valorisation de 35 milliards de $.
Et une levée de 2,3 milliards de $.
Sur le Nasdaq.
31 millions d'utilisateurs.
Un nombre qui a été multiplié par deux depuis la crise sanitaire.
999 millions de $ de chiffre d'affaires en 2020.
Un chiffre d'affaires qui vient principalement du fait que Robin des bois vend en bloc l’exécution des ordres de ses clients à de vilains fonds spéculatifs.
Et un bénéfice, c'est déjà un miracle, de 7 millions de $.
Une valorisation donc de 5000 fois les bénéfices d'une année exceptionnelle.
Mais cette introduction va probablement être un succès, car elle va s'adresser massivement aux traders particuliers de la plateforme...
Jusqu'ici tout va bien.

UN PEU DE RAB…

…pour les retardataires qui n’ont toujours pas profiter des soldes d'été sur notre abonnement meilleurtaux Bourse Privée. De nombreux services pour vous aider à investir en Bourse : deux portefeuilles d'actions PEA (défensif et sportif) pour le long terme, des conseils de gestion active pour le court terme, analyse de votre portefeuille et réponses à toutes vos questions d'argent.
Et un tarif exceptionnel :
- 129 euros au lieu de 159 euros, soit une réduction de près de 20%
- Le premier mois offert : soit un abonnement de 13 mois.
- La possibilité de résilier sans frais l’abonnement pendant le premier mois et donc de tester gratuitement notre service.
L’offre se terminait hier soir mais on vous laisse encore quelques heures pour en profiter avant de repasser le tarif à 159 euros. On est vraiment trop sympa…
>> Profitez des soldes sur l’abonnement de conseil boursier de meilleurtaux Placement

DU COTÉ DES MARCHÉS

Par Pascal Malula, Analyste Bourse MTB
La séance de lundi a été la pire de l’année, avec un « sell-off » du CAC40 de plus de 2,5%. Aucune valeur n’a réussi à se maintenir à flot face à ce tourbillon baissier. Fait étonnant, la baisse actuelle sur les marchés s’est accompagnée d’un effondrement des taux obligataires. Le taux du T-note (10 ans américain) fluctue désormais en dessous de la zone des 1,21%. Cette « mécanique » inhabituelle s’explique en partie par la stratégie du « carry » employée par les intervenants de marchés. Les investisseurs spéculent sur un statu quo de la politique des banquiers centraux durant les prochains mois. Ainsi, nous assistons actuellement à une ruée vers les actifs à rémunération fixe (fixed incomes). Ce qui a pour conséquence directe un effondrement des indices, et en parallèle une baisse des coûts de financement étatique (les taux d’intérêt). Aux États-Unis, la Bourse de New York a clôturé hier en net repli. Le recul des rendements obligataires pénalise logiquement les valeurs bancaires. Les actions de Goldman Sachs, Bank of America, ou encore J.P. Morgan ont perdu plus de 2%.
Dans le sillage de Wall Street, le Nikkei a clôturé ce matin dans le rouge (-0,96%, à 27 388 points). Le CAC40 est attendu en hausse.
Le Brent se négocie à 69,33 $.
L'once d'Or se négocie à 1 815$.
L'euro/dollar est à 1,179 $.

ON S'EN FOUT ?
C'est parti pour Jeff Bezos, décollage aujourd'hui pour un petit voyage dans l'espace; Pas de pass sanitaire dans les centres commerciaux, dixit le Conseil d'État; C'était la folie en Grande-Bretagne pour le Freedom Day, une telle folie qu'ils vont sûrement devoir reconfiner dans quelques jours; 2 ans de prison pour l'ancien militaire qui a organisé l'évasion de Carlos Ghosn; Les soignants se font vacciner en masse, on espère que c'est dû à l'obligation pour les soignants de se vacciner et pas pour avoir accès librement aux bars; Une fois que les Français se seront massivement vaccinés pour avoir le pass sanitaire, le gouvernement assouplira les règles sur le pass sanitaire, c'est malin; La Chine et la Russie ont mis en garde les États-Unis contre toute ingérence à Cuba; Le gouvernement malaisien a écrasé au rouleau compresseur 1000 systèmes de mining de bitcoin, simple, efficace; À noter d'ailleurs que les cryptomonnaies qui ne sont pas des monnaies glissent chaque jour un peu plus, on va en reparler dans les jours qui viennent; BFM fait le portrait d'un gars qui est la voix française de Bugs Bunny depuis 26 ans, cela doit être étonnant d'avoir passé sa vie professionnelle à être la voix de Bugs Bunny; Vous allez recevoir aujourd'hui des chèques du fisc, faites-en une copie et encadrez les, ça n'arrivera pas souvent, ça concerne ceux qui ont trop payé évidemment; Grosse fête à Saint-Tropez chez Brigitte Bardot pour l'interdiction du broyage des poussins; Les Renseignements alertent sur le risque de "radicalisation" des manifestants anti pass sanitaire, really??

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Le Morning Zapping de
Marc Fiorentino

Décryptez l’actualité tous les matins. 180 000 personnes se lèvent du bon pied grâce au Morning Zapping de Marc Fiorentino

À découvrir également sur placement.meilleurtaux.com

visuel-morning
LE MORNING ZAPPING DE MARC FIORENTINO Travailler, c'est trop dur ?