LA DEBACLE REGIONALE D'ANGELA MERKEL

lundi 21 février
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 9 ans - Le 21/02/2011 à 07h02

Ce n'est plus une défaite, c'est une déroute, une débâcle. Dans le premier des sept scrutins régionaux de 2011, à Hambourg, le parti d'Angela Merkel a perdu la moitié de ses électeurs par rapport à 2008 et le SPD atteint presque les 50%.

Sérieuse défaite du parti d'angeka Merkel aux élections de la ville- Etat d'Hambourg
C'est une véritable déroute. Le CDU obtient environ 21% des voix, la moitié des voix obtenues en 2008 et son pire score d'après guerre alors que les sociaux démocrates alors que les sociaux démocrates approchent les 50%Quand on sait que cette élection est la première d'une série de sept élections régionales en 2011, on imagine qu'Angela Merkel a du souci à se faire. La popularité de la chancelière et de son gouvernement est au plus bas et c'est paradoxal à l'heure où la cote du modèle allemand à l'étranger est au plus haut.

On parle d'un scrutin local avec peu d'implications nationales
Le parti d'Angela Merkel perd 3 sièges au Bundesrat, la chambre haute qui représente les 16 länder allemands, mais conserve la majorité. Mais c'est tout de même un scrutin qui va avoir des conséquences. Surtout si la tendance se confirme aux élections du 27 Mars dans l'Etat du Bade Wurtemberg, état test car c'est un bastion du parti d'Angela Merkel depuis 58 ans.

Est-ce que ces élections peuvent avoir un impact sur la politique européenne de l'Allemagne?
Oui. Sans aucun doute. La marge de manœuvre du gouvernement Allemand vis-à-vis de l'Europe est de plus en plus étroite. En Allemagne l'euro n'est pas populaire et l'aide aux pays européens en difficulté encore moins. Les Allemands sont opposés violemment à l'utilisation de l'argent public pour venir au secours des Grecs ou des Portugais. Lors des prochains sommets Européens, l'Allemagne va probablement encore durcir sa position. Elle va chercher à négocier une contrepartie pour son aide et pour son appui pour un rôle élargi du Fonds de Solidarité Européen. Et cette contrepartie c'est plus d'austérité pour les pays en difficulté mais surtout l'adoption d'une convergence des politiques européennes vers le modèle allemand, une convergence que rejette en bloc tous les petits pays Européens. Rendez vous donc le 27 Mars pour les prochaines élections régionales.
A lire également
Assurance vie : La fiscalité des successions plus douce?

Michel Sapin devrait abroger dans les prochains jours la réponse ministérielle Bacquet-Auriol. Depuis 2012, cette doctrine compliquait les successions lorsque chaque conjoint avait un contrat d'assurance vie alimenté par des fonds communs. Ce qui était le cas de la majorité des ménages français. Et en plus de compliquer la donne, elle pouvait augmenter les droits de succession à payer. Sa suppression est donc une bonne nouvelle pour l'assurance vie, plus simple et toujours diablement efficace !

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com