Lundi 13 mai

Emmanuel Macron reçoit à aujourd’hui à Versailles 180 patrons d’entreprises étrangères.
Objectif : séduire et convaincre les entreprises de venir s’installer en France : « Choose France ».
Et ça fonctionne. Le miracle français…

Par Gauthier MAES
Directeur de la communication
Meilleurtaux Placement

UN SUCCÈS

Le sommet « Choose France » n’a pas encore débuté que l’exécutif se réjouit déjà de son succès.
56 projets seront annoncés au cours de l'événement, soit deux fois plus que lors de la précédente édition en 2023.
Pour un record d’investissements de plus de 15 milliards d’euros.
Et pour la cinquième année consécutive, la France vient d’être désignée pays le plus attractif d’Europe en matière d’investissements étrangers.

L’IA EN TÊTE DE GONDOLE

Emmanuel Macron va notamment sortir le tapis rouge pour tous les acteurs de l’IA désireux de s’installer en France.
Microsoft compte notamment investir plus de 4 milliards d’euros pour la construction d'une infrastructure de pointe, la formation des Français et le soutien à l'écosystème national des start-ups.
Amazon va également investir 1,3 milliard d’euros pour l’installation sur notre sol d’un centre de données ainsi qu’un entrepôt pour son activité de commerce en ligne.

MAIS POURQUOI…

…les entreprises choisisent-elles de s’installer en France ?
Brad Smith, le patron de Microsoft, évoque « l’énergie décarbonée », en grande partie alimentée par le parc nucléaire, qui rend « plus facile d’investir en France pour ce type d’entreprise ».
Merci donc le nucléaire.
Merci aussi au Brexit, qui a permis d’attirer beaucoup d’entreprises souhaitant quitter le Royaume-Uni.
Citons aussi des mesures de réductions d’impôts sur les sociétés et de baisses de charges sociales.

ATTRACTIVITÉ INVISIBLE

C’est l’autre question que tout le monde se pose : pourquoi, si la France est si attractive, cela ne se voit pas dans les chiffres économiques ?
À cause de l'emploi. Car qui dit attractivité et installations d’entreprises ne dit pas forcément hausse de l’emploi.
En moyenne, un investissement étranger permet de créer 33 nouveaux emplois en France contre 58 en Allemagne.
Et le nombre d’emplois créés par projet d’investissement est dix fois supérieur en Espagne par rapport à la France.
En cause, le coût élevé de la main-d’œuvre française, le manque de flexibilité du marché du travail, et le coût social (les grèves…).

EN RÉSUMÉ

On peut dire que les entreprises étrangères sont de plus en plus attirées par la France, mais pas par les Français…

À PART ÇA ? QUOI DE NEUF ?

PAS UN HASARD

À l’heure où l'on parle d’attractivité de la France, le gouvernement prévoit de faire des annonces cette semaine sur les nouvelles règles de l’assurance chômage.
Le gouvernement souhaiterait notamment durcir certaines règles pour inciter à la reprise de l'activité.
Une grande réforme du travail est attendue à l'automne.

PROTECTIONNISME

Selon le Wall Street Journal, Joe Biden s’apprête à quadrupler les droits de douane sur les véhicules électriques chinois.
L’annonce devrait avoir lieu cette semaine.
Ils s’élèvent aujourd’hui à 25%, et atteindraient donc 100 %.
Seraient aussi concernés les batteries, les équipements pour panneaux solaires et les minerais rares.
Une manière différente de traiter avec les entreprises étrangères…

FREIN À MAIN

Les constructeurs auto européens ont publié des résultats mitigés au premier trimestre, contrairement à leurs concurrents américains.
Volumes en baisse et marges décevantes chez Mercedes et BMW, résultats inférieurs aux attentes pour Volkswagen et Stellantis.
La demande reste assez faible en Europe.
Même le segment des voitures de luxe est sanctionné. Ferrari n’a pas relevé ses objectifs annuels.
Aston Martin et Porsche ont publié des résultats inférieurs aux attentes et des perspectives d'investissements qui ne rassurent pas.
Seul Renault fait mieux que prévu.
Les sanctions boursières n’ont pas tardé : jusqu’à -7% pour Mercedes en une semaine.

REVOIR C'EST VOTRE ARGENT

Une émission très très spéciale.
En public.
« Les Battles de l’Argent » !
Des combats de poids lourds de l’économie et de la finance !
Bitcoin contre Or ? Bourse contre Placements taux d’intérêt ?
Valentine Ainouz d’Amundi Institute a défendu les taux face à Louis de Montalembert de Pléiade qui a défendu la Bourse.
Cyril Sabbagh de Melanion Capital a combattu pour le Bitcoin face à Jean-Marc Daniel qui a défendu l’Or. Une seule règle : gagner.
Pour voir le replay de l'émission : cliquez ici

RAPPEL : ON VOUS AIDE POUR VOTRE DÉCLARATION

Notez bien cette date dans vos agendas.
Jeudi 16 mai, à 13h30, nous vous proposons une émission exceptionnelle, spéciale déclaration de revenus.
Marc recevra Christophe Leclère, avocat fiscaliste chez Francis Lefebvre. Il nous expliquera tout ce qu'il faut savoir pour bien déclarer ses revenus, quand et comment déclarer, éviter les erreurs, et optimiser les abattements et réductions.
Et nous répondrons en direct à toutes vos questions sur votre déclaration !
À suivre en direct sur notre chaîne YouTube.
>> Inscrivez-vous pour suivre en direct notre live-vidéo du 16 mai et poser toutes vos questions

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Par Sélina Seremet, Analyste Bourse Meilleurtaux Placement.
"L'indice parisien débute la semaine en recul de 0,5% à 8 214 points. Après avoir enchaîné 6 séances consécutives de hausse et atteint un plus haut historique en séance, avec une performance hebdomadaire de 3,3%. Soit l’une des meilleures performances hebdomadaires depuis le 1er janvier 2024. Aux États-Unis, après trois semaines consécutives de progression, les marchés actions sont maintenant à quelques points de leurs plus hauts historiques. Cette semaine, les investisseurs garderont un œil sur la publication des prix à la production pour avril mardi aux États-Unis, considérés comme un bon indicateur avancé de l'inflation PCE. Suivra mercredi la publication de l'inflation CPI, également pour avril. Des indicateurs qui donneront plus de visibilité aux opérateurs concernant la prochaine baisse de taux.
En Asie, la Bourse de Tokyo cède 0,13% à 38 179 points.
Le Brent s'échange à 82,7$ (-2,08% vs vendredi matin).
L'once d'or se négocie à 2 348$ (+0,14%).
L'euro/dollar évolue à 1,077$ (-0,09%)."

ON S'EN FOUT ?

Hier soir le cap des 210 kilomètres de bouchons a été franchi en fin de journée, une situation plus qu'exceptionnelle ; Vladimir Poutine a limogé le ministre de la Défense Sergueï Choïgou, remplacé par Andreï Belooussov, un mathématicien « docteur en sciences économiques »… ; Calais et Mulhouse sont les villes où les prix ont le plus progressé le mois dernier ; Mbappé a été sifflé hier soir lors de son dernier match au Parc des Princes avec le PSG ; En Catalogne, les indépendantistes perdent la majorité pour la première fois depuis 2012 ; L’Eurovision 2024 a été remportée par Nemo pour la Suisse ; Paris-Toulouse en 3h10, les travaux ont enfin commencé ; Aux Etats-Unis, les salariés syndiqués d'un Apple Store votent à 98% pour une grève, on ne sait pas encore sur quel sujet ; Les cartes Pokémon ne sont toujours pas considérées comme des biens de collection, donc pas encore imposables ; Le festival de Cannes se tient cette année du 14 au 25 mai sur la Croisette pour la 77ème édition ; Attention aux alertes orages ce 13 mai, routes déjà inondées en Normandie.

VOILÀ C'EST TOUT
BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

A découvrir également

  • visuel-morning
    Baisse des taux : faut-il sortir des fonds monétaires ?
    07/06/2024
  • visuel-morning
    La valeur de la semaine : NHOA
    14/06/2024
  • visuel-morning
    La fiscalité de l’assurance-vie, vraiment si avantageuse ?
    11/04/2024
  • visuel-morning
    MeilleurImmo : Près de 5% de hausse en 2024... et de bonnes perspectives à venir !
    24/05/2024
Nos placements
PER Plus de retraite et moins d'impôts avec nos PER sans frais d'entrée
Assurance vie Découvrez nos contrats sans frais d'entrée
SCPI Accédez à l'immobilier professionnel dès 500 €
Defiscalisation Investissez dans l'économie réelle en réduisant votre impôt