LA PEUR DES MOTS EN D

mardi 02 décembre
Auteur: Marc Fiorentino
Il y a 11 ans - Le 02/12/2008 à 07h12

Les marchés ont à nouveau cédé à la panique hier aprés les annonces aux Etats Unis et en Chine de données économiques inquiétantes

Nouvelle chute violente des marchés hier avec une inquiétude grandissante sur l'économie américaine
L'optimisme de la semaine passée a fait long feu. Le Dow Jones a connu sa deuxième plus forte baisse de l'année entraînant tous les indices boursiers dans son sillage. Deux nouvelles ont mis le feu aux poudres dans deux pays phares. Aux Etats Unis d'abord où le Bureau National de la Recherche Economique a sollennellement annoncé que la récession avait réellement commencé en décembre 2007, soit la plus longue récession depuis 25 ans. Et à l'autre bout du monde, la Chine qui a annoncé une chute dramatique de son activité industrielle. Et dans les deux cas, que ce soit Ben Bernanke aux Etats Unis, ou Hu Jintao en Chine, on a annoncé encore une détérioration de la situation.

Ces annonces de récession ne sont pourtant que des confirmations ?
C'est vrai. On sait que le monde est en récession. Mais la crainte aujourd'hui c'est le passage de la récession aux mots en D qu'on évite de prononcer aux Etats Unis. Dépression et déflation. Une spirale infernale qui fait paniquer les marchés.
Je crois que nous allons rester dans un scénario de récession pour 2009 mais pas de dépression. Et la différence est de taille. Je n'y crois pas car je pense que les injections massives, colossales, extraordinaires de liquidités dans le marché soit par les banques centrales soit par les gouvernements, principalement américains, anglais et chinois avec les packages de relances, vont freiner la chute et permettre un rebond certes modeste, mais un rebond tout de même de l'économie en 2010. Si la crise est historique, les mesures prises pas les autorités monétaires et certains gouvernements le sont aussi. On peut se laisser prendre par la sinistrose mais on ne doit pas céder à la panique.
A lire également
3 astuces pour une succession réussie

Les droits de succession sont élevés que son patrimoine soit important ou plus modeste. D’où l’utilité de s’y prendre le plus tôt possible avec une stratégie patrimoniale adaptée à sa situation. Alors pour alléger la facture à ses héritiers, plusieurs solutions existent pour transmettre un patrimoine à moindre coût.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M IMMOBILIER Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com