La purge continue

lundi 05 février
Auteur: Rédaction MeilleurPlacement
Il y a 2 ans - Le 05/02/2018 à 17h02

Les dégagements se poussivement à la Bourse de Paris toujours sous pression après les tensions sur les marchés obligataires. Le 10 ans américain a inscrit un nouveau pic de 4 ans à 2,885% ce matin toujours en réaction à une hausse la plus forte observée depuis 2009, du salaire horaire en janvier outre-Atlantique. Le CAC 40 termine ainsi cette première journée de la semaine en nette baisse de près de 1,5% sous les 5.300 points.

DES BARRIÈRES "INÉVITABLES"
Michel Barnier entend rester ferme vis-à-vis de Londres sur le Brexit et appelle à plus de clarté sur les propositions britanniques sur la future relation". Le négociateur en chef de l'Union européenne a prévenu que si le Royaume-Uni quitte le marché unique et l'Union Douanière, des barrières dans les échanges de biens et services seront "inévitables"

PÉDAGOGIE
Jerome Powell, le nouveau président de la Réserve fédérale va faire de la pédagogie son cheval de bataille tout au long de sa mandature. Le 16e président de la Fed et successeur de Janet Yellen a déclaré dans une allocution vouloir préserver "la tradition non-partisane" de la banque centrale et ce que celle-ci prendra "des décisions objectives basées sur les meilleurs faits disponibles".

AU PIQUET !
La Réserve fédérale n'est pas du tout du tout contente ! Elle vient de sanctionner Wells Fargo, l'interdisant de mener des opérations de croissance externe tant qu'elle n'aura pas mis de l'ordre dans son fonctionnement interne. La troisième banque américaine est déjà dans le viseur des autorités américaines, après de multiples scandales dont la révélation de comptes fantômes.

A lire également
Les banques aux manettes

Le CAC 40 a terminé la séance du jour en hausse de 1.32 % à 4 564 points, alors que débute la réunion de deux jours de la Réserve fédérale. Selon les rumeurs de marchés, la Fed pourrait annoncer qu'elle « réfléchit » aux avantages et inconvénients des taux négatifs. La BCE, quant à elle, pourrait comme la Banque du Japon, acheter « tout », aussi longtemps que nécessaire. Pour rappel, la semaine dernière, la BCE s'est autorisée l'achat de n'importe quel instrument obligataire de catégorie spéculative.

Lire la suite
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos

À découvrir également sur meilleurplacement.com

visuel-morning
JOURNAL DE MONFINANCIER On a sauvé le pont de l'Ascension
visuel-morning
GESTION ACTIVE La déclaration du jour
visuel-morning
GESTION ACTIVE La journée des changes